La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « jeuniste »

Jeuniste

Définitions de « jeuniste »

Wiktionnaire

Nom commun - français

jeuniste \ʒœ.nist\ masculin et féminin identiques

  1. (Péjoratif) Adepte du jeunisme, qui exalte les jeunes et la jeunesse.
    • J’emploierai donc ici le mot jeuniste dans son sens logique, c'est-à-dire comme caractérisant l’exaltation de la jeunesse poussée jusqu'à la dépréciation ou persécution des moins jeunes, et je tiendrai Schwarzenberg pour un représentant typique des « jeunistes ». — (Alfred Fabre-Luce, La crise nous révèle, Robert Laffont, 1976, page 184)
    • Les jeunistes engrangent au moins deux types de retour sur investissement. Le premier est un rapprochement des vieux et des jeunes au profit d’un équilibre sociétal. Le second est un substitut de longévité car les vieux qui vivent avec des jeunes (ou comme des jeunes), se rajeunissent par entrisme. — (Gilbert Longhi, Le jeunisme, Vie sociale n° 3, Centre d’études, de documentation, d’information et d’action sociales, 2004, page 86)

Adjectif - français

jeuniste \ʒœ.nist\ masculin et féminin identiques

  1. (Péjoratif) Qui exalte les jeunes et la jeunesse, en ignorant ou dépréciant la vieillesse et les personnes âgées.
    • On trouve des traces du marquage péjoratif de cette catégorie de population [les gens âgés] dans le discours de promotion des nouvelles technologies : l’idéologie « jeuniste » qui le parcourt s’ancre, d’une part, sur le « nouveau progrès » qu’elles sont censées accomplir en substituant l'information à l’énergie et, d’autre part, sur l’harmonie qu’elles apporteraient forcément en substituant l’information à l’entropie, autant dire la jeunesse à la vieillesse ! — (Marcel Drulhe, Objets quotidiens, nouveautés techniques et vieillissement, Informations sociales, Union nationale des caisses d'allocations familiales, 2000, page 24)
    • L’air du temps est tellement jeuniste, centré sur la performance, que nous sommes considérés comme inutiles. C’est frappant lors des dîners de famille. Je suis grand-mère, bientôt arrière-grand-mère, et on ne me demande mon avis sur rien. C’est comme si j’étais déjà hors du monde. — (Paule Giron, Faut qu’on parle, Neon, octobre 2018, page 17)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « jeuniste »

(1976) Dérivé de jeune, avec le suffixe -iste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « jeuniste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
jeuniste ʒœnist

Jeuniste

Retour au sommaire ➦

Partager