La langue française

Interférent

Définitions du mot « interférent »

Trésor de la Langue Française informatisé

INTERFÉRENT, -ENTE, adj.

PHYS. Rayons, ondes interférent(e)s. Rayons, ondes qui produisent un phénomène d'interférence. Dans ces expériences, les deux rayons interférents, le rayon direct et le rayon réfléchi, marchent en sens contraire (H. Poincaré, Théorie Maxwell,1899, p. 69).
Au fig. [En parlant de deux phénomènes] Qui se rencontrent, agissent simultanément. Je trouve particulièrement intéressante votre question relative à la manière dont on constate les deux tendances interférentes (Freud, Introd. psychanal., trad. par S. Jankélévitch, 1923, p. 57).
Prononc. : [ε ̃tε ʀfeʀ ɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Étymol. et Hist. 1840 (Ac. Compl. 1842). Formé sur interférence comme adaptation de l'angl. interfering, part. prés. adj. de to interfere (v. interférer) attesté dans le domaine des sc. phys. dep. 1802 (NED).

Wiktionnaire

Adjectif

interférent \ɛ̃.tɛʁ.fe.ʁɑ̃\

  1. (Physique) Qui présente le phénomène de l’interférence.
    • Rayons interférents, ceux qui produisent des bandes alternativement brillantes et obscures.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

INTERFÉRENT (in-tèr-fé-ran, ran-t') adj.
  • Terme de physique. Qui présente le phénomène de l'interférence. Rayons interférents, ceux qui produisent des bandes alternativement brillantes et obscures.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « interférent »

(Siècle à préciser) Variante latinisante de interférant → voir afférent, conférent, déférent, différent et référent.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « interférent »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
interférent ɛ̃tɛrfer

Citations contenant le mot « interférent »

  • Des recherches récentes sur des plantes puis sur le petit vers Caenorhabditis elegans (dit C élégan) ont conduit à une découverte considérée comme « sensationnelle » dans les années 2000 par les généticiens. D’ordinaire l’ARN exécute les messages de l’ADN. Or que des ARN « indisciplinés » - appelés par les spécialistes en Europe « interférents » et en anglais « ARN-silencing » - inhibent les « directives » de l’ADN, (1), suscita une extraordinaire surprise. Le phénomène, relaté par Nicole Le Douarin (embryologiste), provoqua un vif étonnement que certains interprétèrent comme une remise en cause du dogme du transfert unidirectionnel d’informations : ADN ==) ARN ==) protéines et caractères. Cette constatation est de nos jours admise, notamment à la suite de la publication, en France, de l’ouvrage de Jean-Jacques Kupiec et Pierre Sonigo, « Ni Dieu ni gêne », 2000. Témoignages.RE - https://www.temoignages.re, Trois Révolutions pour qualifier le Nouvel Hôpital : Deuxième partie - Di sak na pou di - Infos La Réunion
  • Ces nouvelles données relatives à l'efficacité et à la sécurité du fitusiran, un agent thérapeutique expérimental fondé sur l'ARN interférent (ou ARNi) pour le traitement des hémophilies A et B, avec ou sans inhibiteurs, ont été présentées dans le cadre d'une session réservée à l'actualité de la recherche du Sommet virtuel de la Fédération mondiale de l'hémophilie. Les résultats intermédiaires à long terme de l'étude de prolongation de phase II, en ouvert, confortent les données selon lesquelles le fitusiran a le potentiel de rétablir l'équilibre hémostatique et de réduire le taux annualisé de saignements sur une période pouvant aller jusqu'à 57 mois. Bourse Direct, Sanofi : de nouvelles données avec le fitusiran pour les hémophiles
  • Longtemps considérés comme de simples intermédiaires entre l’ADN et les protéines, l’ARN a fait l’objet d’un grand regain d’intérêt ces dernières années. D’une part, il n’y a pas qu’un seul type d’ARN, et la biologie cellulaire s’intéresse de très près à des brins particuliers de l’ARN, l’ARN interférent : des petits bouts d’ARN qui se baladent dans le cytoplasme de nos cellules, et qui s’avèrent très compétents pour inhiber, temporairement, certains gènes. Les applications thérapeutiques sont légion, tant dans la lutte contre le cancer que dans l’inhibition des mécaniques virales avec à terme, la promesse d’une nouvelle médecine qui pour l’heure, est encore limitée par ses coûts exorbitants.  France Culture, ARN interférent, la recherche désinhibée
  • Il s’agit du premier traitement d’une nouvelle classe thérapeutique basée sur l’ARN interférent (ARN i). Cette technologie a été découverte à la fin des années 1990 par deux chercheurs américains, Andrew Fire et Craig Mello, qui ont été récompensés en 2006 du prix Nobel de médecine pour leurs travaux sur le sujet. Surnommé l'"arme du silence", ce mécanisme permet d'empêcher l'ARN messager de transmettre l'ordre d'un gène défectueux de produire des protéines anormales. egora.fr, Un premier traitement basé sur l’ARN interférent autorisé en Europe | egora.fr
  • La tomate Flavr Savr n’est qu’un exemple. Plusieurs plantes transgéniques autorisées ou expérimentées aux États-Unis ou en France, depuis plus d’une décennie, avaient aussi été modifiées en utilisant la technique de l’extinction de gène via la production d’ARN interférent. Citons par exemple la vigne pour résister au virus du court-noué [7], testée en champ à Colmar (Alsace), ou des pruniers pour résister à la Sharka [8]. D’autres entreprises utilisent également l’interférence à ARN pour modifier des voies métaboliques, comme Syngenta, qui vient de signer un accord de partenariat avec l’entreprise NexGen pour utiliser cette technique pour conférer une résistance à des virus dans ses programmes « d’amélioration végétale » [9]. Inf'OGM, Interférence ARN : 20 ans d’autorisations (...) - Inf'OGM
  • L'Agence américaine du médicament (FDA) a autorisé vendredi un traitement contre une maladie génétique rare marquant l'arrivée sur le marché d'une nouvelle classe de traitements: la thérapie par ARN interférent (ARNi), un mécanisme naturel réduisant au silence un gène défectueux. , Une nouvelle thérapie autorisée par l'Agence américaine du médicament | Agefi.com
  • À propos d'ONPATTRO (patisiran)Le patisiran est un médicament constitué d'acide ribonucléique (ARN) interférent qui cible la transthyrétine; il est administré par voie intraveineuse pour le traitement de la polyneuropathie chez les patients atteints d'ATTR héréditaire. Conçu pour cibler et inhiber l'expression de l'ARN messager spécifique de la transthyrétine, il bloque la production de cette protéine dans le foie. En diminuant les dépôts de transthyrétine dans les tissus, le patisiran permet de stopper, voire d'inverser, le cours de la maladie10. , Alnylam lance ONPATTRO® (patisiran), le tout premier traitement d'interférence ARN approuvé au Canada pour le traitement de l'amylose à transthyrétine (ATTR) héréditaire
  • Depuis 2019, l'espoir renait chez ces patients à la maladie si atypique : un nouveau traitement appelé givosiran, du laboratoire Alnylam spécialisé dans le traitement des maladies rares par une technologie nouvelle et révolutionnaire : l'ARN interférent. Sciences et Avenir, Porphyrie : un nouvel espoir pour une maladie rare - Sciences et Avenir
  • De nombreuses cellules non fonctionnelles naissent régulièrement dans notre organisme au gré du hasard. A long terme, elles peuvent devenir dangereuses et se multiplier très vite, ce qui peut provoquer un cancer, explique l’étude en préambule. Paradoxalement, nos cellules « efficaces » sont capables de détecter la non-fonctionnalité des autres et d’activer des micro-molécules, appelées ARN interférents, pour les détruire. Ce suicide cellulaire concerne surtout les cellules qui se multiplient très vite et pas les cellules qui se développent à un taux normal. www.pourquoidocteur.fr, Cancer : découverte d'un code tueur pour pousser les cellules cancéreuses au suicide sans chimiothérapie
  • Il est déjà arrivé que le calendrier électoral soit modifié. En 1994, le Conseil constitutionnel avait jugé conforme à la Constitution le décalage de mars à juin 1995 des élections municipales pour éviter qu’elles interférent avec la campagne présidentielle d’avril/mai. En 2005, il a également validé le report des élections municipales prévues en mars 2007 à mars 2008 ainsi que les élections sénatoriales de septembre 2007 à septembre 2008. Ces décalages, prévues longtemps à l’avance, avaient pour justification de ne pas regrouper toutes les élections au printemps ou à l’automne 2007 et de laisser l’élection présidentielle d’avril/mai 2007 se dérouler le plus sereinement possible. Le Conseil constitutionnel avait d’ailleurs, de lui-même, suggéré un aménagement du calendrier afin d’éviter une trop grande concentration des scrutins. En 2013, il a considéré qu’il existait des motifs d’intérêt général suffisants pour modifier le calendrier des élections départementales et régionales et les reporter de 2014 à 2015. La jurisprudence est à la fois abondante et précise. Le report d’élections, c’est-à-dire la prorogation du mandat des élus en fonction, doit être justifié par un motif d’intérêt général et ne pas remettre en cause le principe même de la tenue des élections selon une périodicité régulière. Jusqu’à présent, toutes les modifications de calendrier ont été annoncées à l’avance et reposaient soit sur la volonté de ne pas tout mélanger, soit sur les conséquences d’une réforme intervenue trop tardivement pour permettre de respecter le calendrier initial. Opinion Internationale, Coronavirus et élections municipales : le report est-il possible ? La chronique de Didier Maus - Opinion Internationale

Traductions du mot « interférent »

Langue Traduction
Anglais interfering
Espagnol entrometido
Italien interferendo
Allemand stören
Chinois 干扰
Arabe تتدخل
Portugais interferindo
Russe вмешиваясь
Japonais 干渉する
Basque interferitu
Corse interferisce
Source : Google Translate API

Interférent

Retour au sommaire ➦

Partager