La langue française

Hypersomniaque

Définitions du mot « hypersomniaque »

Wiktionnaire

Adjectif

hypersomniaque

  1. Atteint d'hypersomnie.

Nom commun

hypersomniaque masculin et féminin identiques

  1. Personne atteinte d'hypersomnie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « hypersomniaque »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hypersomniaque ipɛrsɔmnjak

Citations contenant le mot « hypersomniaque »

  • Soizic est hypersomniaque, une maladie rare et méconnue qui lui cause une grande somnolence quotidienne. Il lui a fallu de longues années de fatigue et d'errance avant de savoir ce qu'elle avait, mais elle arrive maintenant à vivre avec. madmoiZelle.com, Être hypersomniaque : témoignage
  • «De quoi te plains-tu, tu dors toi, au moins», «ce n'est pas le jour qu'il faut dormir, c'est la nuit», «tu fais trop la fête»… Ces petites phrases, certains les entendent depuis des années: huit en moyenne, ce qui correspond au temps écoulé avant qu'un diagnostic ne soit posé. «Pourtant, si certains dorment trop ou à des moments inappropriés, c'est peut-être parce qu'ils sont atteints d'une maladie rare, la narcolepsie ou l'hypersomnie idiopathique, qui peut prendre plusieurs formes. Sur trente ou quarante mille Français concernés, deux tiers ne sont pas encore diagnostiqués en dépit d'un handicap parfois majeur», explique le Pr Yves Dauvilliers, coordinateur national sur les hypersomnies rares, responsable du Centre national de référence narcolepsie, hypersomnie idiopathique et syndrome de Kleine-Levin, à l'hôpital Gui de Chauliac à Montpellier. «Pour comprendre dans quel état vivent certains de ces hypersomniaques, il suffit de s'imaginer après une nuit blanche. La différence, c'est que, pour eux, cet état est permanent», donne pour exemple le Pr Isabelle Arnulf, responsable de l'autre Centre de référence national pour la narcolepsie, l'hypersomnie et le syndrome de Kleine-Levin à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris). , L'hypersomnie, un handicap évitable
  • Manon Brigandet, 29 ans, n’a pour ainsi dire aucun temps de répit... "Chaque minute de chaque jour, de chaque instant, je suis fatiguée." La jeune femme, hypersomniaque, vice-présidente de l’association française de narcolepsie, cataplexie et d’hypersomnie, participait ce week-end à Montpellier au neuvième European narcolepsy day, réunion annuelle de médecins spécialisés et d’associations de patients. midilibre.fr, Montpellier, fatigue et sommeil : et si vous étiez narcoleptique ? - midilibre.fr
  • Olivier a été diagnostiqué hypersomniaque en 2007, à l'âge de 43 ans. Il a besoin de 12 heures de sommeil minimum, et peut s'assoupir à n'importe quel moment de la journée. Employé commercial, il rencontre plusieurs problèmes au travail à cause de sa pathologie :  France Culture, Histoires à dormir debout
  • Dormir 23 heures d’affilée si personne ne vous réveille, retourner dans les bras de Morphée dès qu’on s’assoit une minute et se sentir toujours aussi épuisée… Alors que les états d’âme et de santé des insomniaques trustent les forums médicaux sur internet, on entend rarement parler de l’enfer quotidien des hypersomniaques. Marie Claire, Narcolepsie, hypersomnie : symptômes, traitements, témoignage - Marie Claire
  • Nous avons tous connu une fois ou l’autre cette impérieuse envie de dormir qui nous prend pendant la journée, après une nuit trop courte ou perturbée. Mais lorsqu’on est hypersomniaque, le phénomène est quotidien. Quelle que soit la durée de nos nuits –et même si l’on a dormi pendant dix heures, voire plus–, on a l’impression que ce n’est pas assez. On n’est jamais rassasié de sommeil. Autant dire qu’il est difficile d’ouvrir les yeux; même les sonneries répétées du réveil n’arrivent pas à nous tirer du lit. Nous rêvons d’une bonne sieste, dont nous sortons abrutis, et notre entourage nous traite de marmotte. Ce trouble du sommeil perturbe grandement la vie quotidienne, les hypersomniaques pouvant s’endormir même aux moments les plus inopportuns, que ce soit au travail, au cinéma ou au volant. L’hypersomnie, la somnolence permanente - Planete sante, L’hypersomnie, la somnolence permanente - Planete sante
  • Le corps médical n'a pas diagnostiqué de syndrome de Kleine-Levin autrement appelé syndrome de la Belle au bois dormant. Mais Wyatt présente tout de même quelques symptômes de cette maladie très rare frappant environ trois personnes sur un million. « Elle provoque des hypersomnies récurrentes. Elle touche davantage les garçons et apparaît plutôt au moment de l'adolescence », précise Vanessa Slimani, psychiatre au Centre interdisciplinaire du sommeil à Paris. Dans une période oscillant entre deux jours et plusieurs semaines, l'hypersomniaque passe son temps à dormir. Durant les courtes phases d'éveil, il affiche souvent un état d'apathie, de repli sur soi et peut avoir des hallucinations. leparisien.fr, Cet enfant a dormi onze jours d'affilée  ! - Le Parisien

Traductions du mot « hypersomniaque »

Langue Traduction
Anglais hypersomniac
Espagnol hipersomniac
Italien hypersomniac
Allemand hypersomnie
Chinois 失眠症
Arabe فرط النوم
Portugais hipersoniac
Russe hypersomniac
Japonais 過眠症
Basque hypersomniac
Corse ipersomniac
Source : Google Translate API

Hypersomniaque

Retour au sommaire ➦

Partager