La langue française

Immunohistochimique

Sommaire

  • Phonétique de « immunohistochimique »
  • Citations contenant le mot « immunohistochimique »
  • Traductions du mot « immunohistochimique »

Phonétique du mot « immunohistochimique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
immunohistochimique imynɔistɔʃɛ̃ik

Citations contenant le mot « immunohistochimique »

  • – Un diagnostic de cancer du sein est souvent évident, mais quelquefois suspect, nécessitant une immunohistochimie complémentaire pour confirmation. Une fois le diagnostic établi, certains marqueurs (récepteurs hormonaux, HER-2-NEU et index de prolifération) sont essentiels à détecter pour assurer une thérapie idéale et cela se détermine à l’aide, encore une fois, de marqueurs immunohistochimiques et parfois de techniques de biologie moléculaire supplémentaires. L'Orient-Le Jour, Dans les coulisses de la médecine, on revient à une médecine archaïque - L'Orient-Le Jour
  • Tillman Pearce, docteur en médecine, médecin chef d'OBI Pharma, a ajouté : « Le début du recrutement des patients pour cette étude de phase 1/2 est un jalon important pour OBI Pharma. L'effet très puissant de plusieurs modèles de xénogreffes et la disponibilité d'essais immunohistochimiques du Globo H pour choisir des patients présentant une expression élevée de Globo H dans la phase 2 de l'étude alimentent nos espoirs concernant l'OBI-999. » Caducee.net, OBI Pharma annonce le lancement d'une étude de phase 1/2 sur l' OBI-999, un conjugué anticorps-médicament (ADC) pour le traitement ciblé du cancer
  • Le 13 mai 2020, le DAFM a été informé d'un résultat positif pour l'ESB par test de dépistage rapide effectué par un laboratoire privé accrédité. La vache atteinte dans ce cas était une limousine de 14 ans. Le diagnostic a été confirmé par examen histopathologique, examen immunohistochimique et West blot au Laboratoire central de recherche vétérinaire (Laboratoire national). Cas d'encéphalite spongiform bovine chez un bovin en Irlande, Cas d'encéphalite spongiform bovine chez un bovin ... - MesVaccins.net
  • La jeune entreprise annonce jeudi que son premier produit, baptisé LabSat Research, est maintenant disponible pour commercialisation. LabSat est en fait un système automatisé d'administration de réactifs à une seule lame qui effectue des tests immunohistochimiques (IHC) sur des échantillons de tissus en 10 à 30 minutes. Les performances de vitesse de pointe du dispositif sont obtenues grâce à un nouveau processeur de tissus microfluidiques qui est au cœur de l'innovation de Lunaphore. Cette technologie brevetée permet une coloration tissulaire de haute précision, avec une réduction drastique des temps d'incubation des réactifs. , Lunaphore commercialise son premier produit sur le marché européen | Agefi.com
  • La neurogenèse adulte chez l’humain n’existerait finalement pas ?  Avec cette dernière étude, nous pensions que la présence d’une neurogenèse adulte chez l’humain était actée. Mais le nouveau travail de Sorrells et collègues remet cette certitude en question ! Dans cette nouvelle étude, les auteurs ont utilisé des échantillons de tissu cérébral récupéré sur 29 individus à différents âges allant de 14 semaines de gestation à 77 ans. En utilisant la visualisation de l’expression des marqueurs immunohistochimiques tels que DCX, les auteurs montrent une production de neurones très tôt durant le développement (14 semaines de gestation) jusqu’à l’âge de 13 ans, mais ont été incapables de mettre en évidence une neurogenèse à partir de 18 ans. La diminution de la production de nouveaux neurones au cours du vieillissement est un phénomène bien connu chez les mammifères. Cependant, l’absence complète de neurogenèse chez les humains à l’âge adulte est une observation inattendue. Pour ces raisons, cette nouvelle étude a suscité de nombreuses réactions dans la communauté scientifique et d’importantes discussions en ont découlé. Pour une lecture plus approfondie, nous invitons les lecteurs à consulter le billet de Jason Snyder (en anglais) qui liste les différents points de discussions qu’ouvre le travail de Sorrells et collègues.     Ici, nous ne résumerons que quelques-uns de ces points. Tout d’abord, il faut saluer le travail rigoureux des auteurs : la qualité des tissus et les analyses immunohistochimiques sont exemplaires. Les auteurs ont appliqué les mêmes analyses sur des échantillons humains à différents âges, ce qui rend l’analyse d’autant plus convaincante. Les critères de détection des cellules immatures sont rigoureux et précis. Les auteurs ont même inclus des données obtenues chez le macaque pour corroborer leurs observations. Néanmoins, l’expression des marqueurs utilisés par les auteurs pour visualiser la neurogenèse peut être sujette à une dégradation rapide après la mort de l’individu, ce qui n’est pas favorable à la détection des nouveaux neurones, en particulier dans les conditions de collection des tissus humains. De plus, la neurogenèse adulte est majoritairement étudiée chez les rongeurs, dont la vitesse de maturation des nouveaux neurones est bien plus rapide que chez le singe6. Il n’est donc pas inenvisageable que chez l’humain, les neurones immatures puissent le rester pour une durée indéterminée, avec des profils d’expression des marqueurs immunohistochimiques différents de ceux observés chez les rongeurs (Figure 2). Ces neurones immatures pourraient ainsi échapper à la détection immunohistochimique tout en continuant à influencer les circuits neuronaux.   Comme le souligne Jason Snyder, le travail de Sorrells et de ses collègues est donc une contribution importante à ce domaine de recherche ; il remet en question les travaux antérieurs sans toutefois apporter la preuve absolue que la neurogenèse n’existe pas dans l’hippocampe adulte chez l’humain. L’absence de preuve est une condition nécessaire mais pas suffisante pour prouver l’absence d’un phénomène.  CNRS Le journal, Le cerveau humain adulte ne produirait pas de nouveaux neurones, et si c'était une bonne nouvelle? | CNRS Le journal
  • L'essai VENTANA PD-L1 (SP142) est une évaluation immunohistochimique de la protéine des ligands PD-L1 (mort cellulaire programmée) dans les cellules tumorales et les cellules immunitaires infiltrant la tumeur du tissu tumoral fixé au formol et inclus dans la paraffine (FFPE). Caducee.net, Hematogenix lance un test complémentaire de diagnostic d'immuno-oncologie agréé par la FDA pour le cancer du sein triple négatif

Traductions du mot « immunohistochimique »

Langue Traduction
Anglais immunohistochemical
Espagnol inmunohistoquímico
Italien immunoistochimica
Allemand immunhistochemisch
Chinois 免疫组化
Arabe المناعية
Portugais imunohistoquímica
Russe иммуногистохимическое
Japonais 免疫組織化学
Basque inmunohistoquímico
Corse immunohistochimica
Source : Google Translate API
Partager