La langue française

Hyperréalisme

Définitions du mot « hyperréalisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

Hyperréalisme, subst. masc.V. hyper- B 5 e.

hyperréalisme , subst. masc.« Dénomination d'une certaine peinture internationale, d'origine américaine, qui représente le monde extérieur avec un réalisme tout photographique (...). Il n'empêche, comme l'indique le préfixe hyper-, qui signifie « au-dessus », « au-delà », que l'hyperréalisme soit plus qu'une représentation simplement exacte de la réalité » (Giraud-Pamart Nouv. 1974). À première vue, les hyperréalismes découlent du pop'art, qui nous renvoyait les images de la « nature urbaine », mais souvent d'un point de vue critique. Ici c'est une réalité quasi photographique qui nous est offerte (Le Monde, 1972 ds Giraud-Pamart Nouv. 1974)

Wiktionnaire

Nom commun

hyperréalisme masculin

  1. (Art) Mouvement artistique d'origine américaine, caractérisé par une représentation figurative ultraréaliste.
    • L'hyperréalisme consiste en la reproduction à l'identique d'une photographie en peinture, tellement réaliste que le spectateur vient à se demander si la nature de l'œuvre artistique est une peinture ou une photographie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « hyperréalisme »

(Siècle à préciser) De réalisme avec le préfixe hyper-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « hyperréalisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hyperréalisme ipɛrealism

Citations contenant le mot « hyperréalisme »

  • Inclassable, dérangeant, Crivelli reste le grand absent de l’histoire de l’art de la Renaissance. Dans ses tableaux bizarres, les débauches de dorure contrastent avec l’hyperréalisme de détails mystérieux : Crivelli aime peindre des mouches en trompe-l’œil sur la toile et puis, surtout, il a cette manie de placer des concombres dans ses portraits de la Madone ou de martyrs… Pourquoi ? Avec une passion palpable, Thomas Golsenne, maître de conférences à l’université de Lille, se fait le champion de cet artiste méconnu auquel il consacre une passionnante monographie, très richement illustrée. Carlo Crivelli et le matérialisme mystique du Quattrocento (1) se lit comme un manifeste : il s’agit pour l’auteur de «renverser l’histoire de l’art» de l’époque. Au passage, il propose d’analyser la peinture non plus comme l’expression des idées propres à une époque, mais comme un agent actif. En d’autres termes : un tableau fait l’époque tout autant qu’il est fait par elle. Libération.fr, Le peintre au concombre : érotisme ou magie ? - Culture / Next
  • Au contraire de l’animation occidentale, qui, en digne héritière de notre patrimoine littéraire, angélise tout (le bien est toujours victorieux) et passe son temps à donner des leçons de morale, la japonaise se distingue par sa volonté d’aborder des thématiques et des problématiques qui préoccupent son public. Qu’il soit très jeune ou déjà adolescent. Cette maturité scénaristique trouve son prolongement dans la mise en scène : elle conjugue souvent un hyperréalisme qui facilite l’identification du spectateur et une poésie qui flirte avec le fantastique, omniprésent dans la culture nippone. Le cinquième film de Makoto Shinkai, remarqué pour « la Tour au-delà des nuages » et « Your Name », reprend tout cela à son compte. Mais avec une lucidité sombre dans le récit et un sublime dans l’exécution qui hissent ce cinéaste au rang des plus grands. L'Obs, « Les Enfants du temps », un pur éblouissement
  • Le processus de ma création est chirurgical, je l’appelle hyperréalisme abstrait, qui atteint une esthétique extrême à travers l’ACTION PAINTING. Le lancement de la peinture est la technique avec laquelle je réalise mes compositions explosives. Je commence mon travail spontanément et à mesure que la composition mûrit, le processus devient de plus en plus complexe et restrictif. Je pourrais même dire qu’une ambiance de tension et de stress est générée car atteindre la fluidité et l’unité est un défi dans chaque toile. Artistikrezo, Alartiago : compositions explosives à travers le lancement de peinture - Artistikrezo
  • Se construire relate comment Jana et Stéphane sont contraints de s’entretenir à distance avec des témoins qui leurs racontent un territoire où ils n’iront pas. Deux espaces s’enchevêtrent, l’ici de leur salon qui résonne des voix lointaines et l’ailleurs de cette images qui le peuple à travers un écran. Entre hyperréalisme et science fiction le couple rejoue et démonte les clichés sur les quartiers sensibles et la vie familiale.  Toutelaculture, La cie (S)-Vrai et le Théâtre de la Poudrerie investissent les collèges de Sevran - Toutelaculture
  • Le livre s’ouvre sur le rideau que Thomas Henriot voit chaque matin au lever, chaque soir au coucher, quand il rejoint La Havane où il passe une partie de l’année. Une dentelle pour découvrir autant que pour voiler les lieux et les instants qui peignent en abîme le portrait d’une ville, vue par Arenas autant que par l’auteur. Thomas Henriot excelle dans l’art de fondre dans l’hyperréalisme d’apparence, les sensations provoquées par sa présence longue et silencieuse en un lieu. Il dessine dans la rue. S’y imprègne des passants, de la touffeur et des accidents du ciel qui stoppent brutalement le geste et oblige au repli. L’artiste s’en remplit autant qu’il prend ses distances avec le réel. , Besançon | Littérature. « Une nuit à La Havane » : Thomas Henriot sur les traces du poète cubain Reinaldo Arenas
  • Emblématique de la production de John De Andrea, autre acteur majeur de l’hyperréalisme, Ariel I, dénuée de toute pudeur, affiche sa nudité. L’illusion de l’épiderme est minutieusement rendue. Le choix de la nudité permet à son auteur d’abstraire son sujet de tout contexte social. La position fait aussi référence à la grande sculpture antique. Bien qu’il échappe à toute tentation d’idéalisation, De Andrea est en ce sens plus classique que Duane Hanson. Les artistes pop participèrent aussi à remettre le nu féminin sur le devant de la scène artistique en mimant les clichés d’une société consumériste en plein essor, mais chez De Andrea la relation au corps est plus naturelle. La sculpture hyperréaliste peut être rattachée à la grande histoire de la sculpture qui, dès l’Antiquité, vise à représenter le corps de manière très réaliste. Les découvertes archéologiques qui ont révélé l’utilisation de la polychromie sur les sculptures antiques confirment une pratique très ancienne, tandis que le mythe de Pygmalion raconte merveilleusement cette tentation de l’homme d’insuffler la vie. Le Journal Des Arts, Comprendre la sculpture hyperréaliste - 22 janvier 2020 - L'ŒIL - n° 731

Traductions du mot « hyperréalisme »

Langue Traduction
Anglais hyperrealism
Espagnol hiperrealismo
Italien iperrealismo
Allemand hyperrealismus
Chinois 超现实主义
Arabe الواقعية المفرطة
Portugais hiperrealismo
Russe гиперреализм
Japonais ハイパーリアリズム
Basque hiperrealismoa
Corse iperrealisimu
Source : Google Translate API

Hyperréalisme

Retour au sommaire ➦

Partager