La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « kintsukuroi »

Kintsukuroi

Définitions de « kintsukuroi »

Wiktionnaire

Nom commun - français

kintsukuroi \kin.tsu.ku.ʁɔj\ masculin

  1. (Art) Kintsugi. Méthode japonaise de réparation des porcelaines ou céramiques brisées au moyen de laque saupoudrée de poudre d’or.
    • Au collège, j’ai découvert le kintsukuroi dans un livre d’art, tu connais ? — (Krystal Sutherland, Nos cœurs en désaccord, 2017)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « kintsukuroi »

Du japonais 金繕い, kintsukuroi.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « kintsukuroi »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
kintsukuroi kɛ̃tsykyrwa

Citations contenant le mot « kintsukuroi »

  • Francine de Lavigne est la seul à proposer une technique originale de réparation de vos objets : le Kintsugi. Le mot Kintsugi  vient du Japonais Kin (or) et Tsugi (jointure), et signifie donc littéralement : jointure à l’or. L’art du Kintsugi est appelé le Kintsukuroi, signifiant « raccommodage à l’or ». France Bleu, Les céramiques Raku : Quesako ?
  • En ce sens, le kintsukuroi s'inscrit dans la philosophie japonaise du wabi sabi, qui invite à glorifier l'imperfection. Mais en pratique, comment ça marche ?  Cosmopolitan.fr, Le Kintsugi, l'art japonais d'assumer ses défauts et de booster l'estime de soi - Cosmopolitan.fr
  • Et si l’art japonais dédié à la réparation de la porcelaine, le kintsukuroï, parvenait à nous montrer le chemin pour nous réparer nous-mêmes, pour recoller les morceaux que les aléas de la vie ont brisés. Questions posées par le psychologue espagnol Tomas Navarro, qui utilise plus le kintsukuroi comme une analogie (disons-le), que comme un réel traitement. Mais en s’appuyant sur cette analogie, l’auteur nous offre la possibilité de prendre conscience du travail d’orfèvrerie que représentent l’art de réparer ou de reconstruire, en soulignant que reconstruire, c’est se baser sur ce que l’on aime et non sur ce que l’on a subi. Un très beau livre sur la résilience et l’amour que l’on doit se porter. , Kintsukuroï, l’art de guérir les blessures émotionnelles, de Tomas Navarro

Kintsukuroi

Retour au sommaire ➦

Partager