La langue française

Ibsénien

Définitions du mot « ibsénien »

Trésor de la Langue Française informatisé

IBSÉNIEN, -IENNE, adj.

A. − Qui appartient à Ibsen. Le théâtre ibsénien. Le symbolisme social ibsénien (Arts et litt.,1936, p. 30-05).
Emploi subst. Admirateur d'Ibsen :
Au surplus, que de gens, en France, Vont admirant, de confiance, Tout ce qui vient de l'étranger. Ceux-là − je parle du vulgaire − De ceux qui ne comprenaient guère, Et disaient : je n'ai pas compris, Étaient renvoyés à leurs douches, Par nos ibséniens farouches, Et traités de poissons pourris. Ponchon, Muse cabaret,1920, p. 292.
B. − Qui rappelle les thèses, les idées contenues dans l'œuvre d'Ibsen ou qui s'en inspire. Le divertissement que nous offre déjà la troupe humanitaire de nos évangélistes ibséniens ou tolstoïsants (Maurras, Chemin Paradis,1894, p. xxii).
REM. 1.
Ibsénisme, subst. masc.Manière de penser et d'écrire propre à Ibsen. Voir Verlaine, Œuvres posth., t. 3, Prose, 1896, p. 190.
2.
Ibsénité, subst. fém.,p. plaisant. J'entends encore feu « notre oncle » Exaspéré comme un furoncle, Notre oncle un peu traînard en art, Criant, comme un damné de Dante, À l'ibsénité révoltante, Quand on lui posa ce « canard » (Ponchon, Muse cabaret,1920p. 294).
3.
Ibsénomanie, subst. fém.Admiration sans discernement, goût excessif pour le théâtre d'Ibsen. Avec Ibsen et l'Ibsénomanie, nous entrons dans une autre zone de déformations, celles de la logique et de la clarté françaises (L. Daudet, Entre-deux-guerres,1915, p. 185).
Prononc. : [ibsenjε ̃], fém. [-jεn]. Étymol. et Hist. 1894 (Maurras, loc. cit.). Du nom de l'écrivain norvégien Henrik Ibsen (1828-1906); suff. -ien*. Bbg. Quem. DDL t. 9, 15 (s.v. ibsénisme).

Wiktionnaire

Adjectif

ibsénien \ib.se.njɛ̃\

  1. Relatif au dramaturge norvégien Henrik Ibsen (1828-1906).
    • La France, elle, connaît à peine le nom du grand poète norvégien ; elle ne figure point dans ce petit résumé de bibliographie ibsénienne. — (Jules Lemaître, La semaine dramatique, Journal des débats politiques et littéraires, 02/09/1889, page 1)
    • Il y avait aussi une petite chanson sans queue ni tête que Mina devait chanter :
           Au pays de la neige,
           Volant, volant, volant,
           Au pays de la neige
           Volent les cygnes blancs
      et ainsi de suite pendant une dizaine de couplets. Cela n’avait pas le moindre sens, c’était ibsénien au possible.
      — (Hélène Legros, Les Lettres d’Hélène, recueillies par Dominique Halévy, Hermé, 1986, page 132)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « ibsénien »

(1889) Du patronyme de Henrik Ibsen avec le suffixe -ien.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ibsénien »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ibsénien ibsenjɛ̃

Citations contenant le mot « ibsénien »

  • Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir lors de mon court périple en Norvège l’étonnant village de Fjærland. Pas d’estaminet bruyant, des touristes clairsemés en mode rando, un vieil hôtel en bois, merveilleusement désuet (on y trinque dans un silence ibsénien) ! De quoi je me MEL, Norvège : à la découverte de l’étonnant village de Fjærland | De quoi je me MEL
  • Suivant les évolutions et errances du héros ibsénien, David Bobée évoque la société contemporaine. « Montrer Peer Gynt, c’est parler d’aujourd’hui, c’est interroger notre monde bouleversé. C’est se lever contre une réalité brutale, sombre, silencieuse et convenue », souligne le metteur en scène dans son argumentaire. Restent un monde à réinventer, des idéaux à reconstruire… sur des ruines. , David Bobée revisite le Peer Gynt d'Ibsen sur la scène du Volcan, au Havre | 76actu

Traductions du mot « ibsénien »

Langue Traduction
Anglais ibsenian
Espagnol ibsenio
Italien ibseniano
Allemand ibsenian
Chinois 伊本森
Arabe إبسينيان
Portugais ibsenian
Russe ibsenian
Japonais イブセニアン
Basque ibsenian
Corse ibsenianu
Source : Google Translate API

Ibsénien

Retour au sommaire ➦

Partager