La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « jaculatoire »

Jaculatoire

Variantes Singulier Pluriel
Masculin et féminin jaculatoire jaculatoires

Définitions de « jaculatoire »

Trésor de la Langue Française informatisé

JACULATOIRE, adj.

A. − Littér. [En parlant d'un mouvement intérieur] Qui se caractérise par un jaillissement ardent. L'amour est trop exclusif, trop impérieux, trop jaculatoire (Barb. d'Aurev., Mémor. 3,1856, p. 24).La joie pascalienne (...) me paraît toujours plutôt jaculatoire que contenue : il ne m'apparaît pas ami du silence (Du Bos, Journal,1923, p. 302).
B. − RELIG. [En parlant d'une prière] Qui exprime, de façon généralement concise, un vif élan de ferveur vers Dieu. Il faut arriver aux clochers, aux flèches de pierre pour trouver le véritable symbole des prières jaculatoires perçant les nues (Huysmans, Cathédr.,1898, p. 150).Tu ne prononceras qu'une seule oraison jaculatoire en te levant : « Ne me laissez pas succomber à la tentation » (Jouhandeau, M. Godeau,1926, p. 17).V. aussi aspiration ex. 15 :
... elle avait le cœur et la pensée toujours élevés vers le Seigneur, et interrompait souvent ses bienfaisantes occupations pour lui dire à haute voix : « Ô Seigneur, je ne peux pas assez vous remercier de ce que vous me donnez l'occasion de recueillir ces pauvres gens (...) ». Et un jour comme elle faisait dans l'hôpital cette oraison jaculatoire, les pauvres crurent voir un ange qui lui apparaissait... Montalembert, Ste Élisabeth,1836, p. 108.
P. ext., littér., rare. Synon. enthousiaste, exalté, lyrique.Quand je rouvre aujourd'hui mes Cahiers d'André Walter, leur ton jaculatoire m'exaspère. J'affectionnais en ce temps les mots qui laissent à l'imagination pleine licence, tels qu'incertain, infini, indicible (Gide, Si le grain,1924, p. 522).
Prononc. et Orth. : [ʒakylatwa:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1604, 3 mai oraisons jaculatoires (Fr. de Sales, Lettre à la présidente Brulary ds Fr. de Sales, Textes, éd. H. Lemaire, 1968, p. 191). Empr. au lat. chrét.jaculatorius « jeté rapidement, jaculatoire » : jaculatoriae preces av. 430 St. Augustin, Ep. 120 ds Blaise Latin. Med. Aev. (proprement « de jet »; « qui sert à l'exercice du javelot » à basse époque). Fréq. abs. littér. : 13. Bbg. Pohl (J.). Contribution à l'hist. de qq. mots. Fr. mod. 1963, t. 31, p. 299. - Quem. DDL t. 15.

Wiktionnaire

Adjectif - français

jaculatoire \ʒa.ky.la.twaʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Littéraire) Marqué par un jaillissement intérieur intense, exalté, lyrique.
    • Le sélectionneur national n’est pas homme à se laisser aller à des effusions sentimentales et encore moins à l’auto-satisfaction jaculatoire. — (Raouf KHALSI cité sur le site Ville de Tunis)
  2. (Religion) Qualifie une prière courte et fervente.
    • Gertrude en son logis avait un oratoire,
      un boudoir de dévote, où, pour se recueillir,
      elle allait saintement occuper son loisir,
      et faisait l’oraison qu’on dit jaculatoire.
      — (Voltaire, L’Éducation d’une fille)
    • Nous devons manger en gémissant, répondit Pécuchet, car l’homme, par cette voie, a perdu son innocence, phrase qu’il avait lue dans le Manuel du séminariste, deux volumes in-12 empruntés à M. Jeufroy, et il buvait de l’eau de la Salette, se livrait, portes closes, à des oraisons jaculatoires, espérait entrer dans la confrérie de Saint-François. — (Gustave Flaubert, Bouvard et Pécuchet, Lemerre, Paris, 1881)
    • Toute la vie de l'ermite est contenue dans cette tension vers Dieu, cette attention de l'âme orante pour la fidélité de laquelle les anciens moines d’Égypte avaient inventé l'oraison jaculatoire. — (Nathalie Nabert, Les larmes, la nourriture, le silence, Éditions Beauchesne, 2001, p.110)
    • Et il buvait de l'eau de la Salette, se livrait portes closes à des oraisons jaculatoires, espérait entrer dans la confrérie de Saint-François. — (Gustave Flaubert, Bouvard et Pécuchet, Éditions Gallimard, collection folio classique, 2006, p.332)
  3. (Vieilli) Qui jette ou projette.
    • Fontaine jaculatoire : fontaine qui lance un jet d’eau à grande hauteur par la force de la pression.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

JACULATOIRE. adj.
Il ne s'emploie que dans cette locution, Oraison jaculatoire, Prière courte et fervente.

Littré (1872-1877)

JACULATOIRE (ja-ku-la-toi-r') adj.
  • 1 Terme d'hydraulique. Fontaine jaculatoire, fontaine qui lance un jet d'eau à une grande hauteur et par la force d'une pression.
  • 2Fig. Terme de dévotion. Oraison jaculatoire, prière courte qu'on adresse au ciel avec un vif mouvement de cœur. Ce qu'on appelle, selon le langage ordinaire, prières jaculatoires et dévotes élévations de l'âme à Dieu, ce sont certaines paroles vives et affectueuses par où l'âme s'élance vers Dieu, Bourdaloue, Pensées, t. II, p. 41.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

JACULATOIRE, ou ÉJACULATOIRE, adject. (Théolog.) par cette épithete, on désigne des prieres courtes & ferventes adressées à Dieu du fond de l’ame ; les pseaumes de David en sont remplis.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « jaculatoire »

Lat. jaculatorius, de jaculari (voy. JACULATEUR).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin jaculatorius, « lancé, dardé », de jaculor.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « jaculatoire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
jaculatoire ʒakylatwar

Citations contenant le mot « jaculatoire »

  • L'exemple de la plus jeune des enfants de Fatima est une merveilleuse manifestation de cette vérité. Quelles étaient les prières de la petite Jacinthe ? Celles qu’elle avait apprises de l’ange et de Notre-Dame : la prière de l’ange, le rosaire et ses chères oraisons jaculatoires. La meilleure dévotion au Cœur Immaculé de Marie n’est pas la récitation de beaucoup de prières, mais plutôt la simple et intime relation d’un enfant avec sa mère, qui s’exprime au mieux à travers de courtes mais très ferventes oraisons jaculatoires. Un enfant qui aime sa mère ne fait pas de longs discours, souvent un simple regard ou un mot suffit. Quand il est en danger, il crie presque inconsciemment : Maman ! FSSPX.Actualités / FSSPX.News, Notre Dame de Fatima nous enseigne la prière apostolique - FSSPX.Actualités / FSSPX.News
  • Mise en situation : « Ta répartie est jaculatoire ! » Biba Magazine, 12 vieux mots démodés à réutiliser ! - Biba Magazine

Traductions du mot « jaculatoire »

Langue Traduction
Anglais ejaculatory
Espagnol eyaculatorio
Italien eiaculatorio
Allemand ejakulatorisch
Chinois 射精的
Arabe القذف
Portugais ejaculatório
Russe эякуляторная
Japonais 射精
Basque ejaculatory
Corse ejaculatore
Source : Google Translate API

Jaculatoire

Retour au sommaire ➦

Partager