La langue française

Inéligible

Sommaire

  • Définitions du mot inéligible
  • Étymologie de « inéligible »
  • Phonétique de « inéligible »
  • Citations contenant le mot « inéligible »
  • Traductions du mot « inéligible »

Définitions du mot inéligible

Trésor de la Langue Française informatisé

INÉLIGIBLE, adj.

Qui ne remplit pas les conditions requises pour pouvoir se présenter à une élection. Anton. éligible.L'assemblée constituante française (...) a fait une très-grande faute, en déclarant ses membres inéligibles à l'assemblée constituée qui devait la suivre (Destutt de Tr., Comment. sur Espr. des lois,1807, p. 168).Il avait été proposé, quoique inéligible, à une élection partielle et il avait recueilli près de 40 000 voix (Bainville, Hist. Fr., t. 2, 1924, p. 242).Toute personne déclarée en faillite est inéligible jusqu'à sa réhabilitation (Lidderdale, Parlement fr.,1954, p. 92).
Prononc. et Orth. : [ineliʒibl̥]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. Début xviiies. (C. Fleury, Hist. eccl. ds Trév. 1752). Dér. de éligible*; préf. in-1*. Cf. lat. médiév. ineligibilis (1216 ds Latham; v. aussi Du Cange).
DÉR.
Inéligibilité, subst. fém.État ou condition d'une personne inéligible. Anton. éligibilité.Cas d'inéligibilité. Les règles d'éligibilité et d'inéligibilité sont déterminées aux articles 6, 7 et 8 de la loi du 10 août 1871 (Bacquias, Conseil gén. et conseil arrondiss.,1934, p. 4).On dit qu'une inéligibilité est absolue lorsque celui qu'elle frappe ne peut être élu dans aucune circonscription. L'inéligibilité est simplement relative lorsqu'elle n'empêche l'élection que dans certaines circonscriptions (Vedel, Dr. constit.,1949, p. 380).P. méton. Cas d'inéligibilité. Divers textes législatifs (...) édictent des inéligibilités à l'encontre des députés ou sénateurs ayant voté « la délégation du pouvoir constituant à Philippe Pétain » (Vedel, Dr. constit.,1949p. 284).[ineliʒibilite]. Att. ds Ac. 1935. 1resattest. 1519 ([a.j.g.] Le glay, Négociations diplom. entre la France et l'Autriche, 1845, t. 2, p. 407) attest. isolée, à nouv. 1791 (Décret du 15 mars ds Duvergier, Coll. des lois, décrets, 1824, t. II, p. 315 ds Frey, p. 69); de inéligible, suff. -(i)té* (cf. éligibilité). Cf. lat. médiév. ineligibilitas ds Du Cange.

Wiktionnaire

Adjectif

inéligible \i.ne.li.ʒibl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui n’a pas les conditions requises pour être élu.
    • On reconnut que le candidat était inéligible.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INÉLIGIBLE. adj. des deux genres
. Qui n'a pas les conditions requises pour être élu. On reconnut que le candidat était inéligible.

Littré (1872-1877)

INÉLIGIBLE (i-né-li-ji-bl') adj.
  • Qui n'est pas éligible. On reconnut que le candidat était inéligible. L'élection est nulle, quand elle tombe sur un sujet inéligible.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « inéligible »

(Siècle à préciser) Dérivé de éligible avec le préfixe in-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

In négatif, et éligible.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « inéligible »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
inéligible ɛ̃eliʒibl

Citations contenant le mot « inéligible »

  • Suite à son enquête, la Banque mondiale «a saisi le gouvernement pour déclarer le montant versé à GNII comme dépenses inéligibles». Il est de 5 millions de DH. L'Economiste, Affaire Global Nexus SA: La Banque mondiale réclame des comptes | L'Economiste

Traductions du mot « inéligible »

Langue Traduction
Anglais ineligible
Espagnol inelegible
Italien ineleggibile
Allemand nicht förderfähig
Chinois 不合格
Arabe غير مؤهل
Portugais inelegível
Russe неподходящий
Japonais 不適格
Basque desegokiak
Corse ineligibile
Source : Google Translate API
Partager