La langue française

Kinétoscope

Définitions du mot « kinétoscope »

Trésor de la Langue Française informatisé

KINÉTOSCOPE, subst. masc.

Appareil d'Edison, fondé sur la persistance des images sur la rétine, qui restitue la sensation d'un mouvement dans sa totalité grâce au déroulement accéléré des photographies successives qui le composent et que les spectateurs regardent individuellement au moyen d'une lentille. Ma brève incertitude du lieu (...) ne distinguait pas mieux les unes des autres les diverses suppositions dont elle était faite, que nous n'isolons, en voyant un cheval courir, les positions successives que nous montre le kinétoscope (Proust, Swann,1913, p. 7).Peu après l'apparition des premiers appareils chronophotographiques (...) parut (...) un zootrope perfectionné, auquel son créateur Édison avait donné le nom de kinétoscope (Graffigny, Cin.,1923, p. 26).
Prononc. : [kinetɔskɔp]. Étymol. et Hist. 1893 (DG); 1958 kinéoscope, peut-être d'apr. kinescope* (Beauvoir, Mém. j. fille, p. 27). Empr. à l'angl. composé des élém. form.kineto-, du gr. κ ι ν η τ ο ́ ς « mobile, ce qu'on peut mouvoir » et -scope*; attesté en 1864 comme terme désignant une image rendue mobile (Webster's ds NED) et plus particulièrement utilisé pour désigner l'appareil mis au point par Edison pour la reproduction du mouvement (cf. DG : Mot dû à M. Edison). Bbg. Quem. DDL t. 6.

Wiktionnaire

Nom commun

kinétoscope \ki.ne.tɔ.skɔp\ masculin

  1. Appareil qui permet la vision individuelle de films grâce à un système de défilement continu.
    • Le kinétoscope fut inventé par Edison en 1890.
    • Ces évocations tournoyantes et confuses ne duraient jamais que quelques secondes ; souvent ma brève incertitude du lieu où je me trouvais ne distinguait pas mieux les unes des autres les diverses suppositions dont elle était faite, que nous n’isolons, en voyant un cheval courir, les positions successives que nous montre le kinétoscope. Mais j’avais revu tantôt l’une, tantôt l’autre, des chambres que j’avais habitées dans ma vie, et je finissais par me les rappeler toutes dans les longues rêveries qui suivaient mon réveil ; — (Marcel Proust, Du côté de chez Swann, 1913)
    • Le kinétoscope offre aux visiteurs une plongée dans le temps, puisqu’on peut s’en servir pour regarder des films. — (Hélène Capdeviole et Charlotte Charlier, Lumière et poison au musée des Confluences. Hommage aux pionniers du cinéma, Mag2 Lyon, juillet-août 2017, page 88)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « kinétoscope »

(1893) Du grec ancien κινητός, kinêtós (« mobile, qu’on peut mouvoir ») et -scope.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « kinétoscope »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
kinétoscope kɛ̃etɔskɔp

Citations contenant le mot « kinétoscope »

  • Ce dispositif qui rappelle les lanternes magiques du XVIIe siècle fait figure d'ancêtre du cinéma, tout en s'inspirant des roues permettant de restituer des images animées qui ont été expérimentées dès les années 1830. Treize ans plus tard, en 1891, un autre américain apporte sa pierre à l'édifice. Thomas Edison invente le kinétographe, une caméra permettant de réaliser de courtes vidéos qui peuvent ensuite être regardées dans une boite : le kinétoscope. L'expérience vécue par les spectateurs reste individuelle. Lyon Capitale, Lyon : les frères Lumière ont breveté le cinéma, mais l'ont-ils inventé ? |
  • Le cinéma est arrivé au Japon très tôt, dès 1896. Les pionniers achètent leur matériel, le kinétoscope, à l'Institut Edison. […] Le cinéma primitif japonais a souvent une valeur documentaire, la fiction n’apparaîtra qu'en 1908. Au début ce sont des scènes de rue, des scènes de théâtre, hélas on a très peu de traces du cinéma des origines japonais. France Culture, "Le Japon qui voit apparaître le Kinétoscope sort à peine de la féodalité" - Ép. 1/4 - Nuits du cinéma japonais
  • Du kinétoscope des débuts en passant par les films de propagande de Fritz Lang jusqu’aux blockbusters actuels, le cinéma invite depuis près de cent trente ans le monde à faire son autoportrait. Ses reflets et ses influences en font un authentique objet d’histoire. Sciences Humaines, Le cinéma, miroir du monde
  • Les frères Lumière n'ont pas inventé le procédé qui permet de fabriquer des images animées. En revanche, leur invention révolutionnaire, le cinématographe, innove en permettant de projeter ces images en public. Avant eux, en 1891, l'Améri-cain Thomas Edison - déjà inventeur du phonographe - avait mis au point le kinétographe, que l’on visionnait dans un kinétoscope, un meuble en bois dans lequel se déroulait un film en continu. Le spectateur se penche sur la boîte et peut voir les images à travers un jeu de loupe grossissantes. Le défilement est de 18 images par seconde et la pellicule est perforée de chaque côté, de quatre trous rectangulaires. Les gens font la queue pour mettre une pièce dans le kinétoscope et profiter du spectacle. Mais en solo. En 1894, Edison organise une démonstration de kinétoscopes à Paris. Antoine Lumière, le père d'Auguste et Louis Lumière, s'y rend et c'est la révélation : "Il faut faire sortir l'image de la boîte, dit-il. Je rentre à Lyon : mes fils trouveront". Clicanoo.re, [Société] Et soudain le cinématographe | Clicanoo.re

Traductions du mot « kinétoscope »

Langue Traduction
Anglais kinetoscope
Espagnol cinetoscopio
Italien kinetoscopio
Allemand kinetoskop
Chinois 放映机
Arabe منظار الحركة
Portugais cinetoscópio
Russe kinetoscope
Japonais キネトスコープ
Basque kinetoskopioa
Corse kinetoscopiu
Source : Google Translate API

Kinétoscope

Retour au sommaire ➦

Partager