Irrévélable : définition de irrévélable

chevron_left
chevron_right

Irrévélable : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

IRRÉVÉLABLE, adj.

Qu'on ne peut révéler. Ces deux jours, je les ai passés sans les noter, mon journal étant resté derrière moi avec une partie de mes bagages. − Je l'aurais eu, que j'eusse voulu oublier encore de les noter. − Ils ont été trop pleins de choses irrévélables (Barb. d'Aurev., Memor. 1,1836, p. 49).
Prononc. : [iʀ(ʀ)evelabl̥]. Étymol. et Hist. 1836 (Barb. d'Aurev., loc. cit.). Dér. de révéler*; préf. in-1*; suff. -able*.

Irrévélable : définition du Wiktionnaire

Adjectif

irrévélable \Prononciation ?\

  1. Qu'on ne peut révéler.
    • Qu’on se les figure, […] ayant pris sur eux, — Dieu sait en vue de quels irrévélables rémérés ! — la destitution parfaite, l’ordure sans nom. — (Léon Bloy, Le Salut par les Juifs, Joseph Victorion et Cie, 1906)
    • Face à cette majestas absolue, irrévélable, la révélation de Dieu apparaît comme un voilement miséricordieux de cette majesté consumante. — (Emil Brunner, Dogmatique, t. 1: La doctrine chrétienne de Dieu, 1948, éd Labor et Fides, 1964, page 188)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Irrévélable : définition du Littré (1872-1877)

IRRÉVÉLABLE (i-rré-vé-la-bl') adj.
  • Qu'on ne peut révéler. Cet énigmatique silence de l'Aréopage, ce dépôt irrévélable qu'il conservait, Dugit, dans Journ. des sav. juin 1873, p. 335.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « irrévélable »

Étymologie de irrévélable - Wiktionnaire

 Dérivé de révélable avec le préfixe in-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « irrévélable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
irrévélable irevelabl play_arrow

Citations contenant le mot « irrévélable »

  • Une audience à ne rater sous aucun prétexte. L’audition d’un gardien de villa poursuivi  dans une affaire de spoliation foncière est programmée ce mercredi 4 novembre à la Cour d’appel de Casablanca. Allons-nous assister au grand déballage? A moins d’un nouveau rebondissement, Houssine El Haouzi semble décidé à révéler l’irrévélable! Lui dont le nom figure comme «bénéficiaire» dans un testament prétendument attribué à ses défunts employeurs, George et Olga Brissot. Son passage à la barre était prévu lors de la dernière audience, celle du 28 octobre 2015. Coup de théâtre! Elle sera suspendue à plusieurs reprises à cause «des comportements irrévérencieux» d’une défense inquiétée par un éventuel revirement. Les vains avertissements du président, Lahcen Tolfi, à l’égard des avocats n’y changeront rien. Particulièrement chez le tonitruant Mohamed Kerrout du barreau de Rabat. A l’instar des autres, il réclame au tribunal «de surseoir à statuer» jusqu’à ce que 2M diffuse son reportage sur la spoliation foncière (voir ci-dessous)! Ce jour-là, le cynisme a submergé le prétoire. Il fallait tout tenter pour éviter l’audition de l’ancien domestique, comme le soulignera la partie adverse et le brillant jeune procureur du Roi, Hakim Louardi. Un épisode houleux où l’accusé finit par «faire une chute étourdissante aux toilettes», assure son défenseur à la Cour. Ses gardiens n’ont pourtant pas démérité. Comme quoi un entracte a sa part d’imprévu et de danger pour le déroulement normal d’un procès!Malgré l’incident, la présidence s’est montrée insistante. «S’il y a des pressions, dites-le. Nous vous donnerons le temps qu’il faudra. Confiez-vous pour vous soulager. Ramenez-lui une chaise», déclare le juge en invitant l’accusé, à la barre, de s’asseoir.Rien n’y fait. L’homme se déclare «incapable de parler» et «ne pas être en forme». Appuyé qu’il est par son avocat qui demande «le renvoi du procès». Le président se tourne vers le représentant de l’action publique. Assis à sa droite, le jeune procureur, technicien hors pair, n’y voit pas d’inconvénient. Il argue «une justice humaine» qui doit se soucier «de l’état physique chancelant de l’accusé». Non sans rappeler à la défense que «sa stratégie est vaine». Il ne s’adresse pas ici à l’avocat de Houssine El Haouzi. La magistrature debout vise plutôt les plaideurs remuants. «Le principe d’un procès équitable implique qu’un jugement aboutisse dans un délai raisonnable. Ayez pitié de vos clients», lance l’orateur avec un sourire presque narquois au bout des lèvres. Rappelant ainsi à ses adversaires que «la défense est tenue de tenir compte» de la situation pénale de ses clients. La quasi-majorité des accusés comparaît en détention provisoire. Pour le parquet, l’attitude de ses contradicteurs «caractérise un abus dans l’exercice du droit de la défense». Sa qualification est juridiquement téméraire et de haute facture. Elle tombera pourtant dans l’oreille d’un sourd. La défense conteste, hurle et s’agite. Le «débat» sombre encore une fois dans la cacophonie. L’audience est levée.Faiçal FAQUIHI  L'Economiste, Affaire Brissot : L’ancien domestique alimente le suspense | L'Economiste

Traductions du mot « irrévélable »

Langue Traduction
Corse irreversibile
Basque atzeraezina
Japonais 不可逆
Russe необратимый
Portugais irreversível
Arabe لا رجعة فيه
Chinois 不可逆的
Allemand irreversibel
Italien irreversibile
Espagnol irreversible
Anglais irreversible
Source : Google Translate API


mots du mois

Mots similaires