La langue française

Inessentiel

Définitions du mot « inessentiel »

Trésor de la Langue Française informatisé

INESSENTIEL, -ELLE, adj.

Qui n'est pas essentiel (v. essentiel1).
A. − PHILOS. Qui ne relève pas de la nature interne des êtres, des objets, des choses, ni de leur essence. Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. La nomination implique un perpétuel sacrifice du nom à l'objet nommé ou pour parler comme Hegel, le nom s'y révèle l'inessentiel, en face de la chose qui est essentielle (Sartre, Litt.,1948, p. 17).
B. − P. ext.
1. Qui n'est pas dans la nature de quelque chose ou de quelqu'un; qui n'est pas constitutif de quelque chose. Au sein du comportement de l'homme deux composantes fondamentales (...) le propre de l'argument, c'est de montrer que cette seconde composante demeure inessentielle et illusoire par rapport à la première (Vuillemin, Essai signif. mort,1949, p. 84).Temporaire et locale, elle [la nescience] est par là même inessentielle (Jankél., Je-ne-sais-quoi,1957, p. 37).
Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. Être considéré comme l'inessentiel. [Les hommes] acceptent dans une assez grande mesure que la femme soit une semblable, une égale; et cependant ils continuent à exiger qu'elle demeure l'inessentiel (Beauvoir, Deux. sexe, t. 1, 1949, p. 394).
2. P. ext. Qui n'est pas fondamental, principal. Synon. contingent, secondaire.Cette contrariété, (...) cette nervosité, (...) à quoi faut-il les attribuer, à une insatisfaction profonde latente, (...) ou bien est-ce l'effet de difficultés passagères et inessentielles (Butor, Modif.,1957, p. 74).
REM.
Inessentialité, subst. fém.,philos. Qualité, caractère de ce qui est inessentiel. Il faut observer ici que, si le Pour-soi manque de l'En-soi, l'En-soi ne manque pas du Pour-soi. Il n'y a donc pas réciprocité dans l'opposition. En un mot, le Pour-soi demeure inessentiel et contingent par rapport à l'En-soi et c'est cette inessentialité que nous appelions plus haut sa facticité (Sartre, Être et Néant,1943, p. 138).
Prononc. : [inεsɑ ̃sjεl], [-ne-]. Étymol. et Hist. 1794 (Pougens, Vocab. des nouv. mots fr., p. 74); 1901 (Jaurès, Ét. soc., p. 63 [trad. d'un texte de W. Liebknecht]). Dér. de essentiel*; préf. in-1*. Fréq. abs. littér. : 10.

Wiktionnaire

Adjectif

inessentiel \i.nɛ.sɑ̃.sjɛl\ masculin

  1. (Didactique) Pas essentiel.
    • Cela, on le constate dans l’inaptitude de l’intellectuel colonisé à dialoguer. Car il ne sait pas se faire inessentiel en face de l’objet ou de l’idée. — (Frantz Fanon, Les Damnés de la Terre, 1961, page 51)
    • La passion, […], ne trouve la mesure de sa jouissance que dans son propre mouvement : la pauvreté ou la médiocrité de ses objets ne l’affecte en rien. Ce à quoi elle s’applique lui est inessentiel. — (Anne Garréta, Sphinx, 1986, page 17, Grasset, éd. 2002)
    • Ceux qui, comme moi, sont inspirés par la grandeur des petites choses, la traquent jusqu’au cœur de l’inessentiel, là où, parée de vêtements quotidiens, elle jaillit d’un certain ordonnancement des choses ordinaires et de la certitude que c’est comme cela doit être, de la conviction que c’est bien ainsi. — (Muriel Barbery, L’élégance du hérisson, 2006, collection Folio, page 203)
    • Le métier des femmes est de rendre la vie vivable, par rapport à quoi tout le reste est inessentiel. — (Mona Ozouf, Composition française, Gallimard, 2009, collection Folio, page 59)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « inessentiel »

De essentiel, avec le préfixe privatif in-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « inessentiel »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
inessentiel ɛ̃ɛsɑ̃sjɛl

Citations contenant le mot « inessentiel »

  • Le risque de se livrer à l'inessentiel est lui-même essentiel. De Maurice Blanchot / L'espace littéraire
  • L'un des conseils suprêmes des coachs philo-développement personnel est celui-ci : "revenir à l'essentiel". Oui, mais pourquoi ? L'essentiel, c'est quoi ? Notre vie est donc faite d'inessentiel, de choses futiles ? S'éparpiller, en quoi cela serait-il moins essentiel ? France Culture, Le "retour à l'essentiel" - Ép. 13/23 - Anti-manuel de philosophie
  • Toujours est-il que le gouvernement ne m’a pas enjoint à regagner mon poste. Pour sauver des vies, je dois m’enfermer. Ma seule utilité se manifeste lorsque je disparais. Ma présence tue. Je ne suis pas seulement inessentiel : je suis nocif. L'Obs, Scènes de la vie confinée : nous, les non-essentiels
  • Depuis plus de quarante ans, Christian Bobin trace son chemin de mots. On y rencontre des enfants rieurs, des défunts plus vivants que les terrestres, des herbes folles et, parfois, la lumière transperçant un feuillage laisse entrevoir la présence pudique du Dieu invisible. Vigie d’un royaume où la force et la technique n’ont pas prise, Christian Bobin part pour nous en reconnaissance, éclaireur d’une humanité réconciliée avec le souffle spirituel, débarrassée de l’inessentiel. La Croix, Christian Bobin, en reconnaissance
  • Cette scène biblique est, en soi, une figure de notre situation d’avant. D’un côté, ce lieu clos, où l’on se croit protégé de toutes les vicissitudes, collectives et individuelles, et où règnent l’agitation et le bruit sonore de l’inessentiel, ce festin où tous les besoins du corps sont satisfaits ; et de l’autre cette main fatidique. Que signe-t-elle ? Elle manifeste la présence ineffaçable du tragique dans la vie humaine. Comme Balthazar et sa cour, nous avons cru sérieusement qu’il était possible de conjurer le tragique et de gouverner nos existences, de les gérer, afin d’en écarter tout ce qui gêne, tout ce qui blesse, reléguant la mort jusqu’à n’en plus faire qu’une imperceptible brisure. Aleteia, Coronavirus : la fin du « solutionnisme » ?
  • Peut-être vais-je parler ici de quelque chose d’inessentiel, de périphérique, on pourra qualifier ce propos de vue par le petit bout de la lorgnette et certainement grossis-je ce que je ressens. Mais comme ça m’obsède un peu dans mon confinement relaxé, je souhaite vous la faire partager, cette tentative d’analyse très partielle. Elle concerne l’attestation de déplacement en vigueur en France. , Vu de loin - Mille Babords
  • Le partage de cette conviction doit être habité par l'énergie des soignants qui se sont risqués pour protéger. Leur audace, accompagnée d'un silence, a marqué si fortement les esprits et les cœurs qu'ils offrent à "ce demain" les conditions d'un renouveau, comme si d'une certaine façon, ils nous avaient guéris de l'inessentiel. La Tribune, Ces 'jours de l'après' se rapprochent
  • Avec le rassemblement évangéliste à Mulhouse à la mi-février qui aurait provoqué, toutes sources confondues, l’embrasement de l’épidémie, l’affaire s’engageait mal pour l’Eglise. Un mois plus tard, l’exercice du culte, jugé « inessentiel », fut interdit pour la première fois dans l’histoire de France. Dans la foulée, les cérémonies funéraires furent suspendues pour « raisons sanitaires », remplacées au pied levé par l’oraison funèbre journalière de l’Archange de la Mort - le professeur Salomon - avec son décompte de victimes en milieu hospitalier qui tint en haleine tout un pays scotché à ses points presse emplis d’humanité, de grâce et de dignité. AgoraVox, Du Saint-confinement : réflexions sur le coronavirus à la lumière des Saintes écritures - AgoraVox le média citoyen

Traductions du mot « inessentiel »

Langue Traduction
Anglais inessential
Espagnol no esencial
Italien non essenziale
Allemand unwesentlich
Chinois 不重要的
Arabe غير جوهري
Portugais não essencial
Russe несущественный
Japonais 本質的でない
Basque esentzialtzat
Corse inessenziale
Source : Google Translate API

Inessentiel

Retour au sommaire ➦

Partager