La langue française

Hypervitaminose

Sommaire

  • Définitions du mot hypervitaminose
  • Phonétique de « hypervitaminose »
  • Citations contenant le mot « hypervitaminose »
  • Traductions du mot « hypervitaminose »

Définitions du mot hypervitaminose

Trésor de la Langue Française informatisé

hypervitaminose (de vitamine* + -ose*, sur le modèle de avitaminose*), subst. fém.« Troubles provoqués par l'administration de quantités excessives de vitamines sous forme de médicaments ou, exceptionnellement, d'aliments » (Méd. Biol. t. 2 1971). Un excès d'une vitamine déterminée peut-il entraîner des troubles sérieux, ou autrement dit y a-t-il des cas d'hypervitaminoses? (S. Gallot, Les Vitamines ds Rob. Suppl. 1970)

Wiktionnaire

Nom commun

hypervitaminose féminin

  1. (Biologie) Apport excessif de vitamines.

Nom commun

hypervitaminose \Prononciation ?\ (pluriel : hypervitaminoses)

  1. (Biologie) Hypervitaminose.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « hypervitaminose »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hypervitaminose ipɛrvitamɛ̃ɔs

Citations contenant le mot « hypervitaminose »

  • Le corps humain ne peut donc pas survivre à une telle surdose de vitamine A. Si toutefois, quelqu’un avait envie de consommer du foie d’ours polaire, il serait donc victime d’une intoxication aiguë et aurait un grand risque de mourir. On appelle cela l’hypervitaminose A. Des explorateurs en Arctique seraient apparemment décédés après en avoir consommé. Daily Geek Show, Le saviez-vous ? Manger du foie d'ours polaire peut vous tuer
  • La vitamine D a la particularité d’être soluble dans les graisses, donc d’être aisément stockée dans l’organisme. Tout excès a donc tendance à s’accumuler dans le corps, d’où l’inutilité – voire la toxicité – d’une supplémentation trop élevée pouvant être à l’origine de maux de tête, de fatigue, de nausées, de perte de poids. La présence excessive de calcium dans le sang et dans les urines est l’un des signes d’alerte d’une éventuelle hypervitaminose D. Le bon réflexe pour éviter les surdosages : ne pas associer différents compléments alimentaires ou médicaments contenant de la vitamine D. , Connaissez-vous vraiment la vitamine D ?
  • Donc une fois de plus, prudence. Que la vitamine D ait un léger effet anti-inflammatoire, et qu'elle puisse, cumulée avec d'autres facteurs, contribuer à réduire les risques de complications, c'est une chose, mais qu'elle suffise à elle seule à bloquer la tempête de cytokine, c'est assez peu vraisemblable et il faut rappeler que si un léger supplément de vitamine D est bon pour la santé, il suffit de peu pour que la dose soit toxique et déclenche une hypervitaminose, qui est elle, très nocive pour le système rénal.  France Culture, Une cure de soleil contre la Covid ?
  • Les risques d'hypervitaminose : attention Atlantico.fr, Désolé pour les adeptes des compléments multivitaminés, cette étude scientifique vient de montrer qu’elles ne vous font vivre ni mieux ni plus longtemps | Atlantico.fr
  • Si la plupart des médicaments sont autorisés pendant le traitement, la prise de vitamine A doit être évitée, car elle peut interagir avec l’isotrétinoïne et causer une hypervitaminose A. Il en va de même pour les antibiotiques de la famille des tétracyclines, qui peuvent entraîner une hypertension intracrânienne bénigne, et donc, des maux de tête. Femme Actuelle, Acné : 10 idées reçues sur le Roaccutane : Femme Actuelle Le MAG
  • >> Certaines vitamines associées à des risques de cancer. Une consommation excessive, l'hypervitaminose, peut être dangereuse. Non seulement il peut n'y avoir aucun bénéfice et une grande dépense d'argent, mais aussi un effet nocif à long terme. Gérald Kierzek fait ainsi référence au beta-carotène, à la vitamine E ou de fortes doses de vitamines A qui peuvent être associées à un excès de mortalité. Certaines d'entre elles pourraient aussi augmenter les risques de cancer. Europe 1, Cures de vitamines : sont-elles vraiment efficaces ?
  • Les autres cas ont une cause médicale, c'est-à-dire une cause qui ne relève pas d'une intervention chirurgicale. Il faut citer l'intoxication à certains médicaments, l'hypervitaminose, les désordres métaboliques ou endocriniens, et sans oublier les infections neurologiques chroniques (syphilis, maladie de Lyme, certaines viroses ou parasitoses...) ; on le voit, il est donc essentiel, en présence d'un syndrome démentiel, de rechercher une cause curable avant de parler un peu trop facilement de maladie d'Alzheimer. Atlantico.fr, L’hydrocéphalie à pression normale, une maladie traitable mais parfois confondue avec Alzheimer | Atlantico.fr
  • À la différence des glucides (sucres), des protides animaux ou végétaux (chairs) et des lipides (graisses), qui sont des nutriments et apportent des calories, de l’énergie, les vitamines n’en apportent pas. Ils ne nourrissent aucunement : si vous n’absorbez que de l’eau pure et des vitamines, vous mourrez de faim rapidement. C’est pourquoi les vitamines sont qualifiées de micronutriments. De plus, l’ajout systématique de vitamines dans les aliments présente trois types d’inconvénients. En premier, c’est le prix. Ils augmentent fatalement le prix du produit, leur ajout n’étant pas un cadeau du fabricant. Mais c’est là le moindre mal. En second, la qualité des "vitamines" incorporées dans l’aliment peut être médiocre. Cela signifie que les molécules de vitamine sont mélangées à de nombreuses substances chimiques plus ou moins toxiques qui ont servi à leur préparation, leur conditionnement ou leur stockage. Étant donné qu’il ne s’agit pas de vitamines véritablement pharmaceutiques, la qualité de leur production est plus que sujette à caution. On peut trouver mêlés à elles des produits perturbateurs endocriniens, des produits sensibilisants (allergisants), voire des produits toxiques pour le foie, le système nerveux, les reins ou même cancérigènes. Il est évident que les fabricants de produits agroalimentaires s’arrangent pour les acheter à un prix très bas, sans commune mesure avec les vitamines pharmaceutiques vendues en officine ou en parapharmacie. Il faut savoir que les éleveurs industriels de l’agroalimentaire gavent eux aussi les animaux de vitamines. En troisième, l’hypervitaminose constitue un risque bien réel. L’hypervitaminose D est l’une des plus fréquentes. Elle survient surtout chez les personnes âgées et détermine une baisse d’appétit, des nausées, des troubles gastro-intestinaux avec une constipation, une confusion mentale et même une stupeur, ainsi que des calcifications tissulaires. L’hypervitaminose C provoque une nervosité parfois importante, une insomnie et des cas de suicides auraient été décrits chez les grands consommateurs d’acide ascorbique, son nom chimique. Une toxicité rénale et une hémolyse (destruction des globules rouges) sont également rapportées. L’hypervitaminose A peut se traduire par des maux de tête intenses, une vision double, des vomissements, des altérations de la peau et des lèvres, des œdèmes, une atteinte du foie et même une hépatite. Plus grave encore, l’excès de vitamine A chez une femme en début de grossesse peut provoquer de graves malformations de l’embryon. Les femmes doivent donc absolument éviter de consommer des aliments riches en cette vitamine (foie), au moins dans les trois premiers mois de gestation. Ce sont là trois hypervitaminoses bien connues, mais il y en a d’autres… à propos de la vitamine C, présente dans tous les fruits et jus de fruit, mais aussi dans le lait et les laitages (en moindre quantité), combien de personnes perturbent leur sommeil sans le savoir, du fait de l’absorption de vitamine C cachée, dans l’après-midi ou le soir ? Atlantico.fr, Tous sur-vitaminés jusqu'à l'overdose ? Pourquoi l'ajout de plus en plus systématique de micronutriments dans tous les aliments menace notre santé | Atlantico.fr

Traductions du mot « hypervitaminose »

Langue Traduction
Anglais hypervitaminosis
Espagnol hipervitaminosis
Italien ipervitaminosi
Allemand hypervitaminose
Chinois 高维生素血症
Arabe فرط الفيتامين
Portugais hipervitaminose
Russe гипервитаминоз
Japonais ビタミン過剰症
Basque hypervitaminosis
Corse hypervitaminosi
Source : Google Translate API
Partager