La langue française

Islamisation

Définitions du mot « islamisation »

Wiktionnaire

Nom commun

islamisation \is.la.mi.za.sjɔ̃\ féminin

  1. (Religion) Propagation de la foi musulmane.
    • …qui dénonce l’islamisation du quartier parisien où sont situées plusieurs mosquées. — (Polémique autour d'un apéro géant "saucissson et pinard", nouvelObs.fr, 14 Jun 2010)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « islamisation »

(Siècle à préciser) De dérivé de islamiser avec le suffixe -ation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « islamisation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
islamisation islamizasjɔ̃

Citations contenant le mot « islamisation »

  • Dans cinq jours, le 24 juillet, la prière musulmane se déroulera dans l’ancienne basilique Sainte-Sophie d’Istanbul, et ce pour la première fois depuis 1934 et la transformation de cette mosquée en musée. Cette réislamisation marquera l’anniversaire du traité de Lausanne qui, en 1923, établit les fondements de la Turquie contemporaine. Un tel coup de force a provoqué un véritable tollé international, même si cette décision relève à l’évidence des seules autorités turques. Ce serait cependant tomber dans le piège de la propagande d’Ankara que d’exagérer l’importance religieuse d’une telle initiative, qui participe plutôt de l’affirmation de plus en plus agressive, par le président Erdogan, d’un nationalisme turc de combat. Un si Proche Orient, Jusqu’où ira l’islamo-nationalisme d’Erdogan? – Un si Proche Orient
  • C’est un fait, les musulmanes et musulmans sont quasi exclusivement présentés comme un corps extérieur à la société française, malveillants, par essence, conquérants, cherchant à s’approprier les territoires (géographiques, culturels, politiques) à des fins de captation du pouvoir et d’accomplissement d’un grand dessein religieux. Ces représentations viennent de loin et sont réactivées au gré des crises successives que connaît notre pays, comme celle du Covid-19. Une simple visibilité est interprétée comme de la conquête, de la défiance ou de la provocation. Quand cette visibilité n’est pas, le soupçon pesant d’être des «infiltrés» persiste. Ainsi qu’il s’agisse d’invasion ou d’infiltration, «l’islamisation» de la France serait en marche avec la complicité des élites mondialisées. Libération.fr, Lutter contre la haine antimusulmane - Libération
  • Dans les six extraits du discours pour lesquels il est poursuivi, Eric Zemmour s’en prenait aux immigrés « colonisateurs » et à une « islamisation de la rue », affirmant notamment que « tous nos problèmes aggravés par l’immigration sont aggravés par l’islam ». Devant une salle conquise, le polémiste a enchaîné les saillies contre cette religion, confiant notamment se retrouver dans les idées du complotiste Renaud Camus, théoricien de la « thèse du grand remplacement ». « Les caïds et leurs bandes s’allient à l’imam pour faire régner l’ordre dans la rue et dans les consciences, selon la vieille alliance du sabre et du goupillon, en l’occurrence, la kalach et la djellaba », avait-il notamment déclaré ce jour-là. , Paris : Eric Zemmour jugé pour « injure » raciste après des propos contre l’islam et l’immigration
  • La négation ethnique au nom du dogme égalitariste est un aveuglement d'Etat qui met nos institutions, nos modes de vie et notre unité nationale en danger. Dans ce contexte, l’utilisation des statistiques ethniques permettrait de mettre des chiffres sur l’immigration réelle, vérifier si le « Grand Remplacement » relève du tangible ou du fantasme, troquer notre perception de l’islamisation et de l’immigration contre une connaissance mesurée et chiffrée de ces phénomènes. Aux opposants viscéraux aux statistiques ethniques, il est utile de rappeler que ce ne sont pas des statistiques raciales, ni génétiques. Une ethnie ou un groupe ethnique peut être défini comme une population à l’héritage commun, qui se reconnait dans une culture, une idéologie, un mode de vie, une origine géographique, une langue, une religion qu’ils partagent. Valeurs actuelles, L’irrésistible piège des statistiques ethniques | Valeurs actuelles
  • De même, nous ne pensons pas, à la différence de Roy, que le salafisme piétiste serait purement individuel. On commence quelquefois individuellement par être salafiste, mais ensuite l’attrait du groupe et la pression des membres change la donne : on commence par la « l’islamisation de l’individualité » et on finit par « la sectarisation de l’islam » qui façonne la vie de l’individu pris dans les rets d’un groupe concret (le groupe salafiste) mais aussi fasciné par une Umma imaginaire (la néo-Umma). France 3 Occitanie, TRIBUNE. La fausse alternative : la radicalisation de l’islam ou l’islamisation de la radicalité
  • Immigrés «colonisateurs» et «islamisation de la rue»: pour ces propos, le polémiste Éric Zemmour est ce mercredi 1er juillet devant la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris. Les associations antiracistes, parties civiles, souhaitent que la justice «prononce une peine exemplaire» pour «provocation à la haine». Sputnik s’est rendu sur place. , Procès Zemmour: «défense de la liberté d’expression» ou sanction de «la parole islamophobe»? - Sputnik France
  • Primo : avec l’assouplissement des mesures préventives, Macky Sall veut s’éviter une islamisation des inévitables contestations à venir, surtout sur le plan socio-économique et politique. Il a dû sentir monter une tension dans laquelle il y avait une convergence de vue de divers acteurs et organisations de la société civile, activistes religieux et porteurs de revendications corporatistes. Le Monde.fr, Coronavirus : « Au Sénégal, Macky Sall veut s’éviter une islamisation des contestations à venir »
  • Une des hypothèses possibles nous est fournie par la réunion, dans cette équipe, d'intellectuel·les qui ne cessent d'alerter sur l'islamisation de la France et ses supposés dangers. Car, pour ces personnes, tout·e musulman·e est susceptible de se radicaliser. Bien entendu, comme le serine Henri Peña-Ruiz, il convient de bien distinguer l'islamophobie, autorisée au nom de la liberté de penser, du racisme antimusulman. Mais la question de savoir comment la phobie de l'islam parviendrait à éviter de nourrir la crainte des musulman·es est passée sous silence. Conférer le droit d'avoir peur, n'est-ce pas pourtant légitimer la haine envers des groupes placés en situation de subordination et perçus comme culturellement différenciés? Slate.fr, Front populaire de Michel Onfray, un nationalisme qui ne dit pas son nom | Slate.fr
  • Le réislamisation des musulmans à travers le monde depuis la révolution islamique en Iran d’une part et le regain du prosélytisme fondamentaliste des pays du Golfe d’autre part, convergeant dans une nébuleuse complexe à géométrie variable, est en effet le vecteur principal d’une islamisation plus globale. Les exigences de plus en plus nombreuses du « respect » de pratiques religieuses rigoristes, relevant d’interprétations fondamentalistes de l’islam sapent ainsi les fondements de toutes les sociétés occidentales sécularisées. Mais c’est en France que le phénomène est sans doute le plus aigu parce que, grâce à une longue histoire de l’esprit laïque enraciné dans la philosophie des Lumières et du libertinage d’une part, et dans des institutions républicaines structurées autour de ce principe d’autre part, la résistance est plus vigoureuse. Causeur, Messieurs-Dames les sénateurs, encore un effort pour combattre l’islamisation! - Causeur

Traductions du mot « islamisation »

Langue Traduction
Anglais islamization
Espagnol islamización
Italien islamizzazione
Allemand islamisierung
Chinois 伊斯兰化
Arabe الأسلمة
Portugais islamização
Russe исламизация
Japonais イスラム化
Basque islamization
Corse islamizazione
Source : Google Translate API

Islamisation

Retour au sommaire ➦

Partager