La langue française

Italianisation

Définitions du mot « italianisation »

Wiktionnaire

Nom commun

italianisation \Prononciation ?\ féminin

  1. Action d'italianiser, affectation de se servir de locutions et de tournures italiennes.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ITALIANISATION (i-ta-li-a-ni-za-sion) s. f.
  • Action d'italianiser, affectation de se servir de locutions et de tournures italiennes.

HISTORIQUE

XVIe s. Plusieurs s'accommodent à ceste italianisation aussi bien qu'à plusieurs autres, H. Estienne, Lang. franç. ital. Dial. I.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « italianisation »

(Siècle à préciser) Dérivé de italianiser avec le suffixe -ation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « italianisation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
italianisation italjanisasjɔ̃

Citations contenant le mot « italianisation »

  • • 24 novembre 1922. À Rome, Benito Mussolini obtient les pleins pouvoirs. Une « italianisation » systématique et brutale commence au Sud-Tyrol. La Croix, Tyrol du Sud, une identité à deux versants vertigineuse
  • Il a connu, dans son enfance, l’italianisation forcée, puis l’horreur des camps nazis (engagé parmi les partisans yougoslaves, il fut déporté en Alsace, au camp du Struthof) et, enfin, la naissance, après 1945, de frontières qui ont transformé sa ville, naguère le plus grand port de l’Europe centrale, en une enclave étranglée par le rideau de fer. Devenu citoyen italien, il n’a jamais cessé d’écrire dans sa langue maternelle, pour défendre les droits de la minorité slovène de cette région ballottée par l’histoire. En plus d’être un immense écrivain, longtemps considéré comme susceptible d’obtenir le prix Nobel de littérature, Boris Pahor est devenu, du fait de sa longévité, le symbole vivant de tout un peuple. Certes, ses jambes ne le portent plus, mais sa voix reste claire et forte, et les deux chefs d’Etat ne pouvaient, au terme de cette journée de commémoration, placée sous le signe de la réconciliation des mémoires, faire l’économie d’un hommage solennel, particulièrement émouvant. Le Monde.fr, A Trieste, les présidents slovène et italien en quête de réconciliation des mémoires
  • Un long flash foward plus tard. Nous sommes dans les années 30, Mussolini est au pouvoir et le développement du Fascisme va s’opérer sur tous les fronts. Afin d’unifier l’Italie et permettre à ce jeune pays de dépasser les disputes régionales, le Duce va appliquer une politique linguistique fondée sur le « tout italien ». L’idée est d’italianiser tout les mots étrangers afin de lutter contre les différents dialectes et surtout l’influence du Français en Vallée D’Aoste et de l’Allemand en Haut-Trentin. Les premiers décrets s’appliqueront aux enseignes commerciales, puis le nom des municipalités, le milieu scolaire et l’administration. Ces réformes allèrent jusqu’à tenter de réformer l’usage du vouvoiement italien. Remplaçant le « Lei » par l’emploi du « Voi »… Le monde sportif prend rapidement le pli et l’ensemble des sports s’italianisent : le basket devient « Pallacanestro », le volley « Pallavolo », le water-polo « Pallanuoto » et cette italianisation restera même après la guerre avec le Pallamano pour désigner le handball. On notera que cette particularité s’appliquait même avant ces lois avec l’exemple de la boxe qui fût de tout temps appelé : « Pugilato ». Calciomio, DOSSIER : La linguistique du Calcio - L'Histoire et le spectacle
  • Pendant la période de l’entre-deux-guerres le gouvernement de l’Italie fasciste procéda à une politique d’italianisation de tous les territoires acquis par le pays après la Première Guerre mondiale (la Vénétie julienne - dont la ville Le Figaro.fr, Pourquoi le 10 février est la Journée du souvenir en Italie
  • Aux yeux du parti indépendantiste, Süd-Tiroler Freiheit, le nom « Alto-Adige » est lourd de significations, car il reflète le passé fasciste et rappelle l’italianisation forcée de l’ancien Land autrichien du Sud Tyrol annexé à l’Italie en 1919 après la Première Guerre mondiale. www.euractiv.fr, La province germanophone de l’Italie renonce à changer son nom – EURACTIV.fr
  • Après la fusion de Fiat et Chrysler en 2009, l'avenir de Lancia sa limitait à "l'italianisation" de modèles Chrysler. La Chrysler 300C a ainsi été rebaptisée Lancia Thema, et même le vieillissant Voyager a eu droit à son badge italien. Bien évidemment, personne n'était dupe et les ventes Lancia ont continué à sombrer. En 2014, la marque n'a écoulé que 71.000 véhicules. Si bien que dans les plans d'avenir du groupe, définis par son charismatique patron Sergio Marchionne, rien n'était mentionné pour Lancia au-delà de cette même année. La marque était tout simplement "mise au frigo". AutoScout24, Lancia Ypsilon : Comment Lancia vend plus de voitures qu'Alfa. - AutoScout24
  • Ce roman de l’écrivaine italienne Francesca Melandri a éveillé mon intérêt pour la littérature italienne et pour l’histoire de l’Europe moderne, que j’avais si facilement appris à oublier. En 1919, à Saint-Germain-en-Laye, les pays vainqueurs de la première guerre mondiale se sont partagé le butin de guerre géographique. Il en a notamment résulté que la région alpine du Sud Tyrol, qui faisait partie de l’empire austro-hongrois et comptait une population germanophone, a vu s’imposer une politique d’italianisation. La Croix, Le livre de chevet de l’écrivain Andrei Kourkov

Traductions du mot « italianisation »

Langue Traduction
Anglais italianization
Espagnol italianización
Italien italianizzazione
Allemand italienisierung
Chinois 意大利化
Arabe إضفاء الطابع الإيطالي
Portugais italianização
Russe итальянизация
Japonais イタリア語化
Basque italianization
Corse italianizazione
Source : Google Translate API

Italianisation

Retour au sommaire ➦

Partager