La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « investisseur providentiel »

Investisseur providentiel

Définitions de « investisseur providentiel »

Wiktionnaire

Locution nominale - français

investisseur providentiel \ɛ̃.vɛs.ti.sœʁ pʁɔ.vi.dɑ̃.sjɛl\ masculin

  1. (Économie) Investisseur privé qui apporte capital et savoir-faire à de jeunes entreprises innovantes sans rechercher de rendement immédiat, dans une perspective de succès à terme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « investisseur providentiel »

(Date à préciser) Locution composée de investisseur et de providentiel.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « investisseur providentiel »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
investisseur providentiel ɛ̃vɛstisœr prɔvidɑ̃sjɛl

Citations contenant le mot « investisseur providentiel »

  • Un business angel, ou en français un « investisseur providentiel », est une personne physique qui choisit de soutenir financièrement une entreprise qu’il considère comme viable et innovante. En plus de sa contribution financière, il apporte gratuitement son expérience, ses connaissances, ses conseils sur le développement et la stratégie de la société, mais aussi son carnet d’adresses. , Entreprise. Professionnels, les solutions pour financer vos projets
  • “Le métaverse est une version 3D d’Internet et de l’informatique au sens large”, a déclaré Mathew Ball, capital-risqueur et investisseur providentiel qui a écrit un série d’essais sur le potentiel et les structures du métaverse, a déclaré à VICE. Tech Tribune France, Le Métaverse, Expliqué Pour Les Personnes Qui Ne Comprennent Toujours Pas - Tech Tribune France
  • T. de la F. : Effectivement. Un autre exemple : chez nous, le crédit d'impôt sur l'IRPP est plus faible que chez nos amis britanniques, où les plafonds sont à l'inverse plus élevés, de 150 000 à 1 million de livres sterling par an, contre 50 000 euros pour une personne seule soumise à l'IRPP en France et 90 000 euros pour l'ISF. Les éventuelles plus-values sont également plus taxées en France que chez nos voisins. Selon le régime commun, l'abattement est de 50 % entre deux et huit ans de présence au capital de la jeune entreprise, mais il est de 100 % au Royaume-Uni après trois années seulement. Et avant ces trois ans, il est possible de faire un report de l'impôt si la plus-value est réinvestie dans une PME. Nous sommes convaincus que le report d'imposition des plus-values aurait un effet incitatif significatif pour le réinvestis­sement dans les entreprises. Nous aimerions également que les bons de souscription d'actions et les actions de préférence soient rendus éligibles aux PEA-PME. Nous recommandons aussi qu'à l'instar de la Grande-Bretagne ou des États-Unis, les pertes en capital sur les sociétés éligibles puissent être déductibles du revenu imposable jusqu'à un plafond raisonnablement élevé… Un ensemble d'adaptations de la fiscalité pour que le business angel français puisse jouer à plein son rôle d'investisseur providentiel. Affiches Parisiennes, Tanguy de la Fouchardière : « Le business angel est un investisseur providentiel » - Affiches Parisiennes
  • Convaincre un investisseur providentiel de vous aider dans votre projet. Voilà le but d'une opération lancée début août par la Chambre de commerce et d'industrie. Elle décline le concept de business angels, ces "anges d'affaires" qui peuvent apporter un précieux soutien à une entreprise. Nouvelle-Calédonie la 1ère, Entrepreneur calédonien cherche "business angel" - Nouvelle-Calédonie la 1è

Investisseur providentiel

Retour au sommaire ➦

Partager