La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « karkadé »

Karkadé

Définitions de « karkadé »

Wiktionnaire

Nom commun - français

karkadé \kaʁ.ka.de\ masculin

  1. Synonyme de bissap, en Égypte.
    • Le mélange dense de vapeurs de karkadé chaud et de fumée de haschisch pesait sur les esprits déjà échauffés. La dernière fois, cela avait provoqué le vif mécontentement du gouverneur français et avait presque valu au tenancier robuste et gras la fermeture de son établissement. — (Javier Sierra, Le secret égyptien de Napoléon, Carnot, 2003, page 38)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « karkadé »

De l’arabe كار كانجي, karkandji.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « karkadé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
karkadé karkade

Évolution historique de l’usage du mot « karkadé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « karkadé »

  • Le karkadé (Hibiscus sabdariffa) appartient à la famille des Malvacées. Le genre Hibiscus compte autour de 200 espèces d'arbustes et d'arbres persistants d'annuelles, d'annuelles et de vivaces herbacées provenant essentiellement des régions tropicales, subtropicales et tempérées chaudes. Leurs fleurs décoratives constituent leur force ornementale comme le confirme également cette espèce qui dispose, en plus, de vertus thérapeutiques. Binette & Jardin, Le karkadé ou oseille de Guinée : hypotenseur
  • Hibiscus sabdariffa, plus connue sous le nom de thé rose, oseille de Guinée, thé de l'empire, Bissap ou « karkadé » en arabe, est une plante de la famille des malvacées, au même titre que les cornes grecques, la jute (connue en arabe sous le nom de mouloukhié) et le coton. Le karkadé est originaire d'Afrique.Hibiscus sabdariffa est une plante décorative, très facile à cultiver en pleine terre ou dans un pot. Lorsque les fleurs tombent, elles cèdent la place à un fruit de couleur rouge vif. Celui-ci est utilisé en herboristerie.Il ne faut pas confondre cette espèce avec les autres hibiscus, notamment Hibiscus rosa sinensis, qui font l'objet au Liban de plantes ornementales. Il est à signaler que Hibiscus sabdarifa est pratiquement la seule espèce de cette famille de plantes qui possède à la fois des propriétés décoratives, culinaires et médicinales.Les feuilles du karkadé sont en fait consommées crues en salade ou cuites, comme les épinards. Les fruits rouges, très riches en vitamine C, peuvent agrémenter des salades de fruits. Ils sont également utilisés pour des confitures. Les fleurs séchées entrent dans la composition du karkadé, une boisson très populaire en Afrique, notamment en Égypte. Cette boisson rafraîchissante, qui se consomme souvent sucrée accompagnée de feuilles de menthe, de la cannelle ou d'une tranche de citron, est idéale pour lutter contre la chaleur. Le karkadé a l'avantage d'être doté d'un goût agréable et de ne pas contenir de la caféine. Ce qui n'empêche pas sa consommation le soir.Le karkadé se consomme aussi sous forme de tisane chaude ou froide. Pour la préparer, il suffit de laisser infuser 2 cuillères à soupe de cette plante dans 500 ml d'eau pendant 5 à 10 minutes.Cette tisane possède de nombreuses propriétés notamment diurétique, tonique, antifatigue, drainante et amincissante. Elle aide également à lutter contre les infections urinaires. Les fleurs du karkadé aident à soulager les douleurs menstruelles. Le karkadé est toutefois réputé pour ses capacités à diminuer la pression artérielle et le taux du mauvais cholestérol dans le sang.À fortes doses (plus que trois tisanes par jour) et usage prolongé (plus d'un mois), le karkadé peut causer des hypotensions. Il est conseillé donc d'en consommer avec modération. À signaler que cette tisane est déconseillée aux personnes souffrant de maladies cardiaques. L'Orient-Le Jour, Le karkadé, une plante hypotensive et anticholestérol - L'Orient-Le Jour
  • Pour en savoir plus sur les autres propriétés santé du karkadé, découvrez l’article de nos confrères de Plantes & Santé : Le karkadé : une plante médicinale exceptionnelle , La décoction d’hibiscus contre l’hypertension
  • Afin d’avoir un résultat plus visible sur votre silhouette, il est conseillé d’associer votre detox à l’utilisation de plantes à l’action drainante comme le karkadé, le thé vert, le maté… Topsante.com, 5 bonnes résolutions pour bien démarrer l'année - Top Santé
  • À titre d’information, le jus de bissap est la boisson nationale du Sénégal, de la Guinée et du Mali mais jouit aussi d’une grande popularité en Égypte et au Soudan où il est connu comme karkadé. Ce sirop parfumé peut être consommé également sous forme de thé chaud accompagné de quelques feuilles de menthe. Mais en Europe, on préfère le boire froid. Des idées de l'intérieur, du jardin, de l'ameublement et de la décoration., Comment préparer la fameuse recette jus de bissap ?
  • Bien connue sous le nom de Bissap, jus de bissap ou Karkadé, la boisson à l’hibiscus est inspirée d’une recette traditionnelle d’Afrique sub-saharienne. Fabriquée à partir de fleurs rouges d’hibiscus BIO et équitables récoltées manuellement par les producteurs sénégalais de la coopérative agricole, cette boisson fraîche et désaltérante est conçue en France. FemininBio, Booster d'énergie : 8 nouveautés bio pour la rentrée - FemininBio
  • En Afrique, l’hibiscus est notamment la base d’une boisson extrêmement populaire, le bissap, ou karkadé. Sa composition varie légèrement selon les pays. La base est simplissime : on fait bouillir les calices séchés dans de l’eau, puis l’on filtre et on y ajoute sucre et aromates (menthe, citron, gingembre).La boisson se prépare aussi à froid, en laissant mariner les fleurs douze heures dans l’eau. L’infusion se boit souvent glacée, et la saveur acidulée de la fleur la rend très rafraîchissante. Du sur-mesure pour l’été ! Marie Claire, Fleurs d'hibiscus, un concentré de nutriments - Marie Claire
  • Légèrement acidulée, la fleur d’hibiscus rouge est connue aussi sous le nom de karkadé ou thé rose d’Abyssinie. Son nom varie selon les pays au Mali ou l’on appelle Dabléni et au Cameroun Foléré.  Elle est surtout très consommée en Afrique de l’Ouest  (Burkina Faso, sud du Mali, nord de la Côte d’Ivoire) mais aussi en Egypte ou elle est surnommée la boisson des pharaons. DIGIKAN, Recette du Jus de Bissap (appelé aussi Dabléni, Oseille, Folere, Karkadé, Sorrel etc.)

Images d'illustration du mot « karkadé »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Karkadé

Retour au sommaire ➦

Partager