La langue française

Hyposulfite

Sommaire

  • Définitions du mot hyposulfite
  • Étymologie de « hyposulfite »
  • Phonétique de « hyposulfite »
  • Citations contenant le mot « hyposulfite »
  • Traductions du mot « hyposulfite »

Définitions du mot « hyposulfite »

Trésor de la Langue Française informatisé

HYPOSULFITE, subst. masc.

CHIM. Sel produit par la combinaison de l'acide hyposulfureux avec une base. Hyposulfite d'argent, de magnésium, de potassium. Hyposulfite de sodium ou, p. ell., hyposulfite. Fixateur des images photographiques. Pour fixer l'image des parties lumineuses du sujet et pour éviter le noircissement des autres parties on trempe la plaque dans une solution d'hyposulfite de soude qui dissout le bromure et élimine l'argent non réduit (Prinet, Phot.,1945, p. 39).
Prononc. et Orth. : [iposylfit], [-ɔ-]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1817 (Gay-Lussac, Annales de chim. et de phys., t. 6, p. 350). Composé de l'élém. hypo-* et de sulfite*.

Wiktionnaire

Nom commun

hyposulfite \i.pɔ.zyl.fit\ masculin

  1. (Chimie) Sel de l’acide hyposulfureux, jadis employé en photographie, ou comme antidote à certains toxiques ou gaz de combats (par exemple le chlore) utilisé lors de la Première Guerre mondiale.
    • Quant au fer, pour le doser dans le liquide contenant le l’hyposulfite et séparé de l’alumine et de l’acide phosphorique, on le peroxyde par l’acide azotique, on filtre, puis on précipite par l’ammoniac: ce qui fournit du peroxyde de fer. — (Marcellin Berthelot & G. André, Sur la présence de l’alumine dans les plantes et sa répartition; Annales de Chimie & de Physique, 7e série, tome V, juillet 1895)
    • Pour certaines plaques ou pellicules très longues à se débromurer, il faut augmenter la dose d’hyposulfite de 300 à 500 gr. — (revue Photo-Ciné, 15 novemnbre-15 décembre 1928, n° 15)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HYPOSULFITE. n. m.
T. de Chimie. Sel de l'acide hyposulfureux employé en photographie.

Littré (1872-1877)

HYPOSULFITE (i-po-sul-fi-t') s. m.
  • Terme de chimie. Sel produit par la combinaison de l'acide hyposulfureux avec une base.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « hyposulfite »

(Siècle à préciser) Mot dérivé de sulfite avec le préfixe hypo-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « hyposulfite »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hyposulfite ipɔzylfit

Citations contenant le mot « hyposulfite »

  • Aujourd’hui, Annette Doisneau et Francine Deroudille assurent la conservation et la représentation de l’œuvre de leur père. Dans cet antre, où elles ont grandi « les pieds dans l’hyposulfite », elles rangent, classent 450 000 exemplaires. Pas moins. Prolixe, le père. Et dire qu’un jour, c’est un emprunt qui l’a mené vers la route de l’éternité. , Le Mag | Doisneau l’archiviste
  • Cent cinquante tonnes de chlore sont portées par le vent en un lourd nuage jaunâtre flottant à un mètre des tranchées. Près de la moitié des hommes intoxiqués ne survivront pas. En conséquence, dès avril 1915, priorité est donnée aux moyens de protection personnelle contre les gaz. Aux mouchoirs et chaussettes imbibés d’urine des premiers jours succèdent des compresses d’hyposulfite de soude puis des cagoules et enfin, en 1916, des masques avec des cartouches interchangeables. Divers modèles à gaz et filtres, dont les masques à oxygène L. P., sont développés pour contrer les effets des différents gaz, mais le plus difficile à gérer, du fait de son effet vésicant, est le gaz moutarde. CNRS Le journal, Mascarade tragique et guerre chimique | CNRS Le journal
  • Le premier qui m'offrit son aide, fut Garry Schwartz, le directeur des laboratoires. C'est au bar que je l'avais connu car il buvait souvent, vite et longtemps. Il prétendait que le whisky chassait le gout de l'hyposulfite, mais que seul le gin était capable d'effacer l'odeur de l'hydroquinone. Le Figaro.fr, Marcel Pagnol : «J'essaye d'apprendre le métier» de cinéaste
  • D’un point de vue technique, le daguerréotype se fonde sur le polissage d’une plaque de cuivre, argentée et baignée dans de l’iode – l’iodure d’argent est sensible à la lumière du soleil. Les vapeurs de mercure permettent ensuite de révéler l’image latente. La plaque est lavée à l’hyposulfite puis encadrée afin d’être protégée de l’oxygène de l’air, qui noircit l’argent. L’image retenue est à la fois positive et négative et se révèle à l’observation de la plaque. Artscape, Les débuts de la photographie anglaise/française et de l'aquarelle Musée d'Orsay
  • « Chaque matin, Robert partait à pied sur la route, avec son sac de travail en bandoulière, à la pêche au bon cliché. » Lui-même photographe inspiré, Jean-Claude Gautrand vient de consacrer un sublime ouvrage, chez Taschen, au cher disparu. Il se rappelle comment, chaque matin, son ami poussait la porte de son modeste appartement de Montrouge, celui où il a vécu la majeure partie de sa vie avec Pierrette, son amour de jeunesse, qu’il a épousée, en 1932, pour ne plus jamais la quitter. L’artiste troquait l’odeur d’hyposulfite émanant de leur salle de bains transformée en chambre noire contre celle des mille et une senteurs d’une métropole qu’il connaissait mieux que personne. Gala.fr, Robert Doisneau: Le braconnier de l'image - Gala

Traductions du mot « hyposulfite »

Langue Traduction
Anglais hyposulfite
Espagnol hiposulfito
Italien hyposulfite
Allemand hyposulfit
Chinois 次硫酸盐
Arabe هيبوسلفيت
Portugais hipossulfito
Russe гипосульфита
Japonais 次亜硫酸塩
Basque hyposulfite
Corse hyposulfite
Source : Google Translate API
Partager