La langue française

Isoglosse

Sommaire

  • Définitions du mot isoglosse
  • Étymologie de « isoglosse »
  • Phonétique de « isoglosse »
  • Citations contenant le mot « isoglosse »
  • Traductions du mot « isoglosse »

Définitions du mot isoglosse

Trésor de la Langue Française informatisé

ISOGLOSSE, adj.

LING. Qui délimite l'aire géographique d'un dialecte. On a appelé « lignes isoglosses » ou d'« isoglosses » les frontières des caractères dialectaux : ce terme a été formé sur le modèle d'isotherme : mais il est obscur et impropre, car il veut dire « qui a la même langue » (Saussure, Ling. gén.,1916, p. 277).
Prononc. : [izɔglɔs]. Étymol. et Hist. 1908 lignes d'isoglosses (A. Meillet, Les Dialectes indo-européens, p. 3). Composé des formants iso-* (gr. ι σ ο-, de ι ́ σ ο ς « égal ») et -glosse* (gr. -γ λ ω σ σ ο ς, de γ λ ω ̃ σ σ α « langue »); d'apr. NED Suppl.2isogloss a été empl. par l'All. A. Bielenstein dès 1892 dans son ouvrage Die Grenzen des Lettischen Volksstammes.

Wiktionnaire

Nom commun

isoglosse \i.zo.ɡlɔs\ féminin

  1. (Linguistique) Ligne imaginaire séparant deux zones géographiques qui se distinguent par un trait linguistique (dialectal) particulier, celui-ci pouvant être de nature lexicale, sémantique, phonologique, phonétique, ou de quelque autre type.
    • Mais il est très possible de tracer ce que les linguistes appelleraient les isoglosses d'un mythe, les lignes qui définissent le lieu social où il est parlé. — (Roland Barthes, Mythologies, édition du Seuil, 1957, p. 261)
    • L’évolution du mot latin PORTA permet d’illustrer ce phénomène: en langue d’oïl, c’est devenu un mot monosyllabique, « porte », et en francoprovençal un dissyllabique, « porta ». La limite nord du francoprovençal par rapport à la langue d’oïl est constitué par cette isoglosse de l’oxytonisme généralisé: toute voyelle finale est amuïe en langue d’oïl. Cette frontière passe par les villes suivantes: Roanne, Mâcon, Louhans, Arbois, Pontarlier et Neuchâtel ([…]). — (Sophie-Anne Wipfler, Le gaga: Langue d'autrefois? Une étude linguistique synchrone (Das gaga: Sprache von damals? Eine synchrone linguistische Analyse), thèse de doctorat de philosophie, Universität Mannheim, 4 novembre 2019, p. 60)


Nom commun

isoglosse \Prononciation ?\

  1. Isoglosse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « isoglosse »

Du grec ancien γλῶσσα, glôssa, avec le préfixe iso-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « isoglosse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
isoglosse izoglɔs

Citations contenant le mot « isoglosse »

  • L'approche du concept de frontière linguistique proposée se fonde sur l'idée du délinéament qui délimite des faits de langue aussi bien partiels (isoglosse) que globaux (variation diatopique dialectale, frontière de langue). La frontière linguistique a tendance à se figer dans le temps comme elle peut varier sous l'effet de faits externes tels que des déplacements de frontière politiques, des dynamiques diglossiques substitutives ou bien des politiques linguistiques favorables. Les configurations qui découlent de cette approche seront illustrées par des exemples choisis en France et au-delà, en Europe au sens large, aussi bien dans sa partie occidentale qu'en Russie et dans les pays de l'ex-URSS. France Culture, La langue a-t-elle des frontières ?
  • De là à dire que chaque village a son parler, il n’y a qu’un pas, aisément franchi. Une enquête avait d’ailleurs été menée dans les années 60 pour répertorier les différentes prononciations et expressions. Les villages ont été classés par zones isophones (aux sonorités identiques) et isoglosses (avec un même vocabulaire), ce qui a permis d’établir un atlas linguistique de l’alsacien. « Il y a des frontières marquées par les sons et d’autres marquées par les mots, confirme Raymond Matzen, dialectologue et chroniqueur des DNA. Ceux qui disent sàge parlent de Behn pour dire grenier dans le Haut-Rhin, tandis que ceux qui prononcent sàje , lui préfèrent le terme de Kàst , pour l’essentiel dans le Bas-Rhin ». , Culture - Loisirs | Les parlers alsaciens
  • Pour ce qui est du morave ou de la langue morave en tant que telle, cette désignation prend son sens essentiellement dans le fait qu’elle se distingue de la forme de la langue utilisée en Bohême. S’il existe bien une isoglosse, c’est-à-dire une ligne imaginaire séparant deux aires dialectales, et donc des différences plus ou moins marquées de lexique, il s’agit en revanche toujours d’une seule et même langue, comme le confirme Jaroslav Krábek, président de la Communauté nationale morave (MNO), une association qui œuvre à la promotion de la culture, de l’histoire et des traditions moraves, et tend au développement de la conscience nationale morave : Radio Prague International, Le morave, langue ou simple dialecte? | Radio Prague International

Traductions du mot « isoglosse »

Langue Traduction
Anglais isoglossus
Espagnol isogloso
Italien isoglossus
Allemand isoglossus
Chinois 等距
Arabe isoglossus
Portugais isoglossus
Russe isoglossus
Japonais イソグロサス
Basque isoglossus
Corse isoglossus
Source : Google Translate API
Partager