La langue française

Innomé

Sommaire

  • Définitions du mot innomé
  • Étymologie de « innomé »
  • Phonétique de « innomé »
  • Citations contenant le mot « innomé »
  • Traductions du mot « innomé »

Définitions du mot innomé

Trésor de la Langue Française informatisé

INNOMMÉ, -ÉE, INNOMÉ, -ÉE, adj.

A. − Qui n'a pas (encore reçu) de nom; qui n'a pas de dénomination particulière. Couleurs, parfums, sonorités, frissons, tout restait vague, transparent, innomé, pâmé d'un bonheur allant jusqu'à l'évanouissement des choses (Zola, Faute Abbé Mouret,1875, p. 1405):
1. « Un ruisseau qui n'a pas de nom, disait-il, c'est comme s'il n'avait pas d'état civil! Il n'existe pas aux yeux de la loi géographique. » Aussi ne se gênait-il pas pour baptiser ces rios innomés; il les notait sur sa carte et les affublait des qualificatifs les plus retentissants de la langue espagnole. Verne, Enf. cap. Grant, t. 1, 1868, p. 97.
DR. ROMAIN. Contrat innommé. L'engagement d'un domestique est un contrat innomé (Ac.1798-1935).Dans le droit byzantin, le contrat innommé se forme à deux conditions : 1oLa première est que la convention synallagmatique ne puisse pas rentrer dans un contrat nommé (A.-E. Giffard, Dr. romain, Paris, Dalloz, 1970 [1938], p. 134).
B. − Dont le nom est inconnu, officieux; qui est difficile à définir, à déterminer. En admirant leur grâce [des femmes], leur façon de porter les modes, et tous les effets innomés de ce qu'on appelle la race (Balzac, Cous. Bette, 1846, p. 144). L'autre jour, un nommé ou plutôt un innommé Metz a apporté un dessin (Goncourt, Journal,1860, p. 772).Des casseroles rouillées, jetées dans les orties avec de vieilles chaussures et d'autres détritus innommés (Malègue, Augustin, t. 1, 1933, p. 31):
2. La même force, encore innomée qui, naguère, obligea le lieutenant Charles de Foucauld, travesti en Juif, à s'enfoncer dans le Maroc inconnu, pousse Michel Vieuchange, sous des habits de femme, vers Smara, ville fantôme de ce Rio del Oro... Mauriac, Journal,1934, p. 16.
Emploi subst. Ce n'est pas un acte de vertu, l'acte de dévouement qui fait donner leur vie à ces innommés, à ces anonymes, à ces privés de gloire? (Goncourt, Journal,1870, p. 583).
Prononc. et Orth. : [in(n)ɔme]. Ac. 1762-1935 : innomé. Littré, Rob., Lar. Lang. fr. soulignent l'incohérence de Ac. qui écrit innomé mais nommer, innommable. Étymol. et Hist. 1. 1370-72 « qui n'a pas de nom spécial » (N. Oresme, Les Éthiques, éd. A. D. Menut, II, 10, p. 166); 2. 1611 dr. contract innomme (Cotgr.); 3. 1873 anat. (Lar. 19e). Dér. de nommé*; préf. in-1*. Fréq. abs. littér. : 56.

Wiktionnaire

Adjectif

innomé masculin singulier

  1. Qui n’a pas encore reçu de nom.
    • Il y a sur la boule terrestre une foule innombrable, innomée, dont le sommeil n’endormirait pas suffisamment les souffrances. — (Charles Baudelaire, Du vin et du haschisch, 1851)
  2. (En particulier) (Droit romain) Qualifie les contrats qui n’ont pas de dénomination particulière, tels que ceux où l’un promet de faire, et l’autre de donner, etc.
    • L’engagement d’un domestique est un contrat innomé.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INNOMÉ, ÉE. adj.
Qui n'a pas encore reçu de nom. Il se dit particulièrement, en termes de Droit romain, des Contrats qui n'ont point de dénomination particulière, tels que ceux où l'un promet de faire, et l'autre de donner, etc. L'engagement d'un domestique est un contrat innomé.

Littré (1872-1877)

INNOMÉ adj.
  • Voy. INNOMMÉ.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « innomé »

Du préfixe privatif in- et de nom.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « innomé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
innomé ɛ̃nɔme

Citations contenant le mot « innomé »

  • L’abandon peut prendre la forme d’une déclaration sous seing privé. Cette déclaration peut être signifiée (par huissier) au coindivisaire, premier intéressé. Le second original peut ensuite être notifié au banquier, et être enregistré auprès des services des impôts (pôle de l’enregistrement), en tant qu’acte innomé (droits fixes de 125 euros). A proprement parler, l’acte n’est pas translatif, puisqu’il s’agit d’un acte dévestitif. Quoi que cela accroisse les droits du coindiviaire, ce dernier voit en contrepartie ses charges augmenter puisqu’il sera seul à assumer le remboursement de l’emprunt. Village de la Justice, Sur la libération de la dette par l'abandon du bien pour lequel elle a été contractée. Par Damien Viguier, Avocat.
  • Chez chacun de ces quatre auteurs, nous pouvons retrouver des motifs identiques, de sombres obsessions revenant d’un texte à un autre et de semblables visions philosophiques du monde et de l’homme. Les autres empruntent à Poe les descriptions du macabre, la mort omniprésente avec tous ses symptômes physiques, les effets de la putréfaction, l’influence de l’alcool sur la perception de la réalité, l’image de la folie, le passage entre la réalité et le rêve. Lovecraft élève à la perfection sa mythologie avec le panthéon d’inimaginables êtres ayant de divines puissances et venant d’autres dimensions. Leur retour éventuel (dans le rêve et dans la réalité) devient la source de « l’horreur cosmique », la peur irrationnelle de l’inconnu, de l’inimaginable et de l’innomé, quand l’homme fait face à des phénomènes qu’il n’arrive pas à comprendre et qui deviennent la cause de sa folie. Grabiński développe également sa conception de la mythologie du grand mouvement cosmique avec la figure centrale du « Démon de Mouvement » et de la mythologie du feu avec des esprits nés du feu, à savoir les figures des élémentaires et de Czerwona Magda (Rouge Magda). Les motifs de mondes parallèles (présents chez Ray et Lovecraft) et les femmes démoniaques (renvoyant à la galerie des figures féminines de Poe : Ligeia, Morella, Éléonora, Bérénice) sont caractéristiques pour l’œuvre du fantastiqueur polonais. Enfin, les livres interdits qui rappelent le Necronomicon de Lovecraft, les cultes mystérieux (si importants pour le fantastique de Lovecraft et de Grabiński), la magie noire, l’occultisme, la démonologie et la peur cosmique de l’inconnu qui caractérisent le fantastique de Jean Ray. , Poe, Grabiński, Ray, Lovecraft. Correspondances, Parallèles, Passages
  • La pochette de l'album raconte très bien cette histoire. On retrouve la chanteuse, qui se retrouve nez à nez avec un perroquet, comme l'instant d'une nouvelle rencontre prise sur le vif. Les couleurs vives de l'oiseau éclaire la scène ; une lueur dans une atmosphère sombre, symbole de renouveau, promesse d'une liberté. Claude Fontaine, tournée vers la gauche, respectueuse du passé. Le perroquet, regard vers la droite, laisse imaginer les envolées futures. Deux profils particuliers pour une oeuvre à deux facettes. Une photographie pleine de sens pour un album riche et complet. Aucun nom, typos ou autres informations, une absence transmettant l'idée d'ébauche, quelque chose de si neuf qu'encore innomé ; quelque chose de volatile, sobre, humble. , Claude Fontaine par Claude Fontaine sur Reggae-Live.fr

Traductions du mot « innomé »

Langue Traduction
Anglais unnamed
Espagnol sin nombre
Italien senza nome
Allemand unbenannt
Chinois 未命名
Arabe غير مسمى
Portugais sem nome
Russe неназванный
Japonais 名前のない
Basque izenik
Corse senza nome
Source : Google Translate API
Partager