La langue française

Immunoglobine

Phonétique du mot « immunoglobine »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
immunoglobine imynɔglɔbin

Citations contenant le mot « immunoglobine »

  • Sensation de grains de sable dans les yeux, nez qui coule, gorge qui pique… Ces symptômes sont un véritable calvaire au quotidien pour les personnes allergiques aux pollens. En Belgique, ces allergies concerneraient environ 20 % de la population et surviennent à la moindre exposition, en raison du matériel génétique de certains individus. « 40 % des personnes allergiques aux pollens sont des personnes génétiquement prédisposées à produire des anticorps de type IGE (NDLR : immunoglobine E), responsables, entre autres, des allergies. L’exposition au pollen va activer la production de ces anticorps et provoquer la réaction allergique. On estime cependant que seulement la moitié de ces individus développeront une sensibilité aux pollens de manière symptomatique », explique Olivier Michel, responsable de la clinique d’immuno-allergologie du CHU Brugmann. Le Soir Plus, Allergies aux pollens: comment les affronter? - Le Soir Plus
  • « des corticostéroïdes (« stéroïdes »), de l’immunoglobine intraveineuse (des anticorps recueillis auprès de donneurs de sang en santé qui peuvent se fixer aux anticorps du patient) et la plasmaphérèse (PLEX, c’est-à-dire l’utilisation d’une machine pour filtrer les anticorps dans le sang du patient). » , Quand notre système immunitaire se trompe et attaque nos récepteurs NMDA | Agence Science-Presse
  • Le garçon a reçu une transfusion d'immunoglobine et a été hospitalisé pendant cinq jours. "C'était horrible de le voir comme ça", a déclaré Mme Brown. News 24, Une maladie inflammatoire liée au coronavirus affichée dans des images choquantes d'une fille de 13 ans à l'hôpital - News 24
  • Faire de la musique protège même des maladies. « Nous libérons beaucoup d'immunoglobine A [un anticorps] lorsque nous chantons, surtout en groupe », écrit Mme Désy Proulx. Une étude menée en Californie sur 32 choristes a noté qu'entre le début et la fin de chaque répétition, leur taux d'immunoglobine A augmentait de 150 %. La Presse, Éducation: de la musique dans la vie des enfants
  • Il n’est pas possible de distinguer l’hépatite B des autres hépatites virales sur l’analyse des seuls signes cliniques. Il est donc indispensable de confirmer le diagnostic en laboratoire. L’infection aiguë par le VHB est diagnostiquée sur la présence de l’antigène HBs et de l’immunoglobine M (IgM) dirigée contre l’antigène de la nucléocapside (anticorps anti-HBc) dans le sang. www.pourquoidocteur.fr, Hépatite B : 300 millions de malades et seulement 1 malade sur 20 traité
  • Pr Francis Barin : Cette molécule, totalement artificielle, comprend trois éléments. Le premier est la protéine CD4, présente habituellement sur certains types de globules blancs (les lymphocytes T4). Elle est couplée à un fragment d'anticorps (aussi appelé immunoglobine) et à une structure mimant le co-récepteur (CCR5) du VIH ; l'ensemble est baptisé eCD4-Ig. Ce dernier offre une très forte protection contre le VIH mais a une durée de vie très limitée. Pour résoudre ce problème, l'équipe américaine a associé eCD4-Ig à un virus de type adéno-associé (AAV), non pathogène, et permettant le transfert de gènes. Concrètement, il est capable de s'introduire dans les cellules et de leur faire fabriquer indéfiniment une protéine protectrice contre le VIH sur une longue durée: plusieurs mois, voire plusieurs années. Sciences et Avenir, Sida : une molécule pour protéger à long-terme - Sciences et Avenir
  • Diagnostic : il n’est pas possible de distinguer l’hépatite B des hépatites provoquées par d’autres agents viraux sur le plan clinique, aussi est il indispensable de confirmer le diagnostic en laboratoire, explique l’OMS. Plusieurs tests sanguins sont disponibles pour diagnostiquer et surveiller les personnes atteintes d’une hépatite B. Ils peuvent aussi servir à différencier les infections aiguës des infections chroniques. Le diagnostic en laboratoire de l’infection par le VHB repose sur la détection de l’antigène de surface HBs de l’hépatite B. L’infection aiguë par le VHB est mise en évidence par la présence de l’antigène HBs et de l’immunoglobine M (IgM) dirigée contre l’antigène de la nucléocapside (anticorps anti-HBc). Pendant la phase initiale de l’infection, les personnes sont également positives pour l’antigène HBe. Cet antigène est habituellement un marqueur de fortes intensités de la réplication du virus. Sa présence indique que le sang et les liquides corporels de la personne infectée sont fortement infectieux. L’infection chronique se caractérise par la persistance de l’antigène HBs (avec ou sans présence concomitante de l’antigène HBe) pendant au moins six mois. La persistance de l’antigène HBs est le principal marqueur du risque de développer une affection chronique du foie et, ultérieurement, un carcinome hépatocellulaire (CHC). Seronet, Hépatites A, B, C et E : ce qu’il faut savoir | Seronet

Traductions du mot « immunoglobine »

Langue Traduction
Anglais immunoglobin
Espagnol inmunoglobulina
Italien immunoglobuline
Allemand immunglobin
Chinois 免疫球蛋白
Arabe الغلوبين المناعي
Portugais imunoglobina
Russe иммуноглобулин
Japonais イムノグロビン
Basque immunoglobin
Corse immunoglobina
Source : Google Translate API

Immunoglobine

Retour au sommaire ➦

Partager