La langue française

Hyperproduction

Phonétique du mot « hyperproduction »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hyperproduction ipɛrprɔdyksjɔ̃

Citations contenant le mot « hyperproduction »

  • 5Loin de se borner à dénoncer l’hyperproduction littéraire, Ph. Vilain suggère également une pluralité de solutions pour rompre avec la logique marchande qu’il fustige. Il recommande en particulier l’adoption d’une nouvelle éthique de la publication dont les deux injonctions majeures consistent à publier moins et publier mieux. Publier moins, c’est-à-dire, choisir les textes au terme d’un processus de sélection drastique afin d’en finir avec la vaine compétition qu’ils se livrent les uns aux autres sur les étroits étals des libraires, quitte à réduire significativement le nombre des œuvres publiées et donc à élever les conditions d’accès au statut social d’écrivain. Et publier mieux, ce qui revient notamment pour Ph. Vilain à pratiquer un étiquetage des œuvres distinguant la littérature commerciale des écrivants de la littérature littéraire des écrivains. L’objectif de cette classification consiste à réintroduire de la nuance dans un champ littéraire marqué par une fallacieuse homogénéité, où tout serait prétendument littéraire et où des œuvres appartenant à des catégories distinctes (biofiction, autofiction, docufiction…) sont subsumées sous un terme ambigü à force d’extension, celui de « roman ». La distinction recommandée est donc à la fois d’ordre axiologique (il s’agit de hiérarchiser les œuvres en fonction de leur position relative vis-à-vis d’un absolu nommé littérature) et d’ordre générique (les œuvres sont rapportées explicitement à une catégorie d’appartenance, découpée au sein du capharnaüm romanesque). En somme, Ph. Vilain apelle les acteurs de l’édition à la création d’un « commerce équitable » (expression employée dans son entretien accordé à Diacritik) comparable à celui qui s’est développé dans bien d’autres sphères de l’économie contemporaine. S’il n’est pas certain que l’étiquetage qu’il préconise ait beaucoup de chances de s’imposer (imagine-t-on les éditeurs et les auteurs consentir à l’inscription littérature marchande sur la couverture d’un ouvrage nouvellement publié ?), force est d’avouer que l’hyperproduction littéraire dont Ph. Vilain analyse les ressorts révèle depuis longtemps les limites du système dont elle est la conséquence : si la rentrée 2019 se présentait comme plus modeste que la précédente, elle n’en comptait pas moins 524 nouveaux ouvrages publiés en l’espace de deux mois. Déjà lourdement affectée par l’épidémie de Covid-19, l’édition française sera sans doute forcée à des recompositions profondes qui épouseront pour des motifs purement économiques l’éthique de la publication appelée de ses vœux par Ph. Vilain. , Contre la Wikilittérature (Acta Fabula)
  • Changement social dans le sens où ce sont les relations sociales qui doivent changer : la société dite « dans laquelle nous vivons » se transforme en une simple somme d’individus de plus en plus isolés et concentrés sur leurs propres besoins ; besoins de plus en plus induits par un système économique et financier qui ne vise qu’à l’hyperproduction de biens de plus en plus superflus et à leur consommation spasmodique. Pressenza, Retour à la normalité ? 12. Carlo Olivieri du Parti humaniste
  • A l’origine de cette dégradation, les médecins soupçonnent l’apparition d’un choc cytokinique, aussi qualifié d’"orage cytokinique". Ce phénomène d’hyperproduction de cytokines provoque une réaction inflammatoire extrêmement forte, pouvant entraîner la défaillance d’un ou plusieurs organes, et la mort. Mais le mécanisme de ce phénomène est encore méconnu. midilibre.fr, Face au Covid-19, une réaction immunitaire disproportionnée ? - midilibre.fr
  • Nous sommes face à un moment de l'histoire où l'accumulation des risques fait craindre le pire. Tel est le propos de Bernard Attali dans cet essai très enlevé. Menaces terroristes, réarmement du monde, négations répétées du progrès, ralentissement de la croissance en Occident, explosion démographique, émergence de cette superpuissance « liberticide » qu'est la Chine, crise écologique provoquée par l'hyperproduction manufacturière, multiples disruptions technologiques : la liste des menaces est longue et leur cumul dans le temps rend la situation explosive, estime l'ancien président d'Air France. « Longtemps, j'ai aimé l'avenir, aujourd'hui, je doute », écrit-il. Ses principaux motifs d'inquiétude ? Une certaine cécité des dirigeants de la planète face aux dangers qu'elle court. Et le décalage entre la montée des périls et une certaine frénésie née de l'accélération du temps qui interdit de se poser pour réfléchir à ce que l'on fait. Un petit livre stimulant. Les Echos, Le basculement du monde | Les Echos

Traductions du mot « hyperproduction »

Langue Traduction
Anglais hyperproduction
Espagnol hiperproducción
Italien iperproduzione
Allemand überproduktion
Chinois 超产
Arabe فرط الإنتاج
Portugais hiperprodução
Russe гиперпродукция
Japonais ハイパープロダクション
Basque hyperproduction
Corse iperproduzione
Source : Google Translate API

Hyperproduction

Retour au sommaire ➦

Partager