La langue française

Isomorphisme

Sommaire

  • Définitions du mot isomorphisme
  • Étymologie de « isomorphisme »
  • Phonétique de « isomorphisme »
  • Citations contenant le mot « isomorphisme »
  • Traductions du mot « isomorphisme »

Définitions du mot « isomorphisme »

Wiktionnaire

Nom commun

isomorphisme \i.zɔ.mɔʁ.fism\ masculin

  1. (Chimie) (Cristallographie) État des corps isomorphes.
  2. (Mathématiques) Morphisme admettant un inverse qui est lui-même un morphisme.
  3. (Didactique) Relation entre des corps de formes analogues, entre des réalisations de même structure sous-jacente.
    • La notion d’isomorphisme vient de la constatation qu’un individu tend à reconstruire autour de lui une constellation relationnelle qui reste relativement invariable même quand on le change de milieu. — (Nicole Lernout, Thérapie Familiale, volume 26, n°2, page 197, 2005, Médecine & Hygiène)
    • Je me propose ici de signaler brièvement un isomorphisme, celui de la pensée thomiste et de la démarche scientifique. — (Bernard Joseph Francis Lonergan, Pour une méthodologie philosophique : écrits philosophiques choisis, page 35, 1991, Les Editions Fides)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ISOMORPHISME. n. m.
T. de Chimie. État des corps isomorphes.

Littré (1872-1877)

ISOMORPHISME (i-zo-mor-fi-sm') s. m.
  • Terme de chimie. État, condition des corps qui, ayant une composition chimique différente, affectent la même forme cristalline.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « isomorphisme »

Isomorphe.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Mot dérivé de isomorphe avec le suffixe -isme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « isomorphisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
isomorphisme isɔmɔrfism

Citations contenant le mot « isomorphisme »

  • Un cas important est celui où θ est un isomorphisme, il donne lieu à la définition (Une définition est un discours qui dit ce qu'est une chose ou ce que signifie un nom. D'où la division entre les définitions réelles et les définitions nominales.) suivante : Techno-Science.net, 🔎 Théorie des représentations d'un groupe fini - Définition et Explications
  • (dans ce cas, l’isomorphisme I ci-dessus qui devient une simple identité.) Techno-Science.net, 🔎 Octonion - Définition et Explications
  • Comment s’assurer que deux graphes d’aspect différents sont en fait les mêmes ? Ce problème dit d’isomorphisme des graphes, réputé de classe non polynomiale, c'est-à-dire très difficile à résoudre pour les programmes informatiques, serait plus simple que prévu... Pourlascience.fr, Le problème d'isomorphisme des graphes moins complexe qu’on ne le pensait | Pour la Science
  • Proposition 1 —  Il existe un isomorphisme canonique entre un espace euclidien et son dual. Techno-Science.net, 🔎 Espace euclidien - Définition et Explications
  • Imaginez que l'on puisse, à partir d'exactement le même code, produire du code côté serveur et côté client ! C'est ce que l'on appelle l'isomorphisme. Un code isomorphique est un code qui peut-être exécuté par le serveur et par le client. Developpez.com, Modules JavaScript natifs et isomorphisme
  • une instruction pragmatique levant les contraintes de recoupement et d’isomorphisme [i.e. les contraintes de preuve, cf. p. 71] sur le cadre d’une communication donnée. , Définir la fiction sans la mimèsis ? (Acta Fabula)
  • Le défi de la littérature comparée consiste à concilier la singularité de l’altérité intraduisible et la nécessité de traduire quand même, et ceci sans avoir recours à des codes numériques (ouvrant la perspective de pouvoir tout traduire en tout grâce aux techniques de la traduction informatisée) ou plutôt en tenant compte des interfaces linguistiques, en tout cas, tant que l’on ne reconnaît pas les langues de programmation comme des branches légitimes de la littérature comparée. Faute de quoi, ajoute l’auteure à juste titre, l’échec de la traduction devient un prétexte pour rester confiné dans son univers monolingue, parfois d’ailleurs associé à un esprit de clocher masqué par les bons sentiments selon lesquels il vaut mieux de ne pas « métraduire » l’autre ! Telles sont finalement les beautés de la littérature comparée qu’elle exige un effort d’ouverture, tout en se focalisant désormais sur l’étroite relation entre guerre et langue. Qu’y gagne-t-on ? On y gagne un soin particulier investi dans un comparatisme littéraire sans parti pris national sur la philologie. Encore faut-il bien s’engager à briser l’isomorphisme entre noms de nations et noms de langues !   , Traduisible/Intraduisible ? - Nonfiction.fr le portail des livres et des idées

Traductions du mot « isomorphisme »

Langue Traduction
Anglais isomorphism
Espagnol isomorfismo
Italien isomorfismo
Allemand isomorphismus
Chinois 同构
Arabe تماثل
Portugais isomorfismo
Russe изоморфизм
Japonais 同型
Basque isomorfismoa
Corse isomorfisimu
Source : Google Translate API
Partager