La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « ingraciable »

Ingraciable

Définitions de « ingraciable »

Wiktionnaire

Adjectif - français

ingraciable \ɛ̃.ɡʁa.sjabl\

  1. (Droit) Que l’on ne doit pas gracier, qui ne doit faire l’objet d’aucune grâce.
    • Si les Arquebusiers ont agi sans ordres, ils sont mille fois plus criminels, leur crime est volontaire, il est prémédité, & dès lors il est ingraciable. — (Mémoire pour Demoiselle Marguerite Ferrouillat, Veuve de Sieur Jean Muguet, Marchand Fabriquant, à Lyon, Demanderesse..., Lyon, 1785, page 9)
    • L’évêque d’Orléans, jusqu’en 1758, faisait sortir, quand bon lui semblait, les criminels emprisonnés dans son diocèse. L’édit d’avril 1758 restreignit ce droit plus que royal et en excepta les gens coupables de crimes ingraciables. — (Paul Boiteau, État de la France en 1789, Perrotin, Paris, 1861, page 343)
    • Je suis le type du condamné ingraciable. Sans fâcheuse hérédité, sans mauvaise éducation, j’ai tué pour de l’argent. Si l’on me graciait, il faudrait gracier tout le monde. — (Tristan Bernard, Mathilde et ses mitaines, Ollendorff, Paris, 1912)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « ingraciable »

(1785) Dérivé de gracier, avec le préfixe in- et le suffixe -able.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ingraciable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ingraciable ɛ̃grasjabl

Ingraciable

Retour au sommaire ➦

Partager