La langue française

Intuitionnisme

Définitions du mot « intuitionnisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

INTUITIONNISME, subst. masc.

A. − PHILOS. Doctrine qui accorde à l'intuition une importance essentielle dans la connaissance. Intuitionnisme bergsonien. L'intuitionnisme génial de Frédéric Schlegel se rapproche de la philosophie de Fichte (A. Schlagdenhauffen, Frédéric Schlegel et son groupe, Paris, Les Belles Lettres, 1934, p. 124).L'intuitionnisme contemporain est, en effet, la recherche d'un au-delà de la logique (Encyclop. univ.t. 91971, p. 45):
1. ... de là aussi, les essais très nombreux de se passer des preuves rationnelles de l'existence de Dieu : le traditionalisme, l'intuitionisme, le sentimentalisme ont dû une grande partie de leurs succès à cette préoccupation. Théol. cath.t. 4, 1, 1920, p. 875.
B. − LOG. MATH. [P. oppos. à formalisme] Théorie selon laquelle les mathématiques ont recours à l'intuition et pas seulement à l'hypothèse et à la déduction. La lutte contre l'intuitionnisme de Weyl et de Brouwer, avec ses tendances mystiques, et le formalisme de Russell au scepticisme stérilisant (Gds cour. pensée math., 1948, p. 385):
2. Si l'on débarrasse l'« intuitionnisme » de ses présupposés philosophiques (...) il en reste l'idée de l'autonomie des objets mathématiques par rapport à la logique. Encyclop. univ.t. 101971, p. 624.
Prononc. et Orth. : [ε ̃tɥisjɔnism]. Forme intuitionisme, supra. Cf. -isme. Étymol. et Hist. 1908 philos. (A. Fouillée, Morale des idées-forces, I, 2 ds Quem. DDL t. 4). Dér. de intuition*; suff. -isme*. Bbg. Dub. Dér. 1962, p. 35. - Quem. DDL t. 12.

Wiktionnaire

Nom commun

intuitionnisme \ɛ̃.tɥi.sjɔ̃.nism\ masculin

  1. (Philosophie) (Logique) (Mathématiques) Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. (Philosophie) (morale) Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « intuitionnisme »

 Dérivé de intuition avec le suffixe -isme. (1908) intuitionisme[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « intuitionnisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
intuitionnisme ɛ̃tµitjɔnism

Citations contenant le mot « intuitionnisme »

  • L'élément déclencheur de ce nouvel article est une information parue en janvier dernier dans la revue en ligne Space Daily : "Indeterminist physics for an open world", émanant d'un physicien de l'Université de Genève, Nicolas Gisin, lequel souligne la contradiction entre un univers considéré comme fini d'après la physique moderne et obéissant à des équations précises, et des grandeurs mathématiques (par exemple Pi), dont le nombre infini de décimales contient une quantité infinie d'information. Il propose donc de changer de langage mathématique. En fait ce langage existe déjà, il s'agit de l'intuitionnisme mathématique, reposant, comme son nom l'indique, sur l'intuitionnisme imaginé au début du 20° siècle par le logicien hollandais Luitzen Brouwer : au lieu de représenter une grandeur par un nombre réel (possédant une infinité de décimales), on la représente par un processus aléatoire où à chaque instant, le nombre considéré n'a qu'une quantité finie de décimales (et donc une quantité finie d'information). Ce qui fait qu'une proposition, qui ne peut être que vraie ou fausse au sens des mathématiques classiques, peut aussi être indéterminée au sens de l'intuitionnisme mathématique. Ce langage permettrait de mieux comprendre la physique quantique et, in fine, de tourner le dos au déterminisme qui prévaut depuis plusieurs siècles et qui conduit, dans l'évolution de l'univers, à fermer la porte au hasard (ce qu'avait exprimé Einstein avec sa célèbre déclaration: "Dieu ne joue pas aux dés"). C'est la conclusion du physicien que je trouve extrêmement intéressante : nous pourrions abandonner notre vision du monde où tout est déjà écrit, pour laisser la place à de nouvelles perspectives, à l'aléatoire, au hasard et… à la créativité ! La créativité ! Nous y voilà ! usinenouvelle.com/, L'incertitude dans les grands projets est-elle vraiment préjudiciable? - Rodolphe Krawczyk
  • Entre fable mathématique et conte baroque, Aurélien Bellanger dresse un état des lieux halluciné du Vieux Continent déchiré. De l'intuitionnisme à la fin de l'histoire, d'un prince en exil à une banquière de Wall Street, de DSK à un avatar de BHL, le voyage est chaotique, mais au bout du compte réjouissant et édifiant. Les Echos, « Le Continent de la douceur » : l'Europe réinventée | Les Echos
  • C'est ainsi que localiser la pensée, le mental, le moral, le conscient, l'animique voire le spirituel, à l'intérîeur du cerveau seulement, devient compliqué pour les monistes physicalistes (les personnes qui ne jurent que par un Tout-matière, pour faire simple). Du moins le phénoménisme sensoriel de l'abbé George Berkeley au XVIIème siècle, le transcendantalisme subjectal du professeur Emmanuel Kant au XVIIIème siècle, ou encore l'intuitionnisme métaphysique du chercheur Henri Bergson au XXème siècle, philosophes tous les trois, restent des options. Sans parler de toutes les croyances à la distinction du corps et de l'esprit, bien que le monisme physicaliste a des inclinations observationnelles à son crédit : ce ne sont pourtant que des hypothèses théoriques. Si vous voulez, l'articulation corps-esprit reste à expliquer. AgoraVox, Non-Soi, malgré Jung - AgoraVox le média citoyen

Traductions du mot « intuitionnisme »

Langue Traduction
Anglais intuitionism
Espagnol intuicionismo
Italien intuizionismo
Allemand intuitionismus
Chinois 直觉主义
Arabe الحدس
Portugais intuicionismo
Russe интуитивизм
Japonais 直観主義
Basque intuizionismoak
Corse intuizionisimu
Source : Google Translate API

Intuitionnisme

Retour au sommaire ➦

Partager