La langue française

Hypoventilation

Sommaire

  • Définitions du mot hypoventilation
  • Étymologie de « hypoventilation »
  • Phonétique de « hypoventilation »
  • Citations contenant le mot « hypoventilation »
  • Traductions du mot « hypoventilation »

Définitions du mot hypoventilation

Wiktionnaire

Nom commun

hypoventilation \i.po.vɑ̃.ti.la.sjɔ̃\ féminin

  1. Respiration inférieure à la normale.

Nom commun

hypoventilation

  1. Hypoventilation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « hypoventilation »

 composé de hypo et de ventilation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

 composé de hypo et de ventilation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « hypoventilation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hypoventilation ipɔvɑ̃tilasjɔ̃

Citations contenant le mot « hypoventilation »

  • Le syndrome d'Ondine, ou syndrome d'hypoventilation alvéolaire centrale congénitale, est une affection respiratoire extrêmement rare, qui touche environ 1 bébé sur 200 000 en France (un peu plus de 1000 cas dans le monde dont 100 en France). Quelle est exactement cette maladie, quels sont ses symptômes et comment vivre avec au quotidien ? On fait le point. Topsante.com, Tout savoir sur le syndrome d'Ondine - Top Santé
  • Le syndrome d’Ondine consiste en une hypoventilation centrale qui découle d’une mutation génétique. Même si le gaz carbonique augmente dans l’organisme, la respiration n’est pas stimulée puisque la base du système autonome de respiration ne fonctionne pas, selon l’experte. Dans de rares cas, la maladie afflige le patient tout au long de la journée, mais chez la majorité, seulement au sommeil. Le Journal de Québec, Maladie génétique: un bébé qui ne peut respirer lorsqu'elle dort | JDQ
  • Lors de l’arrivée des premiers symptômes, vous vous sentez regardé. En réalité, vous vous mettez en apnée. A ce moment précis, inconsciemment, vous commencez à ne plus respirer, vous vous mettez en hypoventilation (apnée). Vous "aidez" ainsi la crise, vous l’alimentez. La crise de panique, si souvent redoutée, se nourrit de votre hypoventilation (ou de votre hyperventilation si vous respirez trop vite) comme un sportif totalement essoufflé. Vos idées sont d’ordre métaphysique: "pourquoi suis-je là?". Vous êtes comme un frelon qui se cogne contre une vitre fermée alors que toutes les autres fenêtres de l’appartement sont ouvertes. FranceSoir, La DR/DP un symptôme difficile à définir, une méthode facile à retenir
  • L'évolution dépend beaucoup de la maladie initiale. Plus rapide dans la SLA, elle s'est beaucoup allongée dans la mucoviscidose ou les dystrophies musculaires. «Mais quand le poumon est sain, la ventilation permet de stabiliser longtemps le malade. Dans le syndrome obésité/hypoventilation, certains malades sont ventilés depuis vingt ans. La chirurgie bariatrique, elle, permet des guérisons presque du jour au lendemain », souligne le Pr Chabot. C'est le seul cas, avec les transplantations pulmonaires * surtout dans la mucoviscidose, où l'insuffisance respiratoire chronique peut être réversible. «Dans la BPCO et la plupart des autres causes, la réhabilitation respiratoire, qui conjugue réentraînement à l'effort et éducation thérapeutique, donne cependant des résultats remarquables. » Mais la répétition d'épisodes d'insuffisance respiratoire aiguë, souvent liée aux infections, accentue toujours le déclin de la fonction respiratoire. , L'insuffisance respiratoire chronique devient parfois plus vivable
  • Les différents facteurs de sévérité possibles, corrélés à l’obésité : Il s’agit donc de mieux comprendre les mécanismes possibles expliquant la relation entre obésité et COVID-19. Les auteurs suggèrent que les troubles respiratoires liés à l'obésité pourraient favoriser une pneumonie « par » hypoventilation et un stress cardiaque induit par hypoxie. Les auteurs mettent enfin en avant les différents facteurs possibles et de manière indépendante sur le pronostic de la maladie, dont l’IMC, le tour de taille, la glycémie, la résistance à l'insuline, des facteurs certes déterminants de maladie cardiométabolique, mais aussi des facteurs en cause dans la pneumonie et plus largement la mortalité. santé log, COVID-19 : Obésité et sévérité, nouvelles données | santé log
  • Ses dernières expériences, menées chez la souris, montrent que la leptine peut être efficace à soulager les problèmes de respiration pendant le sommeil, par administration nasale. Concrètement la recherche l’envisage dans le traitement de l’apnée ou syndrome d’apnée obstructive du sommeil (SAOS), une condition grave, voire mortelle, qui affecte environ 30% des adultes et trop rarement prise en charge -notamment en raison d’une mauvaise acceptation du traitement standard*. La prévalence de l’apnée peut atteindre jusqu’à 50% des patients obèses. La maladie est caractérisée par des périodes fréquentes et brèves pendant lesquelles la respiration cesse au cours du sommeil, en raison de la fermeture des voies respiratoires supérieures. Le résultat est la privation d'oxygène qui peut conduire, chez les patients obèses au syndrome d'hypoventilation-obésité : les centres cérébraux régulant la respiration pendant le sommeil fonctionnent anormalement et n'augmentent pas correctement et suffisamment la respiration en réponse au dioxyde de carbone, ce qui entraîne une accumulation de CO2 dans le sang. santé log, APNÉE du SOMMEIL : De la leptine en pulvérisation nasale ? | santé log

Traductions du mot « hypoventilation »

Langue Traduction
Anglais hypoventilation
Espagnol hipoventilación
Italien ipoventilazione
Allemand hypoventilation
Chinois 换气不足
Arabe نقص التهوية
Portugais hipoventilação
Russe гиповентиляция
Japonais 低換気
Basque hypoventilation
Corse ipoventilazione
Source : Google Translate API
Partager