La langue française

Immuno

Phonétique du mot « immuno »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
immuno imynɔ

Citations contenant le mot « immuno »

  • Le partenariat entre les deux groupes dans l'immuno-oncologie avait démarré en 2015 et devait initialement se terminer courant 2020. La Tribune, Sanofi et Regeneron révisent leur partenariat en immuno-oncologie
  • A partir d'approches bio-informatiques et d'algorithmes de prédictivité de l'immunogénicité dans le génome des virus, les équipes de recherche d'OSE Immunotherapeutics ont screené un grand nombre de peptides issus de différentes protéines des virus SARS-CoV-2, SARS-CoV (virus responsable de la maladie de Sras) et MERS-CoV (coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient) et sélectionné les épitopes immuno-dominants issus de 8 protéines majeures des coronavirus. Bourse Direct, OSE Immuno obtient un financement de 200.000 euros de Nantes Métropole
  • La start-up lyonnaise Héphaïstos Pharma (traitements en immuno-oncologie) vient d'être distinguée pour ses recherches innovantes par la « Research2Business Oncology Meeting », soutenue par le Cancéropole Lyon Auvergne-Rhône-Alpes. Le Tout Lyon, Héphaïstos Pharma se distingue dans l'immuno-oncologie
  • Étudiez des informations précises sur le march Dosages d’immuno-oncologie: statistiques, faits et chiffres, aperçu de la croissance, taille, principaux acteurs, analyse Swot, perspectives de l’industrie et analyse régionale, et prévisions jusqu’en 2029. Étude approfondie sur l’impact du nouveau coronavirus (COVID- 19) pandémie sur le marché Dosages d’immuno-oncologie à l’origine basée sur les recherches actuelles sur les défis de croissance potentiels et les progrès futurs jusqu’en 2029. boursomaniac, D'ici 2020-2029 | Dosages D'immuno-Oncologie Marché Croissance Future Mondiale, Développements À Venir Et Investissements Futurs Par Prévision - boursomaniac
  • (AOF) - Innate Pharma a nommé le Dr Joyson Karakunnel au poste de vice-président exécutif et directeur médical. Pierre Dodion, directeur médical d'Innate Pharma depuis 2014, part à la retraite. Le Dr Karakunnel rejoint la société avec une expérience substantielle en immuno-oncologie et en développement de médicaments. En tant que directeur médical, il sera responsable de l'avancement du portefeuille clinique d'Innate et dirigera une équipe globale centrée sur la stratégie clinique, la sécurité des patients, les affaires réglementaires et les affaires médicales. Capital.fr, INNATE PHARMA nomme un nouveau directeur médical - Capital.fr
  • Son travail au sein du groupe dirigé par le Pr Michel Gilliet, chef du département de dermatologie du Centre hospitalo-universitaire Vaudois (CHUV) à Lausanne, s’était intéressé à un domaine particulièrement pointu de l’immuno-dermatologie, en particulier les mécanismes impliqués dans le phénomène de cicatrisation tissulaire. Webmanagercenter, Dr Cyrine Belkhodja, une compétence tunisienne qui brille dans la recherche médicale en Suisse | Webmanagercenter
  • A partir d’approches bio-informatiques et d’algorithmes de prédictivité de l’immunogénicité dans le génome des virus, les équipes de recherche d’OSE Immunotherapeutics ont screené un grand nombre de peptides issus de différentes protéines des virus SARS-CoV-2, SARS-CoV (virus responsable de la maladie de Sras) et MERS-CoV (coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient) et sélectionné les épitopes immuno-dominants issus de 8 protéines majeures des coronavirus. , OSE Immunotherapeutics : obtient un financement de 200 000 euros de Nantes Métropole pour le développement de CoVepiT, son vaccin prophylactique contre la COVID-19 | Zone bourse
  • SEATTLE, 16 juillet 2020 /PRNewswire/ -- RareCyte, Inc., société spécialisée dans la fourniture de solutions Precision Biologytm (biologie de précision) destinées aux sciences de la vie, a annoncé aujourd'hui le lancement de la plateforme analytique de biologie spatiale Orion, destinée à la recherche translationnelle et clinique. Orion se fonde sur une technologie brevetée et exclusive, qui accélérera la recherche dans le domaine de l'immuno-oncologie et des maladies infectieuses. Orion permet un profilage phénotypique global ainsi qu'une analyse spatiale du microenvironnement tissulaire en seulement quelques heures, par rapport aux technologies existantes qui nécessitent plusieurs jours ou semaines. , RareCyte® annonce la plateforme de biologie spatiale Oriontm dotée d'une technologie révolutionnaire permettant une analyse tissulaire hautement multiplexe effectuée le jour même
  • "Nous sommes très heureux des avancées de BI 765063 et l’administration du produit a un premier patient marque un jalon majeur du développement du produit. Ce programme clinique innovant correspond pleinement a notre engagement de développer les immunothérapies de rupture de demain telles que l’inhibiteur de checkpoint BI 765063, administré en monothérapie ou en combinaison, pour améliorer significativement la vie des patients souffrant de cancers difficiles à traiter", a commenté Jonathon Sedgwick, patron de la division d’immuno-oncologie et d’immuno-modulation du laboratoire allemand. BFM Bourse, Ose immuno : Début d'un essai sur un nouvel anticancéreux d'OSE Immuno en partenariat avec Boehringer Ingelheim - BFM Bourse
  • Fin avril, l'Assistance publique Hôpitaux de Paris (AP-HP) assurait que les médicaments tocilizumab et sarilumab réduisaient le risque de mourir ou d'aller en réanimation, pour les malades du covid-19. « Les formes graves de covid-19 provoquent un emballement du système immunitaire, un peu comme lorsque l'on est en surrégime en voiture. Ces médicaments dits immuno-modulateurs régulent cette réaction », nous explique le docteur Stéphane Gayet, médecin des hôpitaux au CHU de Strasbourg leparisien.fr, Traitement du Covid-19 : le point sur les essais cliniques - Le Parisien
  • Contre le cancer, l'immuno-oncologie nourrit de grands espoirs. Plutôt que de détruire les cellules cancéreuses comme le font la chimiothérapie et la radiothérapie, elle s'attelle à activer ou renforcer les défenses immunitaires du patient pour l'aider à combattre par lui-même la maladie. Étudiée par une petite poignée de scientifiques au siècle dernier, l'immuno-oncologie suscite depuis cinq ans un intérêt majeur, devenant un fleuron de la recherche mondiale. Et parmi les terres où cette recherche prospère : Marseille, où des synergies se mettent en place pour avancer sur ce front. La Tribune, HalioDx et Imchecks : une collaboration qui renforce le territoire et l’immuno-oncologie
  • Développer une nouvelle immunothérapie visant à traiter différents types de cancer : c’est l’ambition de Tollys, société biopharmaceutique lyonnaise axée sur l’immunité innée, fondée en 2015 par des scientifiques du Centre de recherche en cancérologie de Lyon (CRCL) et du Centre Léon Bérard. , Tollys lève des fonds et avance dans l’immuno-oncologie | Bref Eco
  • Ce travail est réalisé à partir d’approches bio-informatiques et d’algorithmes de prédictivité de l’immunogénicité dans le génome des virus. Les équipes de recherche de la société ont ainsi passé en revue plus de 20.000 peptides issus de différentes protéines des virus SARS-CoV-2, SARS-CoV (virus responsable de la maladie de Sras) et MERS-CoV (coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient), explique OSE Immunotherapeutics. Investir, OSE Immunotherapeutics travaille à un vaccin contre le Covid-19, Actualité des sociétés - Investir-Les Echos Bourse
  • (AOF) - Nanobiotix a publié un chiffre d'affaires au quatrième trimestre 2019 de 20 000 euros. Les revenus 2019 du spécialiste de la nanomédecine sont de 63 000 euros. La position de trésorerie au 31 décembre 2019 est de 35,049 millions d'euros. La société ajoute dans son communiqué qu'elle a présenté, en novembre 2019, de nouveaux résultats prometteurs dans l’étude préclinique en immuno-oncologie au SITC 2019. Capital.fr, NANOBIOTIX : résultats prometteurs dans l'étude préclinique en immuno-oncologie au SITC 2019 - Capital.fr
  • Fab’entech, laboratoire biopharmaceutique lyonnais spécialisé dans l’immunothérapie pour situations d’urgence, a annoncé le lancement d’un programme de développement d’un traitement d’immunothérapie contre le COVID-19. Le traitement sera indiqué pour les patients sévères nécessitant une assistance respiratoire. Les essais cliniques devraient démarrer chez l’homme début 2021. , » Immuno-oncologie : genOway signe un contrat stratégique pour la distribution de ses modèles catalogue en Asie MyPharma Editions | L'Info Industrie & Politique de Santé
  • "Ces données montrent que le point de contrôle myéloïde CLEC-1 est une nouvelle cible thérapeutique d'intérêt en immuno-oncologie et que les antagonistes de la voie CLEC-1 constituent une approche originale et innovante d'immunothérapie du cancer, en synergie avec la chimiothérapie ou avec des anticorps à cible tumorale. L'identification de CLEC-1 et de ses antagonistes nous permet de renforcer notre présence dans le domaine très attractif des cellules myéloïdes et des macrophages, identifiés comme étant des facteurs de mauvais pronostic en oncologie et dans les mécanismes d'échappement aux immunothérapies du cancer actuelles », commente Nicolas Poirier, Directeur scientifique d'OSE Immunotherapeutics. Ces données sont issues d'un programme de recherche mené par l'équipe de R&D d'OSE Immmunotherapeutics en collaboration avec le Dr Elise Chiffoleau (CRTI, Centre de Recherche en Transplantation et Immunologie, UMR - INSERM 1064, Centre Universitaire de Nantes). Il a pour objectif la mise au point d'une immunothérapie du cancer visant un nouveau récepteur de type CLR (C-type lectin receptor), CLEC-1, qui bloque les fonctions suppressives des cellules myéloïdes et permet la réactivation de la réponse antitumorale lymphocytaire T. Les cellules myéloïdes suppressives ont la capacité de s'accumuler dans le microenvironnement des tumeurs cancéreuses et de déréguler les défenses immunes des lymphocytes T. Ce programme de recherche a démontré que CLEC-1, point de contrôle immunitaire myéloïde, est une nouvelle cible thérapeutique d'intérêt en immuno-oncologie. Les principaux résultats montrent que : -          CLEC-1 est un nouveau signal « Don't eat me » (similaire à l'axe SIRP?-CD47) ; OSE Immmunotherapeutics a développé des anticorps antagonistes de CLEC-1 pour restaurer la fonction de phagocytose des macrophages et des cellules dendritiques, en synergie avec les anticorps visant la tumeur. -          CLEC-1 est un « sensor of death » qui reconnaît des signaux de stress et de mort cellulaire sur les cellules tumorales. -          Les souris génétiquement déficientes en CLEC-1 éliminent plus facilement les cellules tumorales, en particulier en combinaison avec une chimiothérapie cytotoxique et immunogène qui induit du stress cellulaire. -          CLEC-1 est exprimé par certains sous-types de cellules dendritiques spécialisées dans la présentation d'antigènes dans la tumeur. In vivo, le récepteur inhibe la présentation croisée des lymphocytes T et freine la réponse mémoire immunitaire adaptative. L'absence de récepteur CLEC-1 favorise le déclenchement de cette réponse mémoire immunitaire adaptative.   (1)       Congrès Annuel Virtuel de l'AACR - Détails de la présentation :   CLEC-1 is a novel myeloid immune checkpoint for cancer immunotherapy controlling damaged and tumor cells phagocytosis. Gauttier V*, Drouin M*, Saenz J, Evrard B, Mary C, Teppaz G, Desalle A, Thépenier V, Wilhelm E, Poirier N*, Chiffoleau E* * auteurs ayant contribué également à ces travaux   CLEC-1 suppress dendritic cell antigen presentation and is a novel myeloid immune checkpoint target for cancer immunotherapy. Drouin M*, Saenz J*, Evrard B, Gauttier V, Teppaz G, Lopez-Robles MD, Louvet C, Poirier N*, Chiffoleau E* * auteurs ayant contribué également à ces travaux   A PROPOS D'OSE IMMUNOTHERAPEUTICS OSE Immunotherapeutics est une société de biotechnologie en phase clinique. Elle développe des immunothérapies innovantes, en direct ou via des partenariats, pour l'activation et la régulation immunitaire en immuno-oncologie et dans les maladies auto-immunes. La société dispose de plusieurs plateformes technologiques et scientifiques : néo-épitopes, anticorps monoclonaux agonistes ou antagonistes, idéalement positionnées pour combattre le cancer et les maladies auto-immunes. Son portefeuille clinique et préclinique de premier plan a un profil de risque diversifié : -        Tedopi® (combinaison innovante de néo-épitopes) : produit le plus avancé de la Société ; résultats positifs de l'étape 1 de la Phase 3 (Atalante 1) dans le cancer du poumon avancé (Non-Small Cell Lung Cancer) chez les patients en échec après traitement par checkpoints inhibiteurs ; en raison du COVID-19 décision d'arrêt volontaire et définitif du recrutement de nouveaux patients dans l'étape 2 initialement prévue. En Phase 2 dans le cancer du pancréas (TEDOPaM, promotion GERCOR), en combinaison avec le checkpoint inhibiteur Opdivo®. -        BI 765063 (OSE-172 - anticorps monoclonal anti-SIRP?) : développé en partenariat avec Boehringer Ingelheim ; inhibiteur de point de contrôle myéloïde en Phase 1 dans les tumeurs solides avancées. -        FR104 (anticorps monoclonal anti-CD28) : résultats de Phase 1 positifs ; prêt à entrer en Phase 2 dans les maladies auto-immunes ou la transplantation. -        OSE-127 (anticorps monoclonal humanisé ciblant le récepteur IL-7) : développé en partenariat avec Servier ; résultats de Phase 1 positifs ; démarrage prévu en 2020 de deux études cliniques de Phase 2 prévues dans la rectocolite hémorragique (promotion OSE Immunotherapeutics) et dans le syndrome de Sjögren (promotion Servier). -        BiCKI® : plateforme de protéines de fusion bispécifiques construite autour d'une ossature centrale anti-PD-1 (OSE-279) fusionnée à de nouvelles cibles d'immunothérapies ; 2ème génération d'inhibiteurs PD-(L)1 pour augmenter l'efficacité antitumorale. D'autres programmes innovants en recherche. -        CoVepiT : vaccin prophylactique contre le COVID-19 développé à partir de néo-épitopes optimisés du SARS-CoV-2. Premiers résultats précliniques attendus début S2 2020 et démarrage possible de la phase clinique d'ici fin 2020. En raison de la crise du COVID-19, le recrutement de nouveaux patients dans les essais cliniques TEDOPaM et BI 765063 est suspendu temporairement et les délais d'initiation des Phases 2 OSE-127 pourront être impactés au cours des prochains mois. Plus d'informations sur http://ose-immuno.com         Déclarations prospectives Ce communiqué contient de manière implicite ou expresse des informations et déclarations pouvant être considérées comme prospectives concernant OSE Immunotherapeutics. Elles ne constituent pas des faits historiquement avérés. Ces informations et déclarations comprennent des projections financières reposant sur des hypothèses ou suppositions formulées par les dirigeants d'OSE Immunotherapeutics à la lumière de leur expérience et de leur perception des tendances historiques, de la situation économique et sectorielle actuelle, de développements futurs et d'autres facteurs qu'ils jugent opportuns. Ces déclarations prospectives peuvent être souvent identifiées par l'usage du conditionnel et par les verbes « s'attendre à », « anticiper », « croire », « planifier » ou « estimer » et leurs déclinaisons et conjugaisons ainsi que par d'autres termes similaires. Bien que la direction d'OSE Immunotherapeutics estime que ces déclarations prospectives sont raisonnables, les actionnaires d'OSE Immunotherapeutics et les autres investisseurs sont alertés sur le fait que leur réalisation est sujette par nature à de nombreux risques connus ou non et incertitudes, difficilement prévisibles et en dehors du contrôle d'OSE Immunotherapeutics. Ces risques peuvent impliquer que les résultats réels et développements effectivement réalisés diffèrent significativement de ceux indiqués ou induits dans ces déclarations prospectives. Ces risques comprennent notamment ceux développés ou identifiés dans les documents publics déposés par OSE Immunotherapeutics auprès de l'AMF. De telles déclarations prospectives ne constituent en rien la garantie de performances à venir. Ce communiqué n'inclut que des éléments résumés et doit être lu avec le Document Universel d'Enregistrement d'OSE Immunotherapeutics, enregistré par l'AMF le 10 avril 2020, incluant le rapport financier annuel 2019, disponible sur le site internet d'OSE Immunotherapeutics. OSE Immunotherapeutics prend aucun engagement de mettre à jour les informations et déclarations prospectives à l'exception de ce qui serait requis par les lois et règlements applicables. , OSE Immunotherapeutics présente CLEC-1, un nouveau point de contrôle myéloïde immunitaire et cible thérapeutique d'intérêt en immuno-oncologie
  • Le poster intitulé : "A novel bifunctional anti-PD-1 / IL-7 fusion protein potentiates effector function of exhausted T cell and disarms Treg suppressive activity" montre des données qui valident le potentiel thérapeutique d'une activation des signaux IL-7 pour vaincre la résistance PD-1. Le bifonctionnel anti-PD1/IL-7, BiCKI-IL-7, modifie l'équilibre immunitaire en favorisant les cellules T effectrices par rapport aux cellules T régulatrices en stimulant les cellules T effectrices et les cellules T épuisées, tout en désarmant les fonctions immunosuppressives des cellules T régulatrices, par opposition à IL-2 (et à IL-15). Bourse Direct, OSE Immuno présente des nouvelles données sur sa plateforme BiCKI d'inhibiteurs de points de contrôle bispécifiques
  • Cette combinaison de deux médicaments a déjà fait ses preuves contre le VIH-Sida sous le nom de Kaletra. Il est étudié, en association ou non, avec un interféron bêta immunomodulateur. Topsante.com, Traitement du coronavirus (Covid-19) : l'espoir des immuno-modulateurs - Top Santé
  • « La plateforme technologique exceptionnellement innovante de Synthorx a déjà donné naissance à une molécule qui pourrait devenir la pierre angulaire de la prochaine génération de traitements combinés en immuno-oncologie. En augmentant sélectivement le nombre de lymphocytes T effecteurs et de lymphocytes NK (natural killer) dans l’organisme, THOR-707 pourra être combiné avec nos médicaments actuels d’oncologie et les futurs immunomodulateurs de notre portefeuille de développement pour traiter le cancer. Le portefeuille de lymphokines modifiées de Synthorx est également très prometteur, non seulement en oncologie mais aussi dans le traitement de maladies auto-immunes et inflammatoires », a précisé le docteur John Reed, Ph.D., Responsable Monde de la Recherche et Développement de Sanofi. , » Immuno-oncologie : Sanofi va acquérir Synthorx pour 2,5 milliards de dollars MyPharma Editions | L'Info Industrie & Politique de Santé
  • Une vague dont compte bien profiter HTS Bio qui doit garder son avance. La PME doit innover, s'ouvrir de nouveaux horizons. Elle compte pour cela sur sa dernière trouvaille : l'immuno-propreté. La Tribune, Pourquoi HTS Bio mise sur l’immuno-propreté
  • "Nous sommes à un moment clé où l'immunothérapie du cancer transforme considérablement le paysage des traitements anticancéreux. Néanmoins, le besoin médical persiste chez un grand nombre de patients après échec d'un traitement par checkpoint inhibiteur [la première grande vague de l'immuno-oncoligie]", a de son côté déclaré Young-Joo Kim, Chief Executive Officer de Chong Kun Dang Pharmaceutical. "Nous sommes heureux d'ajouter à notre portefeuille un produit prometteur qui pourrait répondre à une population en attente d'une nouvelle option thérapeutique et sommes impatients de collaborer avec la remarquable équipe d'OSE pour préparer la mise sur le marché coréen de Tedopi". BFM Bourse, Ose immuno : En Corée, OSE Immuno va chercher un nouveau laboratoire partenaire pour Tedopi - BFM Bourse
  • ElsaLys Biotech est une société d'immuno-oncologie au stade clinique qui conçoit et développe une nouvelle génération d'anticorps thérapeutiques ciblant les tumeurs et leur micro-environnement immunitaire et vasculaire. Caducee.net, Mediolanum Farmaceutici fait l'acquisition de la société française ElsaLys Biotech pour développer des thérapies immuno-oncologiques de nouvelle génération
  • Genoway est spécialisée dans les modèles de recherche destinés au domaine de l’immuno-oncologie (stimulation du système immunitaire pour lutter contre le développement de cellules cancéreuses). , Genoway confirme son objectif de 30 M€ de chiffre d'affaires en 2024 | Bref Eco
  • Les fissures du système alimentaire mondial sont apparues depuis longtemps. Selon le dernier rapport sur l'état de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde, en 2018 déjà, environ 820 millions de personnes allaient se coucher le ventre vide et un tiers de la population manquait de nutriments essentiels. Dans le même temps, 600 millions de personnes étaient classées comme obèses et 2 milliards en surpoids, en raison d'une alimentation déséquilibrée, également associée à l'obésité, au diabète, au cancer et aux maladies cardiovasculaires qui compromettent la santé immunitaire. Aujourd'hui, les personnes immuno-déprimées et mal nourries dans le monde entier souffrent de manière disproportionnée des conséquences mortelles de la COVID-19. Dans tous ces cas, le bilan humain s'accompagne de coûts économiques énormes, notamment de pertes de revenus et d'une dette publique qui monte en flèche. , News Press - Pourquoi des systèmes alimentaires durables sont nécessaires dans un monde post-COVID - PNUE - Programme des Nations Unies pour l'Environnement
  • "Ce paiement d'étape valide les avancées réalisées sur le programme BI 765063, en cours de développement clinique en collaboration avec Boehringer Ingelheim. Ceci illustre la stratégie de la Société axée sur des produits innovants, candidats à des projets collaboratifs public-privé et à des partenariats permettant de générer des financements non dilutifs significatifs. Depuis début 2019, à ce paiement de 5,4 ME s'ajoute un montant de 15 ME versé par Boehringer Ingelheim à l'autorisation d'ouverture de la Phase 1 clinique et au premier patient traité. Son business modèle a permis à OSE d'avancer ses projets de recherche et de développement clinique avec succès, sans avoir recours à des financements dilutifs depuis son entrée en bourse en 2015. Avec quatre produits au stade clinique et une visibilité financière jusqu'à fin 2020, la Société est idéalement positionnée pour devenir l'un des leaders de l'immunothérapie en Europe", a commenté Alexis Peyroles, Directeur général d'OSE Immunotherapeutics. Boursier.com, OSE Immuno : financée jusqu'à fin 2020
  • Superbe news, ose immuno en pleine ascension. Boursorama, OSE Immunotherapeutics identifie des anticorps monoclonaux antagonistes de CLEC-1 comme inhibiteurs d'un nouveau point de contrôle des cellules immunes myéloïdes en immuno-oncologie - Boursorama
  • À la différence de l’immunothérapie qui ‘’dope’’ le système immunitaire, la thérapie ciblée bloque la croissance ou la propagation des cellules cancéreuses. Après avoir repéré une cible précise (récepteur, gène ou protéine), des anticorps ou d’inhibiteurs enzymatiques sont administrés au patient par voie orale. Efficace contre certains cancers (sein, côlon…) et effets secondaires limités. Ra Santé, Chimio, immuno, radiothérapie... C'est quoi la différence ? - Ra Santé
  • Pour les autorités sanitaires, les immuno-déprimés font bien partie des personnes fragiles, qu'il faut particulièrement protéger. Sciences et Avenir, Coronavirus: les médecins s'emploient à rassurer les patients aux défenses immunitaires affaiblies - Sciences et Avenir
  • Un résultat positif au tests immuno prouve cependant qu'une personne a eu le virus, qu'elle ait eu des symptômes ou non. Science-et-vie.com, Les tests pour diagnostiquer le Covid-19 : on fait le point - Science & Vie
  • Des précautions qui s’appliquent de façon générale à toutes les personnes prenant un traitement immuno-suppresseur (qui réduit les défenses immunitaires), dans le cadre d’un cancer, mais aussi d’une greffe d’organes pour prévenir le rejet, ou encore de pathologies chroniques, comme la polyarthrite rhumatoïde, des maladies inflammatoires intestinales, ou certaines affections dermatologiques. Le Monde.fr, Des précautions strictes contre le coronavirus sont recommandées pour les plus de 60 ans et les malades chroniques
  • Grâce à ce mécanisme d’action spécifique, les lymphocytes T mémoires activés jouent un rôle clé dans le traitement du cancer et dans l’immuno-surveillance. , OSE Immunotherapeutics : annonce la délivrance d'un nouveau brevet au Japon sur Tedopi® et l'induction d'une réponse précoce des lymphocytes T mémoires | Zone bourse
  • Depuis une dizaine d’années, l’immuno-oncologie a montré des résultats encourageants dans le traitement de certains cancers avancés de mauvais pronostic ou résistants aux traitements conventionnels. Ainsi, dès 2011, cette nouvelle approche a fait ses preuves dans la prise en charge du mélanome métastatique avant d’être expérimentée, en 2015, chez des patients qui n’avaient plus d’options thérapeutiques à leur disposition face à leur cancer du poumon. Là encore, la thérapie s’est avérée prometteuse en montrant une durée de vie prolongée pour certains malades. En effet, différents essais cliniques de phase III ont démontré l’efficacité de l’immuno-oncologie dans les cancers des mélanomes métastatiques ainsi que dans certains cancers du poumon4 . Plus récemment, cette approche thérapeutique a pu contribuer à compléter la prise en charge du lymphome hodgkinien, du cancer du rein et des cancers de la tête et du cou. Actualités Santé, Immuno-oncologie : notre corps, notre meilleur allié pour lutter contre le cancer ? - Actualités Santé
  • L’immuno-propreté, c’est le tout nouveau concept présenté par les laboratoires  HTS Bio, à plus d’une centaine de participants (entreprises de propreté, distributeurs et collectivités), le 29 mars dernier, à Marseille, à l’occasion d’une journée ayant pour thème : « Oserez-vous la rupture ? » Bâtiment Entretien, Nettoyage et désinfection. HTS Bio invente l’immuno-propreté | Bâtiment Entretien
  • Après avoir mis en avant les maladies rares en 2015, puis les maladies neurologiques en 2016, les rencontres internationales de biotechnologies (RIB) s'inscrivent en 2018 sur la thématique de l'immuno-oncologie, une approche thérapeutique novatrice dont le but est de restaurer le système immunitaire du patient contre le cancer. https://www.chefdentreprise.com/, 5 biotech qui s'attaquent au cancer
  • Les sociétés américaines Bristol-Myers Squibb et Nektar Therapeutics ont annoncé mi-février la mise en place d’un plan de développement stratégique global et d’une collaboration commerciale concernant le NKTR-214, programme immuno-oncologique phare de Nektar. , » Immuno-oncologie : Bristol-Myers Squibb et Nektar Therapeutics signent un accord de collaboration global MyPharma Editions | L'Info Industrie & Politique de Santé
  • Le test complémentaire de diagnostic agréé par la FDA pour la sélection de patients atteints de TNBC pour TECENTRIQ est l'essai VENTANA PD-L1 (SP142). Hematogenix a une grande expérience des tests PD-L1 tant pour le marché du diagnostic que pour celui des essais cliniques. En tant que leader mondial des tests d'immuno-oncologie, Hematogenix a validé tous les essais PD-L1 agréés par la FDA disponibles dans le commerce depuis le début de l'année 2016. Caducee.net, Hematogenix lance un test complémentaire de diagnostic d'immuno-oncologie agréé par la FDA pour le cancer du sein triple négatif
  • Grâce à sa faculté à activer le système immunitaire contre les tumeurs, l’immuno-oncologie est devenue en quelques années la nouvelle star de la cancérologie, donc une cible privilégiée des fonds de capital-risque. Pour preuve, la toute jeune société marseillaise ImCheck Therapeutics annonce, ce mardi soir, la clôture de son premier tour de table bouclé à 20 millions d’euros avec un pool d’investisseurs de référence. Il réunit Boehringer Ingelheim Venture Fund, Kurma Partners, Idinvest, Gimv et LSP, qui prennent la majorité du capital. Les Echos, ImCheck Therapeutics mobilise 20 millions d’euros en immuno-oncologie | Les Echos
  • Des essais cliniques sont déjà réalisés depuis 2011 sur des patients atteints de différents cancers (Sarcome des Tissus Mous, de la Tête et du Cou, de la Prostate, et du Foie notamment). Mais la FDA a aujourd’hui autorisé l’essai en immuno-oncologie destiné à stimuler la réponse du système immunitaire contre les cellules tumorales. usinenouvelle.com/, La biotech française Nanobiotix autorisée par la FDA à un test en immuno-oncologie - L'Usine Santé
  • Comprendre, accepter un traitement anticancéreux… Quand il se révèle aussi complexe que l’immunothérapie, c’est loin d’être une évidence. Le CHU de Lille a créé une application simple qui, sous la forme d’un polar, vous livre tous les dessous de l’affaire. Très utile. La Voix du Nord, Lille Le CHU lance Immuno Toon, un polar pour mieux comprendre les traitements contre le cancer
  • La société a dévoilé mercredi un accord mondial de coopération dans l'immuno-oncologie qui vise à développer en commun un nouvel "inhibiteur de point de contrôle" visant à renforcer l'immunité antitumorale dans le traitement de tumeurs avancées. L'anticorps monoclonal concerné, OSE-172, est actuellement en phase de développement préclinique avancé. Investir, OSE Immunotherapeutics s'envole après son accord avec Boehringer Ingelheim, Actualité des sociétés - Investir-Les Echos Bourse
  • Chaque année dans le monde, 9 millions de personnes meurent d’un cancer, soit  1 décès sur 6. Selon l’OMS, ce chiffre passera à plus de 13 millions en 2030 et près de 70% des cas surviendront dans les pays en développement. A l’occasion de la Journée mondiale contre le cancer, nous faisons le point sur l’immunothérapie. Son arrivée a bouleversé la prise en charge de certains patients atteints de cancers avancés, en particulier le mélanome et les cancers du poumon. Grâce à ces molécules qui réactivent le système immunitaire en ciblant les cellules cancéreuses, la survie des patients s’est considérablement améliorée. Pourquoi l’immuno-therapie est elle présentée comme une arme révolutionnaire dans la lutte contre le cancer ? L’immuno-therapie est-elle efficace sur tous les cancers ? Une combinaison entre chimio et immuno-therapie pourrait-elle être LA solution pour vaincre le cancer ? Marc Daëron, chercheur invité à l’Institut Pasteur, chercheur émérite au Centre d’immunologie de Marseille-Luminy répond à ces qeustions. http://www.rfi.fr/emission/20190204-journee-mondiale-contre-le-cancer RFI, Immuno-thérapie et cancer - RFI
  • Ses travaux s'appuient sur des expertises reconnues en microbiologie, immunologie, génétique, génomique, protéomique, bioinformatique et sur la spectrométrie de masse à haute résolution.  CEA/Institut des sciences du vivant Frédéric Joliot, Institut des sciences du vivant Frédéric Joliot - Service de Pharmacologie et Immunoanalyse
  • Le groupe pharmaceutique américain a annoncé la signature d’un accord définitif en vue d’acquérir Viralytics, une biotech australienne spécialisée dans les traitements d’immunothérapie oncolytique. L’opération proposée valorise le total des actions émises de Viralytics à environ 502 millions de dollars de dollars australiens (320 millions d‘euros). , » Immuno-oncologie : Merck & Co va acquérir l’australien Viralytics MyPharma Editions | L'Info Industrie & Politique de Santé
  • L’hôpital de jour a vu son nombre de places passer de 6 à 8, tandis qu’en hémato-immuno oncologie pédiatrique, on compte aujourd’hui 18 lits dont quatre chambres de greffe. L’espace des soignants a, au 4e étage, été nettement amélioré avec la création d’une salle spécifique de soins, et une salle de préparation. Les sas de protection des chambres ont été colorés à l’aide de stickers réalisés à la façon de vitraux par l’architecte d’intérieur Géraldine Maur. Deux chambres plus spacieuses ont été aménagées avec l’aide de l’association Vie et Espoir « pour accueillir les tout-petits, pour les moments difficiles ou pour les fins de vie, » précise le Pr Schneider. Enfin, deux pièces ont été aménagées au fond du service, toujours par Vie et Espoir, à destination des parents, de l’école et des activités proposées aux enfants quotidiennement par les bénévoles de l’association. www.paris-normandie.fr, CHU de Rouen : des locaux plus accueillants au service d’hémato-immuno oncologie pédiatrique
  • Si Sanofi a raté le virage de l'immuno-oncologie, le géant pharmaceutique français semble bien décidé à rattraper son retard. C'est ce qu'il a expliqué le 13 juin, lors de la présentation de ses ambitions pour sa branche oncologie. « C'est une année très importante pour nous », a déclaré Joanne Lager, directrice du développement en Oncologie. Début avril, l'Agence européenne du médicament (EMA) a accepté d'examiner la demande d'autorisation de mise sur le marché du cemiplimab dans le traitement du carcinome épidermoïde cutané métastatique ou localement avancé - le cancer de la peau non mélanome le plus mortel - chez des patients non candidats à une chirurgie. Si cette demande aboutissait, il s'agirait du premier produit de Sanofi à être lancé dans le domaine de l'immuno-oncologie. À l'origine du cemiplimab, la collaboration entre Sanofi et Regeneron, qui a marqué un tournant dans l'engagement du laboratoire français en immuno-oncologie. « Sanofi est désormais fortement engagé dans l'immuno-oncologie », a assuré Laurent Debussche, directeur de la recherche pour l'oncologie. Un engagement relativement récent : il y a cinq ans, l'oncologie était encore une petite division de Sanofi. Depuis, des progrès considérables ont été réalisés dans ce domaine, comme l'a souligné Jorge Insuasty, directeur international du développement. En 2017, les ventes de la franchise Oncologie ont progressé de 6,4 % à 1,5 milliard d'euros, ce qui représente 5 % du chiffre d'affaires total du groupe (CPH n°832). industriepharma.fr, Oncologie : Sanofi rattrape son retard
  • L’Institut Paoli-Calmettes, Centre de lutte contre le cancer (CLCC) situé à Marseille, et Bristol-Myers Squibb, entreprise pharmaceutique, pionnière en immuno-oncologie, ont signé ce lundi 17 juillet un partenariat de recherche et de développement d’envergure internationale. , Immuno-oncologie : l’Institut Paoli-Calmettes et Bristol-Myers Squibb (...) - DestiMed
  • LAURENT LEVY - Le marché en oncologie ne s'oriente pas vers la radiothérapie, en effet. Quand on parle d'oncologie aujourd'hui, c'est à 80-90% d''immuno-oncologie. Les résultats publiés il y a quelques années ont montré qu'avec cette stratégie thérapeutique dopant les défenses immunitaires qui attaquent les tumeurs, on pouvait augmenter significativement le nombre d'années de survie des patients. Cela a déclenché une vague dans l'industrie pharmaceutique. Mais, aujourd'hui, on perçoit les limites de cette approche. Elle fonctionne, mais pas chez tous les patients. Il y a aussi des effets secondaires qui peuvent être très importants, souvent de grades III ou IV. La Tribune, Cancer : "On perçoit les limites dans l'immuno-oncologie" Laurent Lévy, Pdg de Nanobiotix
  • Le groupe a, par ailleurs, signé un accord de licence avec ce même Evotec et Apeiron Biologics, un groupe autrichien spécialiste des biotechnologies et des traitements immunologiques contre le cancer, pour travailler sur l’immuno-oncologie. usinenouvelle.com/, Immuno-oncologie, diabétologie : les nouveaux chantiers de Sanofi - L'Usine Santé
  • genOway veut se postionner comme leader mondial de modèles en immuno-oncologie. , Genoway acquiert Axenis, issue de l'Institut Pasteur | Bref Eco
  • Les risques d'effets indésirables d'ordre immuno-allergique avec le Previscan peuvent apparaître au bout de 6 mois de traitement. L'Agence nationale de sécurité des médicaments (ANSM) publie ses recommandations à l'usage des patients et des professionnels de santé. Topsante.com, Préviscan : attention aux effets immuno-allergiques - Top Santé
  • En oncologie, l'immunothérapie soigne le cancer en stimulant la défense immunitaire de l'organisme. Depuis 2011, une nouvelle classe d'immunothérapies appelée « inhibiteurs de points de contrôle » est en train de révolutionner la prise en charge de nombreux cancers. Ces nouveaux médicaments sont devenus le nouvel eldorado des Big Pharmas qui s'y livrent à une guerre aussi redoutable que celle qui oppose dans l'organisme les lymphocytes T aux cellules cancéreuses La Tribune, Une nouvelle guerre des labos pharmaceutiques, dans l'immuno-oncologie
  • Pour financer la transaction, les cofondateurs de l'ancienne société Ipsogen, Vincent Fert en tête, accompagnés de deux nouveaux associés, ont fait appel à leurs principaux investisseurs historiques : Matignon Investissement et Sofipaca, rejoints par Turenne Capital, qui viennent d'apporter 7 millions d'euros à leur nouveau projet. L'équipe veut explorer le marché émergent des kits de diagnostic appliqués à l'immuno-oncologie. Dans ce domaine, seulement trois molécules thérapeutiques : l'ipilimumab, le nivolumab et le pembrolizumab, produites par les Big Pharmas BMS et Merck, ont été enregistrées par les autorités de santé européennes et nord-américaines, depuis 2011. Plutôt que la tumeur, elles ciblent son environnement pour stimuler les défenses immunitaires naturelles de l'organisme, avec des résultats étonnants constatés par la communauté médicale sur l'indication du mélanome, supérieurs à la chimiothérapie, selon une étude de Merck rendue publique en novembre dernier. Seulement, tous les patients ne réagissent pas avec la même force. « Nous voulons donc produire des tests qui sont capables de mesurer l'état immunitaire de l'environnement cellulaire des malades », explique Hélène Peyro-Saint-Paul, directrice médicale de HalioDx. Les Echos, HalioDx, un nouvel acteur français dans l'immuno-oncologie | Les Echos
  • 24 décembre (Reuters) - L'action OSE Pharma s'octroie 1,93% à 8,43 euros à 09h08. La société d'immuno-oncologie a annoncé mercredi avoir finalisé la sélection de 70 centres investigateurs en Europe et aux Etats-Unis pour participer à l'étude clinique pivot de phase 3 de son produit Tedopi. Investir, Ose Pharma monte, la mise en place d'une etude pivot progresse, Actualité des sociétés - Investir-Les Echos Bourse
  • Infections ORL, digestives, pulmonaires… Malgré nos défenses naturelles, il arrive que nous résistions mal aux agressions et que nous tombions malades. Cette vulnérabilité, le nutrithérapeute Jean-Paul Curtay l’explique en trois points : nous sommes trop fatigués, nous manquons de certains nutriments clés et enfin, nous consommons des aliments qui profitent aux agents infectieux. Grâce à l’immuno-nutrition, il nous explique comment renforcer notre immunité en commençant par optimiser notre alimentation. , Immuno-nutrition : ces aliments qui boostent l’immunité | Psychologies.com
  • Le géant pharmaceutique suisse Novartis a annoncé mardi qu'il renforçait son portefeuille en immuno-oncologie par le biais d'un partenariat et d'un accord de licence avec la société américaine de biotechnologie Xencor, pour développer des anticorps bispécifiques pour le traitement du cancer. La Croix, Novartis se renforce dans l'immuno-oncologie à travers un partenariat avec Xencor
  • Depuis plus de 125 ans, MSD conduit des recherches et développe des médicaments et des vaccins pour beaucoup de maladies parmi les plus exigeantes dans le monde. Nous recherchons pour contribuer à une meilleure santé de notre société avec nos médicaments et nos vaccins, aujourd'hui et pour les générations futures. Notre objectif est de mettre en oeuvre une science révolutionnaire dans des médicaments immuno-oncologiques innovateurs pour aider les personnes souffrant d'un cancer, partout dans le monde. A cette fin, nous nous concentrons sur l'immunothérapie, laquelle cible l'activation du système immunitaire de l'organisme pour lutter contre la tumeur. Notre engagement inlassable pour la recherche et le développement a permis de mettre sur pied un programme de recherche en immuno-oncologie extraordinairement vaste. A l'heure actuelle, celui-ci comprend plus de 800 études1 (état: octobre 2018) et il est à la pointe dans la branche. presseportal.ch, ▷ MSD met l'accent sur la recherche dans le domaine de l'immuno-oncologie au niveau mondial | Presseportal
  • « Au cours de l’année 2015, Sanofi a entrepris plusieurs collaborations stratégiques dans le domaine de l’immuno-oncologie qui illustrent son engagement dans l’open innovation en R&D et ont le potentiel de faire évoluer le traitement du cancer, » déclare Gary Nabel, Directeur Scientifique de Sanofi. « En collaborant avec Innate Pharma, nous cherchons à créer une nouvelle génération d’anticorps bispécifiques ciblant le système immunitaire pour détruire les cellules tumorales en recrutant les cellules NK.» , » Immuno-oncologie : Sanofi et Innate Pharma collaborent à de nouveaux formats d’anticorps bispécifiques MyPharma Editions | L'Info Industrie & Politique de Santé

Traductions du mot « immuno »

Langue Traduction
Anglais immuno
Espagnol inmuno
Italien immuno
Allemand immuno
Chinois 免疫的
Arabe مناعي
Portugais imuno
Russe иммуно
Japonais 免疫
Basque immuno
Corse immuno
Source : Google Translate API

Immuno

Retour au sommaire ➦

Partager