La langue française

Hypoalbuminémie

Sommaire

  • Phonétique de « hypoalbuminémie »
  • Citations contenant le mot « hypoalbuminémie »
  • Traductions du mot « hypoalbuminémie »

Phonétique du mot « hypoalbuminémie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hypoalbuminémie ipɔalbymɛ̃emi

Citations contenant le mot « hypoalbuminémie »

  • Les effets indésirables graves les plus fréquents sont : hypertension, diarrhée, PPES, embolie pulmonaire, fatigue et hypomagnésémie. Très fréquents (>1/10) : anémie, hypothyroïdie, diminution de l'appétit, hypomagnésémie, hypokaliémie, dysgueusie, maux de tête, vertiges, hypertension, hémorragie, dysphonie, dyspnée, toux, diarrhée, nausées, vomissements, stomatite, constipation, douleurs abdominales, dyspepsie, SEPP, érythème, douleurs dans les extrémités, fatigue, inflammation des muqueuses, asthénie, œdème périphérique, perte de poids, élévation des ALAT, ASAT sériques. Fréquents (>1/100 à <1/10) : abcès, thrombocytopénie, neutropénie, déshydratation, hypoalbuminémie, hypophosphatémie, hyponatrémie, hypocalcémie, hyperkaliémie, hyperbilirubinémie, hyperglycémie, hypoglycémie, neuropathie sensorielle périphérique, acouphènes, thrombose veineuse, thrombose artérielle, embolie pulmonaire, perforation gastrointestinale, fistule, maladie du reflux gastro-œsophagien, hémorroïdes, douleur buccale, sécheresse buccale, encéphalopathie hépatique, prurit, alopécie, sécheresse cutanée, dermatite acnéiforme, changement de la couleur des cheveux, spasmes musculaires, arthralgie, protéinurie, élévation des PAL dans le sang, élévation des GGT, élévation de la créatinine sanguine, élévation de l'amylase, élévation de la lipase, élévation du cholestérol sanguin, baisse de la numération leucocytaire. Rares (>1/1000 à <1/100) : lymphopénie, convulsions, pancréatite, glossodynie, hépatite cholestatique, ostéonécrose de la mâchoire, élévation des triglycérides sanguines, complications de la cicatrisation des plaies. Fréquence inconnue : accident vasculaire cérébral, infarctus du myocarde. Anévrismes et dissections artérielles Effets indésirables sélectionnés : Perforation GI, encéphalopathie hépatique, diarrhée, fistules, hémorragie, LEPR. Les prescripteurs doivent consulter le RCP pour une information complète sur les effets indésirables. , Ipsen rejoint une collaboration clinique pour évaluer le | Zone bourse
  • Les tumeurs fantômes sont des pleurésies interlobaires mimant des images radiologiques de tumeurs. Ces images disparaissent de temps à autre sous diurétiques. Ce sont des épanchements de diagnostic difficile et constitue souvent une source d’erreur diagnostic. Dans la majorité des cas, ces tumeurs rentrent dans les signes congestifs d’une insuffisance cardiaque décompensée. Dans la littérature, aucun cas de tumeur fantôme sur hypoalbuminémie n’est rapporté jusque-là. Ainsi, l’objectif était de rapporter un cas de tumeur fantôme sur hypoalbuminémie chez une femme sans antécédent particulier. La symptomatologie est dominée par une dyspnée d’effort associé à des toux sèches, d’un état d’anasarque dans un contexte d’altération de l’état général non fébrile sur une patiente dénutrie. L’examen des aires ganglionnaires était normal. La radiographie thoracique de face montrait une masse arrondie en balle de tennis non homogène hilaire gauche associée à images de pleurésie bilatérale de faible abondance. En plus de ces lésions, le scanner thoracique révélait l’image d’opacité ronde de tonalité hydrique se localisant sur la grande scissure. Dans l’optique de la recherche d’une éventuelle tumeur broncho-pulmonaire, les explorations thoraciques notamment la biopsie pleurale et la fibroscopie bronchique ne révélaient aucune anomalie. Il en est de même pour les autres examens (échographie Doppler cardiaque, bilans hépatique et rénal). Seule, l’électrophorèse des protéines sériques retrouvait ... , Santé tropicale - Le guide de la médecine et de la santé en Afrique
  • La maladie de Crohn était autrefois une maladie rare. Mais au cours des cinquante dernières années, sa fréquence a augmenté progressivement et nettement. Les chiffres actuels sont de 5 personnes sur 1.000, soit cent fois plus qu'au début du siècle. Sans que l'on sache exactement pourquoi, la maladie de Crohn est plus répandue chez les Anglo-Saxons, les Scandinaves et les Juifs. Cette maladie auto-immune  commence en général entre 20 et 40 ans. Les lésions sont souvent localisées à l'iléon terminal, parfois au colon  et à l'anus, plus rarement en d'autres points du tube digestif. Les principaux signes cliniques sont des douleurs abdominales, la diarrhée prolongée, l'émission de glaires sanglantes, la fièvre modérée, l'asthénie et l'amaigrissement. Sur le plan biologique, on note une Vitesse de Sédimentation  accélérée, une protéine C réactive  augmentée,  une hyperleucocytose avec polynucléose et une hypoalbuminémie qui signifient un état inflammatoire. , Traitement naturel de la maladie de Crohn - Alternative Santé
  • Les effets indésirables graves les plus fréquents sont : diarrhée, SEPP, embolies pulmonaires, fatigue et hypomagnésémie. Très fréquents (>1/10) : anémie, lymphopénie, neutropénie, thrombocytopénie, hypothyroïdie, déshydratation, diminution de l’appétit, hyperglycémie, hypoglycémie, hypophosphatémie, hypoalbuminémie, hypomagnésémie, hyponatrémie, hypokaliémie, hyperkaliémie, hypocalcémie, hyperbilirubinémie, neuropathie sensorielle périphérique, dysgueusie, maux de tête, vertiges, dysphonie, dyspnée, toux, diarrhée, nausées, vomissements, stomatite, constipation, douleurs abdominales, dyspepsie, douleur buccale, sécheresse buccale, SEPP, dermatite acnéiforme, érythème, éruption maculopapuleuse, sécheresse cutanée, alopécie, changement de la couleur des cheveux, douleurs dans les extrémités, spasmes musculaires, arthralgie, protéinurie, fatigue, inflammation des muqueuses, asthénie, perte de poids, élévations de ALT, AST et ALP sériques, élévations de la bilirubine, élévation de la créatinine, élévation des triglycérides, diminution des globules blanc, élévation des GGT, élévation de l'amylase, élévation du cholestérol sanguin, élévation de la lipase. Fréquents (>1/100 à <1/10) : abcès, acouphène, embolies pulmonaires, pancréatite, douleur abdominale haute, maladie du reflux gastrooesophagien, hémorroïdes, prurit , oedème périphérique, complications de plaies. Rares (>1/1000 à <1/100): convulsion, fistule anale, hépatite cholestatique, ostéonécrose de la mâchoire. Effets indésirables sélectionnés : perforations GI, fistules, hémorragie, LEPR. , Ipsen : annonce des résultats préliminaires positifs de l'étude pivotale de phase III CheckMate -9ER évaluant CABOMETYX® (cabozantinib) en combinaison avec Opdivo® (nivolumab) ... | Zone bourse
  • Effets indésirables : Les effets indésirables graves les plus fréquents associés au cabozantinib sont : douleurs abdominales (3 %), épanchement pleural (3 %), diarrhée (2 %) et nausées (2 %). Les effets indésirables les plus fréquents, tous grades confondus (présentés par au moins 25 % des patients), incluent : diarrhée (74 %), fatigue (56 %), nausées (50 %), diminution de l’appétit (46 %), syndrome d’érythrodysesthésie palmo-plantaire (SEPP) (42 %), hypertension (37 %), vomissements (32 %), perte de poids (31 %) et constipation (25 %). Autres effets indésirables très fréquents : anémie, hypophosphatémie, hypoalbuminémie, hypomagnésémie, hyponatrémie, hypokaliémie, hyperkaliémie, hypocalcémie, hyperbilirubinémie, dysgueusie, maux de tête, vertiges, dysphonie, dyspnée, toux, stomatite, douleurs abdominales, dyspepsie, érythème, sécheresse cutanée, spasmes musculaires, arthralgie, protéinurie, inflammation des muqueuses, élévations de ALT, AST et ALP sériques, élévation de la créatinine, élévation des triglycérides, hyperglycémie, hypoglycémie, lymphopénie, neutropénie, thrombocytopénie, élévation des GGT, élévation de l'amylase, élévation du cholestérol sanguin, élévation de la lipase. Caducee.net, Cancer du rein avancé : CABOMETYX® (cabozantinib) bientôt disponible
  • Certains cas imposent la perfusion d’albumine : hypoalbuminémie sévère (Taux < 22 g·l-1), Syndrome néphrotique réfractaire, Ictère nucléaire du nourrisson, choc hypovolémique de l'enfant et de la femme enceinte, infection du liquide d'ascite.. TGO-TGPTransaminases / mes transaminases sont des enzymes importants de l’organisme. Il en existe deux variétés : ALAT, Alanine-Aminotransférase (ou SGPT, Sérum Glutamopyruvate Transférase) et ASAT, Aspartate-Aminotransférase (ou SGOT, Sérum Glutamooxaloacétate Transférase). On trouve les ALAT essentiellement dans le foie, les reins mais également en faible quantité dans les muscles striés et dans les globules rouges. Les ASAT sont, eux, retrouvés plus spécifiquement dans les muscles striés, les globules rouges et dans le foie. Valeurs normales :Chez la femme : de 6 à 25 UI/l. ASAT.Chez la femme : de 6 à 25 UI/l. Il y a des Variations physiologiques : les transaminases sont moins importantes chez la femme, mais augmentent chez la personne âgée (plus de 60 ans).Ce qui se nomme GGT c'est la Gamma GT, ou Gamma glutamyl transpeptidase, est un enzyme contenu dans plusieurs organes (foie, pancréas, reins) qui intervient dans le métabolisme des acides animés.Les nalyses de sang sont pas catastrophiques, loin de là, s'ils étaient complète, Amylase Béta HCG C Réactive Protéine Calcémie Cholestérol CPK Créatinine Fer Gamma GT Globules blancs Globules rouges Glycémie Groupes sanguins Hématocrite Hémoglobine Ionogramme sanguin Kaliémie LDH Natrémie Phosphatases alcalines Plaquettes PSA Réticulocytes Taux de Prothrombine Transaminases Triglycérides Urée Vitesse de sédimentation Volume globulaire moyen.. Vous avez fais une echo, je suppose que c'était foie ,pancréas, vésicule, et tout semble normal. Il y a un examen dit lavement baryté qui est intéressant à faire là aussi je suppose qu'il n'y aurait rien d'anormal. Cependant la situation s'aggrave. Pourtant y a des périodes ou vous avez mal à votre vésicule et votre foie Moi je pense que ce sont globalement vos intestins, qu'il faudrait peut-être faire quelquez séances d'hydrothérapie du colon et pendant qq temps au moins vous ne souffrirez plus, bien sur le résultat quand cela reviens et je pense à l'acidité dans l'estomac qui passe ensuite dans l'intestin et qui brûle, il n'y a que les comprimés chaque jour. Ce qui est plus terrible et je le sais d'expérience c'est qu'ensuite cela se met sur le nerf sciatique et alors on a des douleurs dans les jambes (surtout la nuit) durent 4 à 5 jours. Cela devient vraiment invalidant.Du genre sciatique, cruralgie.. Le problème c'est que lorsque la crise survient je prends RV chez le M2DECIN TRAITANT POUR DES MEDOCS ET JE VAIS CHEZ LE KINE ? Après on a plus rien on se retrouve en pleine forme mais avec ces problèmes de ventre, ça revient En tout cas comme l' écho est normale, soyez rassurée. Bien amicalement, amarcel Comment guérir, Transaminases (TGO - TGP)
  • Une atteinte foetale est possible pour les anti-RhD, anti-c et anti-Kell, etc. L’hémolyse est compensée au début par une augmentation de l’érythro poïèse médullaire et extramédullaire (foie et rate) responsable d’une hépato - splénomégalie. L’hépatosplénomégalie induit une hypertension portale et une obstruction veineuse ombilicale avec retentissement sur le placenta et diminution de la capacité de synthèse hépatique. Ceci entraîne une hypoprotéinémie et une hypoalbuminémie qui contribuent à l’apparition de l’oedème et de l’ascite. La diminution du contenu en oxygène du fait de l’anémie est à l’origine de mécanismes compensatoires hémodynamiques (augmentation du débit cardiaque foetal, redistribution du flux sanguin vers le coeur et le cerveau) dont le but est de maintenir l’apport en oxygène au niveau myocardique et cérébral. JIM.fr, JIM.fr - Diagnostic, traitement et pronostic des anémies fœtales

Traductions du mot « hypoalbuminémie »

Langue Traduction
Anglais hypoalbuminemia
Espagnol hipoalbuminemia
Italien ipoalbuminemia
Allemand hypoalbuminämie
Chinois 低白蛋白血症
Arabe نقص ألبومين الدم
Portugais hipoalbuminemia
Russe гипоальбуминемия
Japonais 低アルブミン血症
Basque hypoalbuminemia
Corse ipoalbuminemia
Source : Google Translate API
Partager