La langue française

Irréfutabilité

Sommaire

  • Définitions du mot irréfutabilité
  • Étymologie de « irréfutabilité »
  • Phonétique de « irréfutabilité »
  • Citations contenant le mot « irréfutabilité »
  • Traductions du mot « irréfutabilité »

Définitions du mot « irréfutabilité »

Trésor de la Langue Française informatisé

Irréfutabilité, subst. fém.Caractère irréfutable, inattaquable d'un raisonnement, d'une démonstration, d'un principe. Nous étions tous (...) frappés de la nouveauté et de l'irréfutabilité du commencement de raisonnement de Rouletabille (G. Leroux, Parfum,1908, p. 154). [iʀ(ʀ)efytabilite]. 1reattest. prob. 1847 (Lamartine d'apr. Poitevin, Dict. ds Littré : l'irrefutabilité des oracles); de irréfutable, suff. -(i)té*.

Wiktionnaire

Nom commun

irréfutabilité \i.ʁe.fy.ta.bi.li.te\ féminin

  1. Qualité irréfutable d’un raisonnement, d’une doctrine.
    • Si comme nous l’avons dit, la structure (subjective) précède l’opinion, l'opinion, posée ici dans l’ordre de l’évidence, s’administre elle-même comme preuve, comme prémices et conclusion, d’un raisonnement logique qui n’est là que pour donner une apparence d’irréfutabilité à l’ensemble. — (Jean-Pierre Bénard, Tentation paranoïaque et démocratie: essai sur l'horreur , Éditions L'Harmattan, 2000)
    • Le problème du discours du conspirationniste, ça n’est pas sa fausseté, c’est au contraire son irréfutabilité. Le problème de ce discours, c’est qu’il se présente comme irréfutable. — (Raphaël Enthoven, Les mots de la présidentielle décryptés par les philosophes, Le Point, 20 avril 2017)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

IRRÉFUTABILITÉ (i-rré-fu-ta-bi-li-té) s. f.
  • Qualité de ce qui est irréfutable. Siéyes pensait beaucoup, parlait peu, et écrivait avec cette brièveté tranchante qui a l'explosion et l'irréfutabilité des oracles, Lamartine, dans le Dict. de POITEVIN.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « irréfutabilité »

 Dérivé de irréfutable avec le suffixe -ité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Irréfutable.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « irréfutabilité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
irréfutabilité irefytabilite

Citations contenant le mot « irréfutabilité »

  • Le contrat de franchise ne possède pas de définition légale. Il régit les différentes règles obligatoires entre les différentes parties, c’est-à-dire, celles relatives au DIP. L’intervention d’experts juridiques lors de la rédaction de ce contrat lui apportera fiabilité, sécurité et irréfutabilité. Les Echos de la Franchise, La franchise et ses grands principes - Les Echos de la Franchise
  • « Depuis le chœur où chante notre irréfutabilité, jetons à la douloureuse figure des moribonds un apogée de zutisme mystique et d’irrévérence raisonnée. »Maxence , M. Caron, Fastes. De la littérature après la fin du temps, suivi de Manifeste du maxencéisme
  • Le problème du discours conspirationniste pour Raphaël Enthoven, c'est donc son « irréfutabilité ». Et le philosophe conclut : « Ce n'est pas, en un mot, parce qu'on ne peut pas démontrer le contraire d'une conspiration qu'on démontre que la conspiration existe. » Le Point, L'IntelloPol #5 : "conspiration", par Raphaël Enthoven - Le Point

Traductions du mot « irréfutabilité »

Langue Traduction
Anglais irrefutability
Espagnol irrefutable
Italien irrefutabilità
Allemand unwiderlegbarkeit
Chinois 不可辩驳的
Arabe الدحض
Portugais irrefutabilidade
Russe неопровержимость
Japonais 反駁できない
Basque irrefutability
Corse irrefutabilità
Source : Google Translate API
Partager