La langue française

Iode

Définitions du mot « iode »

Trésor de la Langue Française informatisé

IODE, subst. masc.

Corps simple, halogène, de symbole I, qui, à l'état pur (iode sublimé), se présente sous forme de lamelles d'un noir brillant, facilement volatiles et dégageant des vapeurs violettes d'odeur pénétrante; utilisé notamment en pharmacie et en thérapeutique. Les produits de la mer sont riches en iode. L'hormone thyroïdienne est synthétisée par la glande à partir de l'iode du sang (QuilletMéd.1965, p. 476):
1. ... Ils prirent la direction de la jetée. Peu avant d'y arriver, l'odeur de l'iode et des algues leur annonça la mer. Camus, Peste,1947, p. 1426.
Teinture d'iode. Soluté alcoolique d'iode officinal, de couleur brun rougeâtre et d'odeur forte caractéristique. La teinture d'iode est un désinfectant externe très puissant (Méd. Biol.t. 31972).Un jeune médecin de la sous-préfecture dont on vantait la méthode : il traitait la tuberculose par la teinture d'iode à « dose massive »; il fallait que le malade ingurgitât des centaines de gouttes diluées dans l'eau (Mauriac, Baiser Lépreux,1922, p. 190).V. badigeonner ex. 8.
P. ell. On me dit que le professeur Delbet s'est chargé de mettre aux mains de chaque combattant un flacon d'iode (Barrès, Cahiers, t. 11, 1915, p. 139).Il faut que je remette de l'iode sur mon bouton (Martin du G., Thib., Belle sais., 1923, p. 824).
Couleur d'iode, de teinture d'iode. Une eau étroite, lente et monotone, déjà roussie, et qui ne peut, au fond de sa rigole, que refléter ses remparts couleur d'iode (La Varende, Amours,1944, p. 95).Il y avait Paris autour, séparé par une fausse muraille de brumes et de fumées couleur de teinture d'iode, de châtaigne et de vieux vin (Butor, Passage Milan,1954, p. 7):
2. Vous les reconnaîtriez [les Européens qui fréquentent les indigènes] à dix pas (...). Leur physique change, leur peau se tanne, devient couleur d'iode, leurs yeux vont vers l'oblique, leur nom s'épaissit... Morand, Rococo,1933, p. 139.
Prononc. et Orth. : [jɔd]. Homon. yod. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1812 (Gay-Lussac ds Mém. de l'Acad. des sc., p. 59). Du gr. ι ̓ ω ́ δ η ς « de la couleur de la violette », nom donné par Gay-Lussac à un corps simple trouvé par Courtois. Fréq. abs. littér. : 76.

Wiktionnaire

Nom commun

iode \jɔd\ masculin singulier

  1. (Chimie) (Indénombrable) Élément chimique de numéro atomique 53 et de symbole I qui fait partie des halogènes.
    • Thymol C10H14O. […]. Traité en solution alcaline par une solution d’iode dans l’iodure de potassium, il donne une poudre rouge brun, très employée sous le nom d’aristol. — (Cousin & Serres, Chimie, physique, mécanique et métallurgie dentaires, 1911)
    • Les antiseptiques, les désinfectants. L’ iode est souvent vendue sous la forme de teinture d’iode (une solution assez diluée d’iode dans de l’alcool). C’est alors un liquide brun foncé. — (Bill Forse, Christian Meyer, et al., Que faire sans vétérinaire ?, Cirad / CTA / Kathala, 2002, page 353)
    • L’iode se trouve dans le varech, dans les gisements de nitrate de soude du Chili.
  2. (Chimie) (Indénombrable) Diiode, solide bleu-noir brillant et très volatil, s’évaporant en un gaz bleu-violet très irritant.
  3. (Par ellipse) Teinture d’iode.

Forme de verbe

iode \jɔd\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe ioder.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe ioder.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe ioder.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe ioder.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent du verbe ioder.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IODE. n. m.
T. de Chimie. Corps simple, métalloïde, d'un gris bleuâtre et d'un éclat métallique, volatil à une température un peu élevée, et qui, chauffé, répand une vapeur violette. Teinture d'iode. Pansement à l'iode. Gouttes d'iode. L'iode se trouve dans le varech, dans les gisements de nitrate de soude du Chili.

Littré (1872-1877)

IODE (i-o-d') s. m.
  • Terme de chimie. Substance simple, d'un gris bleuâtre et d'un éclat métallique, trouvée dans les eaux mères des varechs par Courtois en 1811, fusible à 107°, et répandant, lorsqu'on la chauffe, une vapeur de couleur violette, ce qui lui a fait donner son nom.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « iode »

Ἰώδης, de couleur de violette, de ἴον, violette ; ἴον pour Ϝίον est le même que le latin viola.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1812) Formé à partir du grec ancien ἰοειδής, iôèïdes (« de couleur violette ») en raison de la coloration violette que le diiode (forme simple de l’iode) prend en s’évaporant. L’élément fut nommé ainsi par Joseph Louis Gay-Lussac dans une publication du 1er août 1814 [1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « iode »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
iode jɔd

Citations contenant le mot « iode »

  • Cher vieux. Merci de votre carte. En voici une bien pépère. Salez et iodez-vous à fond, c'est affreux ce qui vous attend. De Samuel Beckett / Lettre à Roger Blin (qui se trouve à l'île de Batz), 2 août 1952
  • En 2019, les habitants d'un périmètre élargi de 20 km autour des centrales nucléaires étaient invités à retirer leurs comprimés d'iode en pharmacie, pour se protéger en cas d'accident nucléaire. Selon un premier bilan, un habitant sur quatre seulement les a retirés. On est loin du compte. France Bleu, Seul un Français sur quatre vivant autour des centrales nucléaires a retiré ses comprimés d’iode
  • L’iode est un élément naturel essentiel à notre organisme que l’on retrouve dans des aliments aussi courants que le fromage, le lait, le poisson ou les crustacés. Pourtant, certaines personnes évoquent une allergie ou une intolérance à l’iode. En réalité, il n’existe pas d’allergie à l’iode à proprement parler, mais une allergie aux produits iodés, c’est-à-dire aux protéines qui en contiennent. Ces mêmes molécules, si elles contenaient autre chose que de l’iode, entraîneraient tout autant de réactions allergiques. Cela s’apparente à une allergie alimentaire classique. Le Telegramme, Poissons et crustacés : l’iode provoque-t-il des allergies ? - Santé - Le Télégramme
  • Périgourdin d’adoption, le créateur de « Thalassa », émission diffusée de 1975 à 2019, est décédé. Avec lui, le vendredi sur France 3 avait goût de sel et d’iode SudOuest.fr, Disparition de Georges Pernoud : la mer lui doit tellement

Traductions du mot « iode »

Langue Traduction
Anglais iodine
Espagnol yodo
Italien iodio
Allemand jod
Chinois
Arabe اليود
Portugais iodo
Russe йод
Japonais ヨウ素
Basque iodoa
Corse iodu
Source : Google Translate API

Synonymes de « iode »

Source : synonymes de iode sur lebonsynonyme.fr

Iode

Retour au sommaire ➦

Partager