La langue française

Hyperstimulation

Phonétique du mot « hyperstimulation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hyperstimulation ipɛrstɛ̃ylasjɔ̃

Citations contenant le mot « hyperstimulation »

  • L’hormone anti-müllerienne (AMH) est un marqueur clé dans l'évaluation de la façon dont les femmes peuvent répondre au traitement de fertilité. L'hormone est produite par de petites cellules entourant chaque ovule au cours de son développement dans l'ovaire et est donc considérée comme une mesure de la réserve ovarienne. Si dans la littérature, les niveaux d'AMH n’ont pas encore été corrélés à une probabilité de naissance vivante ou encore à la survenue de la ménopause, l'AMH permet d’évaluer la réponse d’une patiente à la stimulation ovarienne de la FIV. La mesure de l’hormone permet de dire si la patiente sera un répondeur faible, normal ou super (avec dans certains cas même, un risque de syndrome d'hyperstimulation ovarienne). santé log, FERTILITÉ : Elle se lit à la pointe du cheveu | santé log
  • Il n'y a aujourd'hui aucun traitement curatif en cas de syndrome d'hyperstimulation ovarienne. D'où l'importance de la prévention. Et heureusement, un certain nombre de facteurs de risques sont aujourd'hui clairement identifiés. Ainsi, les femmes de moins de 30 ans, celles qui ont un indice de masse corporelle (IMC) bas, des antécédents de SHSO, un syndrome des ovaires polykystiques ou encore qui ont de multiples follicules en développement au cours de la stimulation présentent plus de risques que les autres. Chez les femmes qui présentent ces facteurs de risques, un certain nombre de précautions doivent être prises lors de l'injection des hormones. Elles bénéficient donc généralement d'une surveillance médicale accrue de la part de l'équipe soignante. Des traitements médicamenteux sont également à l'étude et semblent prometteurs quant à la réduction du risque de SHSO. Magicmaman.com, PMA et syndrome d'hyperstimulation ovarienne : quels sont les risques  - Magicmaman.com
  • Comme c'est le cas chez l'adulte, les enfants peuvent également souffrir de charge mentale, notamment à cause des projections et des exigences parentales (ou d'autres adultes de référence), de la notion de réussite scolaire et de performance imposée lors de l'entrée à l'école, d'une hyperstimulation ou encore des éventuelles tensions au sein du couple. www.pourquoidocteur.fr, Charge mentale des enfants : ces signes qui doivent alerter les parents
  • L’enfer d’Axelle Lazeve, ce n’est pas les autres, mais plutôt les bruits. À l’instar de nombreux hypersensibles, cette blogueuse formée en psychologie sociale est affectée par une «hyperstimulation du bruit». Du tic-tac du réveil au bourdonnement du néon, en passant par le grincement du ventilateur, les sons mécaniques, voire «organiques», l’irritent énormément. Elle y consacre un épisode entier dans son podcast Sensible Révolution. Et pour cause, cette pollution sonore l’a poussée à quitter son travail. «Cela nous fait passer pour une emmerdeuse (...), mais cela nous pèse vraiment», confie la jeune femme. Une telle pression qui incite beaucoup d’hypersensibles à choisir une profession indépendante. Si ce n’est pas possible pour tout le monde, Axelle Lazeve livre ses astuces pour se recréer «son propre oasis de calme» n’importe où avec des bouchons d’oreilles en cire, des bruits de nature relaxantes ou de la marche en pleine nature. Madame Figaro, Larmes, colère, empathie… 5 podcasts pour comprendre l’hypersensibilité - Madame Figaro
  • La psychologue aborde également les dangers de l'hyperstimulation. “Plusieurs études mettent en avant qu'il est mieux pour l'enfant de pratiquer au maximum deux activités extra scolaires différentes dans la semaine”, en lien avec ses goûts et ses envies. “Le symptôme le plus récurrent d’une charge mentale liée à une hyperstimulation est la perte de plaisir”. Mais doté d'un sens du sacrifice plus exacerbé que les adultes, "l'enfant peut tout de même vouloir faire plaisir à ses adultes de référence : s'il ressent que ses proches sont réceptifs, captés, intéressés et encourageants, il ne va pas vouloir les décevoir”. Un enfant doit-il se sacrifier pour satisfaire un adulte ? “Certains parents peinent à différencier le ‘je l’encourage et je le motive’ du ‘je l’hyperstimule et je le force’, principalement parce qu’ils estiment que ‘c’est pour son bien’ : ‘il me remerciera plus tard’”.  www.pourquoidocteur.fr, Charge mentale des enfants : « Je n'ai plus de place dans mon cerveau... »
  • Ces molécules issues de l'intérieur de l'intestin pourraient alors provoquer une hyperstimulation du SNE (défauts de motricité de l'intestin) et du SNC (douleur). Ces informations peuvent provenir des bactéries présentes dans l'intestin, dont l'équilibre est modifié dans le SII, et qui produisent en particulier des neuromédiateurs. Certaines cellules de la paroi intestinale sont également affectées: le fonctionnement des cellules entéroendocrines, et en particulier des cellules entérochromaffines, qui régulent diverses fonctions digestives, serait en effet modifié dans le SII. , L'hyperstimulation du deuxième cerveau

Traductions du mot « hyperstimulation »

Langue Traduction
Anglais hyperstimulation
Espagnol hiperestimulación
Italien iperstimolazione
Allemand überstimulation
Chinois 过度刺激
Arabe فرط
Portugais hiperestimulação
Russe гиперстимуляции
Japonais 過刺激
Basque hyperstimulation
Corse iperstimulazione
Source : Google Translate API

Hyperstimulation

Retour au sommaire ➦

Partager