La langue française

Irrédentisme

Définitions du mot « irrédentisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

IRRÉDENTISME, subst. masc.

Mouvement de revendication des nationalistes italiens apparu en 1877 et réclamant l'annexion des territoires considérés comme italiens et demeurés en la possession de nations étrangères, notamment l'Autriche-Hongrie. L'Autriche-Hongrie fait contre fortune bon cœur, mais, au fond, elle se sent terriblement menacée par l'éternel irrédentisme italien qui convoite Trieste (J. Bertautds La R. hebdomadaire,6 mai 1905, no23, p. 82).
P. anal. Mouvement nationaliste se référant aux mêmes principes. Cet État [la Rhénanie] pourrait demander sa réintégration, être un irrédentisme; il aurait un parlement qui entrerait en lutte avec la haute-commission. Il faudrait maintenir les droits de la France au regard de ce parlement indépendant (Barrès, Cahiers, t. 14, 1923, p. 260).
Prononc. et Orth. : [iʀ(ʀ)edɑ ̃tism]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1890 (Lar. 19eSuppl.). Dér. de l'ital. irredenta (Italia), fém. de irredento « soumis à la domination étrangère », dér. (à l'aide du suff. privatif in- assimilé en ir-) de redento « racheté », empr. au lat. redemptus, part. passé de redimere « racheter, délivrer, affranchir » : Italia irredenta était le nom d'une association fondée en 1877 et dont l'objectif était la libération des régions de langue italienne encore soumises à la domination de l'empire austro-hongrois (v. Batt., s.v. irredentismo). Bbg. Hope 1971, p. 446.

Wiktionnaire

Nom commun

irrédentisme \i.ʁe.dɑ̃.tism\ masculin

  1. (Histoire politique) Doctrine ou opinion italienne par laquelle les populations de langue italienne qui ne faisaient pas partie du royaume d’Italie reconstitué devaient lui revenir et, d’ici là, être considérées comme n’étant pas encore libérées.
    • La mort de Garibaldi le 2 juin 1882 préfigure symboliquement la crise des valeurs qu’incarnait la Pro Italia Irredenta. Alors que l’exécution d’Oberdan lui fournit un martyr, l’irrédentisme doit paradoxalement mettre une sourdine à son austrophobie. — (Robert Paris, « Nationalisme et Irrédentisme en Italie de l’unité à la Première Guerre mondiale » dans Matériaux pour l’histoire de notre temps, no 43, Juillet-Septembre 1996, p. 39)
  2. (Par extension) Doctrines ou opinions semblables dans d’autres pays où se trouvent des populations dans des conditions analogues.
    • En réaction à ce qu’il désigne comme « la réhabilitation du régime Horthy », Ádám Fischer a d’abord rappelé, dans une courte allocution, que les lois anti-juives ont été mises en place pendant la législature de Miklós Horthy et que l’irrédentisme florissant était une caractéristique de cette époque. Il a également insisté sur l’importance des valeurs européennes qui doivent être préservées « même si nous ne sommes pas très satisfaits de l’UE ». — (Marion Decome, Ádám Fischer se révolte dans la joie à Szabadság tér, le 24 juin 2014, sur www.hu-lala.org)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IRRÉDENTISME. n. m.
T. d'Histoire politique. Doctrine ou opinion italienne par laquelle les populations de langue italienne qui ne faisaient pas partie du royaume d'Italie reconstitué devaient lui revenir et, d'ici là, être considérées comme n'étant pas encore libérées. Par extension, il se dit des Doctrines ou opinions semblables dans d'autres pays où se trouvent des populations dans des conditions analogues.

Étymologie de « irrédentisme »

(1890) De l’italien irredentismo, de irredento (« non libéré, soumis ») dérivé de redento (« rédempté, libéré »). La création du mot apparaît grâce au mouvement Italia irredenta (« Italie soumise »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « irrédentisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
irrédentisme iredɑ̃tism

Citations contenant le mot « irrédentisme »

  • L'actualité est riche en irrédentisme panislamiste et anti-occidentalisme revanchard. Le 5 juillet dernier, le président Macron - et à travers lui l'ensemble des Français - s'est vu sommé par le président algérien Abdelmadjid Tebboune (nouvel homme fort du "Système" dénoncé par les jeunes manifestants démocrates algériens), de s'excuser une énième fois pour la colonisation qu'Emmanuel Macron avait pourtant déjà comparée en 2017 à un "crime contre l'Humanité". La boîte de Pandore est ouverte. Et les demandeurs d'excuses sont toujours plus insatiables, selon une logique psychologique bien connue: il n'y a pas de culpabilisateur sans culpabilisé volontaire, et plus l'on s'excuse plus on est accusé et détesté. Cette exigence de repentance algérienne sans réciproque a été lancée à un moment particulièrement opportun:  après des semaines de haine anti-occidentale et anti-Blancs des pseudo "antiracistes-néo-racisés" pro-Traoré et autres supporters du mouvement "Black Lives Matter" aux Etats-Unis en Europe. L'idée de Tebboune est évidemment, comme ses prédécesseurs, de diaboliser les maudits Gaulois pour faire oublier la corruption du régime algérien ("Système"), vrai responsable depuis des décennies du malheur d'un peuple qui préfère d'ailleurs souvent vivre en France ou ailleurs en Occident que dans ce pays si riche mais si mal géré et pillé par des despotes post-coloniaux. Atlantico.fr, Pour en finir avec la repentance à sens unique et "l'auto-racisme" occidental ! | Atlantico.fr
  • Le Mali, considère, ainsi que le réel ennemi est avant tout l’irrédentisme résiduel touareg qui malmène l’intégrité territoriale et interroge le pacte social et politique malien, depuis 1963, année de la première rébellion dans le Septentrion malien.  Atlantico.fr, Depuis 2012, la menace terroriste a évolué dans sa nature et sa géographie mais n’a pas diminué en intensité | Atlantico.fr
  • Britanniques et Italiens quittent en 1960 la zone du Somaliland et de la Somalie méridionale italienne. Les deux entités, jusqu’alors indépendantes, fusionnent. La République Somalie voit le jour. Cet irrédentisme faisait partie du projet de « Grande Somalie », théorisé par le Parti travailliste britannique dès les années 1930. Celle-ci comprendrait Djibouti, l’Ogaden en Ethiopie et la province du Nord-Est du Kenya, à majorité islamique somali. Ce « pansomalisme » permettrait alors de surmonter les divergences claniques en Somalie. Il existait en effet des tensions entre nomades, pêcheurs et agro-pasteurs. Le Journal International, Chaos somalien : les dessous d’une crise multifactorielle généralisée - Le Journal International
  • En mars dernier, la France a élargi le périmètre des zones à éviter après l’attaque de Galim, une bourgade de la région de l’Ouest, épargnée jusqu’ici pat les exactions de l’irrédentisme anglophone. Désormais, la France déconseille à ses ressortissants de séjourner dans les localités de (Ouest frontalières aux deux régions anglophones du Nord -Ouést et du Sud Ouest (Noso). En plus, l’ambassade de France au Cameroun recommande aux mêmes ressortissants la plus grande vigilance dans les principales villes de l’Ouest. Actu Cameroun, Diplomatie : la France surveille le Cameroun
  • La Turquie s'intéresse également aux Balkans, notamment à la Bosnie, à la Macédoine au Kosovo, et aux minorités musulmans slaves ou turcophones de Bulgarie/Roumanie. Du fait que les minorités autochtones converties à l'islam ou les colons turcs étaient mieux lotis que les chrétiens à l'époque ottomane, ils s’identifient souvent à la Turquie. Et dans le cadre de son irrédentisme néo-ottoman, Erdoğan joue allègrement sur ce registre lorsqu’il se déplace dans les Balkans. D’un point de vue géopolitique, il s'agit d'une véritable provocation envers les Etats souverains de la région qui se sont libérés difficilement, entre le XIX ème et le XXème siècle, du joug turco-islamique qui avait transformé les chrétiens autochtones en parias humiliés, soumis et écrasés par les impôts et captures d’enfants (Devchirme/Janissaires). Depuis les guerres ex-yougoslaves des années 1990, et après l'éclosion de petits Etats ethno-confessionnels musulmans comme la Bosnie et le Kosovo, la Turquie réislamisée par Erbakan puis Erdogan se présente comme le « protecteur » des populations musulmanes est-européennes. Des fonds turcs conséquents sont ainsi alloués depuis des années à la reconstruction de monuments ottomans, de mosquées, de projets financiers, ceci afin de consolider sa présence de la Turquie dans la région. Couplé au soft power des productions cinématographiques, des coopérations scolaires, des envois de prédicateurs et du développement de l’enseignement du turc et des projets de développement économiques, cet activisme islamique turco-ottoman a contribué à redorer le blason de la Turquie et à faire d’Erdogan un véritable « néo-Sultan » des Balkans. Tout cet activisme turco-ottoman et panislamiste-conquérant, que les pays de l’OTAN ont encouragé depuis les années 1990, face aux Serbes, l'Union européenne le paiera bientôt très cher, notamment lorsque la Bosnie, l’Albanie, la Macédoine et le Kosovo rentreront dans l’Union européenne… Erdogan ou ses successeurs islamo-nationalistes turcs disposeront alors dans l’UE non plus seulement de diasporas-réserves d’électeurs turcs, mais d’Etat-clients islamiques ou réislamisés mis à disposition de la stratégie néo-ottomane d’Ankara et des lobbies panislamistes mondiaux … Atlantico.fr, Le martyr des Chrétiens-Serbes du Kosovo et l'irrédentisme islamiste-ottoman dans les Balkans... | Atlantico.fr
  • Plongé dans une crise profonde, causée en partie par l’irrédentisme de certains de ses fils en alliance à des terroristes islamistes sur fond de dé- stabilisation de tout le Sahel, le peuple malien plaça tout son espoir dans l’élection présidentielle de 2013. Cette crise mit au grand jour la réalité d’un État effondré qui n’était plus que l’ombre de lui-même. Miné par des maux comme la corruption et la délinquance financière à col blanc notre État a progressivement cessé de jouer son rôle. La sécurité, la défense et la justice ne furent plus portées par lui. Dans de nombreuses localités dans le Nord du pays des milliers d’enfants, filles et garçons privés d’école étaient livrés au bon vouloir de seigneurs armés jusqu’aux dents. Pour les habitants l’État malien n’était qu’un souvenir qui s’estompait à mesure que le nouvel ordre prenait corps avec son territoire en- taché de sang et de mille autres malheurs.
Dans ce contexte historique Ibrahim Boubacar Keïta fut l’unanimité. , Mali, au delà d’un homme système à bout de souffle ? - Bamada.net

Traductions du mot « irrédentisme »

Langue Traduction
Anglais irredentism
Espagnol irredentismo
Italien irredentismo
Allemand irredentismus
Chinois 讽刺主义
Arabe الوحدوية
Portugais irredentismo
Russe ирредентизм
Japonais 無知
Basque irredentism
Corse irredentismu
Source : Google Translate API

Irrédentisme

Retour au sommaire ➦

Partager