La langue française

Incarcérable

Définitions du mot « incarcérable »

Trésor de la Langue Française informatisé

Incarcérable, adj.Qui peut être incarcéré. Nous étions la gent corvéable, taillable et tuable à volonté; nous ne sommes plus qu'incarcérables (Courier, Pamphlets pol., Au réd. « Censeur », 1819, p. 11).[ε ̃kaʀseʀabl̥]. 1resattest. av. 1814 (Bernardin de Saint-Pierre d'apr. FEW t. 3o, p. 363b), 1819 (Courier, loc. cit.); de incarcérer, suff. -able*.

Wiktionnaire

Adjectif

incarcérable \ɛ̃.kaʁ.se.ʁabl\

  1. Qui peut être incarcéré.
    • Nous étions la gent corvéable, taillable et tuable à volonté, nous ne sommes plus qu’incarcérables. (Paul-Louis Courier, Lettre 1re.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

INCARCÉRABLE (in-kar-sé-ra-bl') adj.
  • Qui peut être incarcéré. Nous étions la gent corvéable, taillable et tuable à volonté, nous ne sommes plus qu'incarcérables, Courier, Lett. 1re.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « incarcérable »

(Siècle à préciser) Dérivé de incarcérer avec le suffixe -able.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « incarcérable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
incarcérable ɛ̃karserabl

Citations contenant le mot « incarcérable »

  • Le pays paiera oui mais pas ces salauds qui à l’exemple Nazi ne paiera que dans 40 ans quand les survivants ne seront Démocratiquement plus incarcérables! LPH INFO, Autriche: le parlement s'attaque au Hezbollah - LPH INFO
  • « Si nous ne prévoyons pas la mesure de l'arrestation immédiate de tout immigré illégal qui arrive illégalement en Italie, nous n'arrêterons jamais le phénomène », a déclaré en décembre 2018 le Général Vincenzo Santo, ancien chef d'état-major de l'OTAN en Afghanistan. Cette mesure choc de l'officier italien est jugée “fascisante” par les lobbies pro-migrants et présentée comme contraire aux traités internationaux. En réalité, un Etat à le droit de contrôler/réduire l'immigration, et de sortir de n'importe quel traité international. Et les textes onusiens obligeant soi-disant à accueillir et financer tous les migrants clandestins ne sont pas contraignants. Rappelons tout de même que dans des pays démocratiques comme l'Australie ou les Etats-Unis, l'entrée illégale sur le territoire national est une infraction pénale passible de prison. Les clandestins en attente de vérification du statut de réfugié ou d'arrêté d'expulsion y sont incarcérables. En Australie, depuis 2013, tout bateau transportant des clandestins est systématiquement réexpédié vers des îles extraterritoriales d'Asie dans le cadre de détentions sans limite de temps pendant la vérification de l'éligibilité au statut de réfugié. Seuls les migrants entrant de façon légale sont accueillis et bénéficient des aides. « Jusqu'ici, conclut le général Santo, nous n'avons jamais mené d'actions coordonnées garantissant le refoulement des migrants n'ayant pas le statut de réfugié politique ou fuyant la guerre vers des ports sûrs comme l'Égypte, la Tunisie ou l'Algérie (…) avec une volonté politique, on pourrait mettre fin en quelque mois à l'immigration clandestine et aux arrivées de clandestins en Italie »… Les politiques le savent parfaitement. Mais ils ont peur de déplaire aux lobbies No Borders et à leurs relais médiatiques. Valeurs actuelles, Alexandre Del Valle : l'incroyable business de l'immigration clandestine | Valeurs actuelles
  • "On nous explique que Kobili Traoré n'est pas pénalement responsable de ses actes au moment des faits, et donc pas incarcérable. Mais on laisse entendre en plus qu'il n'est pas malade, ou en tous cas pas structurellement dément. Alors on fait quoi ? On va le remettre dehors ?", s'interroge la robe noire. "Comment allons nous expliquer à la famille de la victime que le martyre et la défenestration de Sarah Halimi sont l'acte d'un fou, qui ne l'est plus, et qui pourrait donc se retrouver libre, moyennant un suivi psychiatrique ?", sans autre forme de procès.  LExpress.fr, Meurtre de Sarah Halimi : la perspective d'un procès d'assises compromise - L'Express
  • Solidarité. Encore dans sa belle robe de candidate à l’emploi, Petrunya saute de très haut sans y penser, et devient la première femme à récupérer l’objet providentiel. Déchaînement des hommes scandalisés qui la frappent pour lui arracher la croix. Les télés sont là et filment la séquence. De retour chez ses parents, Petrunya est arrêtée par la police, alors que la famille découvre l’infamie aux infos. Mais comment prétendre qu’elle a volé la croix ? De quel droit l’obliger à la rendre ? La jeune femme au poste est-t-elle incarcérable ? Un lien de solidarité se noue entre la journaliste qui couvre l’affaire - jouée par la sœur et productrice de la cinéaste - et Petrunya, qui découvre que la croix, objet de toutes les convoitises, la munit d’un pouvoir bien réel : celui de faire réfléchir tous les pouvoirs. Teona Strugar Mitevska s’est inspirée d’une histoire vraie ayant eu lieu en 2014, qui a provoqué un scandale et l’exil à Londres de la lauréate. La cinéaste explique dans le dossier de presse : «Cette année, une autre femme a attrapé la croix à Zemun, en Serbie. On lui a fait une ovation. Le monde change vite, cela me remplit d’espoir.» Libération.fr, «Dieu existe», salades religieuses en Macédoine - Culture / Next
  • Mais sur le plan pénal notre droit est plus exigeant : il faut obligatoirement avoir commis une faute personnelle ! Si l’article 227-27 actuel du Code Pénal vise des fautes commises par les parents, sans aller jusqu’à incriminer le fait de n’avoir pas su empêcher la commission d’un autre délit, le nouvel article laisse à entendre qu’ils seraient désormais responsables pénalement du fait du non-respect par l’enfant des obligations qui lui étaient imposées. En violant les termes du contrat judiciaire signé entre ses parents et le juge, l’enfant rendrait ses parents incarcérables ! Droits des enfants, couvre-feu – Droits des enfants
  • Elle sort, elle tombe enceinte, elle n'est plus incarcérable, elle joue la contrition... Une grande manipulatrice Le Point, Affaire Fiona : Cécile Bourgeon bientôt libre ? - Le Point
  • Deux semaines, donc, pour dire si l'assassin présumé et sa complice supposée sont fous à lier ou assez sains d'esprit pour comprendre leur procès. Si un homme qui, sans raison, tue un enfant de 44 coups de couteau mais se montre capable de ne pas l'avouer alors que sa signature génétique le trahit est un aliéné patenté ou juste un gros menteur qui n'a pas envie de finir ses jours en prison. Devant l'horreur du crime, bien sûr, les parties civiles ne supporteraient pas d'entendre que les accusés sont pénalement irresponsables. Mais la cour et les jurés, en vertu de l'article 706-130 du Code de procédure pénale, peuvent leur répondre qu'ils sont coupables, mais pas incarcérables. Ils encourent la réclusion criminelle à perpétuité assortie d'une période de sûreté de trente ans. Ou la camisole à vie. La peine qui apaise existe-t-elle? Le Figaro.fr, L'assassinat du petit Valentin devant les assises de l'Ain

Traductions du mot « incarcérable »

Langue Traduction
Anglais incarcerated
Espagnol encarcelado
Italien incarcerated
Allemand eingesperrt
Chinois 监禁
Arabe مسجون
Portugais encarcerado
Russe в заключении
Japonais 投獄された
Basque incarcerated
Corse incarceratu
Source : Google Translate API

Incarcérable

Retour au sommaire ➦

Partager