La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « incautionnable »

Incautionnable

Définitions de « incautionnable »

Wiktionnaire

Nom commun - français

incautionnable \ɛ̃.ko.sjɔ.nabl\ masculin singulier

  1. Ce que l’on ne peut pas cautionner.
    • Dénonçant un « rapport accablant » et des « abus de pouvoir qui ont abîmé l’image de la ville et entaché son avenir », les élus de l’opposition ont demandé pendant le conseil municipal aux élus de la majorité de « ne plus cautionner l’incautionnable » et réclamé leur démission, ainsi que celle du maire Gérard Vignoble (NC). — (dunkerque.maville.com, 13 décembre 2011)
    • Mais ce père a eu la dignité de ne pas cautionner l’incautionnable et de dire « je ne me reconnais pas dans ces actes » — (Panne décence, souslarobe.unblog.fr, 20 janvier 2016)

Adjectif - français

incautionnable \ɛ̃.ko.sjɔ.nabl\ masculin et féminin identiques

  1. Que l’on ne peut pas cautionner.
    • Réalisée pour nous qui savons la suite des événements, pas même encore, pourtant, dans l’esprit de ceux qui portèrent la folle entreprise, Christophe Colomb, ses compagnons abusifs, la redoutable famille des Pinzón,les Niños de Moguer proche de Palos, les marins et les gens d’affaires de la Niebla, Isabelle la Catholique qui, de loin, mais non sans courage, non sans une intuition rarement égalée, donna sa caution à cette incautionnable affaire. — (Pierre Chaunu, Séville et l’Atlantique (1504-1650), tome VIII, Institut des Hautes études de l’Amérique latine, Paris, 1959, page 117)
    • [...] il lui fallait bien, à Yack, justifier, cautionner pour ainsi dire, avec le mot qu’il prononçait, celui qu’il avait dit juste avant, comme le funambule, d’un mouvement de son balancier sur la gauche, corrige le déséquilibre qu’il a pu créer sur sa droite, et comment cautionner ou justifier ce qui était incautionnable ou injustifiable, [...] — (Morgan Sportès, Siam, Éditions du Seuil, Paris, 1982)
    • Achat : attention aux " bonnes affaires " qui n’en sont pas ! Des grands crus de Bordeaux 1997 et 1998 à des prix incautionnables, des hausses de prix abusives, des baisses qui n’en sont pas... — (Guide Dussert-Gerber des vins de France 2000, Albin Michel, 1999)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « incautionnable »

(1842)[1] Dérivé de cautionner, avec le préfixe in- et le suffixe -able.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « incautionnable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
incautionnable ɛ̃kotjɔnabl

Incautionnable

Retour au sommaire ➦

Partager