La langue française

Jacée

Définitions du mot « jacée »

Trésor de la Langue Française informatisé

JACÉE, subst. fém.

,,Variété de centaurée à fleurs mauves`` (Lar. Lang. fr.). La jacée des prés n'a pas renoncé à fleurir (Colette, Pays. et portr.,1954, p. 119).
BOT. Genre de plantes de la famille des Composées. La Jacée est communément répandue dans les prairies de l'Europe centrale (Planchon, Collin, Drogues orig. végét., t. 2, 1896, p. 32).
P. anal. Nom donné à plusieurs espèces de lychnis ou de violettes. (Dict xixeet xxes.).
Prononc. et Orth. : [ʒase]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. Ca 1300 (Chir. de l'abbé Poutrel, ms. Reg. Lat. 1211, Bibl. du Vatican, fo29 ro11, 12 ds Mél. Lecoy, p. 545 : jacee blance ... jacee noire). Orig. inc. cf. lat. médiév. jacea « menthe » (1348, Glossar. lat. gall. ms. BN lat. 4120 ds Du Cange).

Wiktionnaire

Nom commun

jacée féminin

  1. (Botanique) Nom vernaculaire d'une espèce de centaurée dont quelques variétés sont cultivées dans les jardins, à cause de la beauté de leurs fleurs.
    • La jacée fourni une teinture jaune.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

JACÉE. n. f.
T. de Botanique. Sorte de centaurée dont quelques espèces sont cultivées dans les jardins, à cause de la beauté de leurs fleurs.

Littré (1872-1877)

JACÉE (ja-sée) s. f.
  • Terme de botanique. Espèce de plantes de la famille des composées, centaurea jacea, L.

    Petite jacée, la pensée sauvage.

    Jacée des jardiniers, lychnide dioïque.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

JACÉE, jacea, s. f. (Hist. nat. Bot.) genre de plante composée de plusieurs fleurons découpés, portés sur un embrion, & soutenus par un calice écailleux qui n’a point d’épine ; l’embrion devient dans la suite une semence qui porte une aigrette. Tournefort, Inst. rei herb. Voyez Plante.

Quoiqu’on en compte au-delà de quarante especes, la plus commune mérite seule d’être ici décrite ; les Botanistes la nomment jacea nigra ; jacea vulgaris, jacea nigra pratensis, latifolia.

Sa racine est assez épaisse, ligneuse, vivace, fibreuse, d’une saveur astringente, & qui cause des nausées. Les premieres feuilles, qui sortent de la racine, ont quelque chose de commun avec celles de la chicorée, car elles sont longues, un peu découpées, d’un verd foncé, garnies d’un duvet court. Sa tige est quelquefois unique, quelquefois il y en a plusieurs qui sortent d’une même racine ; elle est haute d’une coudée ou d’une coudée & demie, velue, cylindrique, cannellée, ferme, roide, difficile à rompre, & remplie de moëlle. Les feuilles, placées sur la tige, sont nombreuses, sans ordre, semblables à celles qui sont vers la racine, mais plus étroites, & dentelées à leur base. Des aisselles de ces feuilles s’élevent de petits rameaux garnis de folioles semblables, plus petites, portant à leur cime une, deux, ou trois fleurs composées de plusieurs fleurons en tuyau, découpées profondément vers leur sommet en cinq parties ; ces fleurons sont purpurins, fort serrés, appuyés sur un embrion, & renfermés dans un calice ; ce calice est composé d’écailles noirâtres, disposées en maniere de tuile, & garnies de poils à leurs bords. Quand les fleurs sont seches, les embryons se changent en des semences oblongues, petites, d’un noir-gris dans la maturité, chargées d’une aigrette, & nichées dans un duvet court & épais.

Cette plante est commune dans les pâturages. Elle contient beaucoup de sel alkali, fixe ou volatil, joint à une huile bitumineuse ; ses feuilles & ses fleurs sont rarement d’usage, excepté pour déterger & résoudre les ulceres. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « jacée »

Bas-latin, jacea, dans un glossaire du XIVe siècle.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin jacea (« même sens »)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « jacée »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
jacée ʒase

Citations contenant le mot « jacée »

  • Parmi les 12 espèces de plantes essayées dans ce protocole, trois ont retenu l’attention des chercheurs : l’achillée, le lotier et la centaurée jacée. « Elles limitent la charge de désherbage et sont très prometteuses en station expérimentale », confirme Jérôme Lambion, ingénieur d’expérimentation en maraîchage. Il se prépare à tester ces plantes sur le terrain et chez des producteurs. L’occupation du sol est satisfaisante pour ces 3 espèces, qui couvrent entre 80 et 90 % du sol et ne laissent donc que peu de place aux adventices pour se développer. Journal Paysan Breton, Le double rôle des bandes fleuries | Journal Paysan Breton
  • En Rhône-Alpes, la liste rouge classe neuf espèces avec le statut « en danger critique » : Nacré de la canneberge, Mélibée, Fadet des tourbières, Moiré des pierriers, Azuré du baguenaudier, Procris de la jacée, Cuivré de la bistorte, Alexanor et Zygène de l'herbe-aux-cerfs. L'Essor Isère, À Soleymieu, papillons en danger de disparition
  • La centaurée des montagnes, nommée également bleuet des montagnes, bleuet vivace ou jacée des Montagnes, est une plante vivace dont l'espèce botanique pousse spontanément dans les montagnes... auJardin.info, Centaurée de Fischer, Centaurée blanche, Centaurea fischeri : planter, cultiver, multiplier

Traductions du mot « jacée »

Langue Traduction
Anglais jacée
Espagnol jacée
Italien jacée
Allemand jacée
Chinois 杰西
Arabe جاسي
Portugais jacée
Russe jacee
Japonais ジェシー
Basque jacée
Corse jacée
Source : Google Translate API

Jacée

Retour au sommaire ➦

Partager