La langue française

Hyperalgésique

Phonétique du mot « hyperalgésique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hyperalgésique ipœralʒesik

Citations contenant le mot « hyperalgésique »

  • Les chercheurs ont aussi administré de la morphine aux rats qui n’avaient pas été blessés. Chez ces animaux aussi, le seuil de tolérance à la douleur a baissé, mais la situation s'est normalisée après environ une semaine. Pourquoi, alors, un effet hyperalgésique aussi marqué chez les animaux blessés ? Les auteurs avancent une explication : les lésions nerveuses, d’une part, et la morphine, d’autre part, infligeraient une sorte de "double coup" à des cellules particulières de la moelle épinière : les cellules microgliales. Ces cellules, constitutives de la microglie, jouent le rôle de sentinelle du système nerveux central. Elles ont pour caractéristique, en cas de lésion, de libérer des molécules inflammatoires dans la moelle épinière, activant ainsi des neurones qui font parvenir au cerveau des messages douloureux. La morphine activerait également cette microglie et sensibiliserait d’autant plus à la douleur. Franceinfo, La morphine, l'antidouleur qui peut faire mal
  • Elle est brevetée en 1966 sous le nom de kétalar et administrée aux blessés de la guerre du Vietnam. Mais ses effets psychédéliques et l’arrivée du propofol (autre produit anesthésique général, d'action très rapide et de courte durée : DIPRIVAN) conduisent à la laisser de côté. Toutefois, la mise en évidence de son mode d'action (découverte du récepteur neurologique "NMDA" qu'elle inhibe de façon non compétitive) révolutionne la compréhension de l’hyperalgésie (survenue de douleurs très intenses), mais aussi du fonctionnement psychique. Au début des années 1990, la découverte de l’hyperalgésie induite par les opioïdes (produits morphiniques : dérivés de la morphine) induit un changement dans la prise en charge de la douleur et le retour de la kétamine comme médicament anti-hyperalgésique. Atlantico.fr, La kétamine, nouvel espoir pour les dépressifs profonds ? Pas si vite... | Atlantico.fr
  • Le stress répété lié à la douleur serait l'un des éléments en cause. On a longtemps cru que les prématurés ne souffraient pas, rappelle François Jouen : "On pratiquait même des opérations cardiaques sans anesthésie." Le regard a changé dans les années 1980, au fil des découvertes sur la cognition et les systèmes d'apprentissage prénataux. "En fait, la douleur a des effets sur le développement du système nerveux central, sur la taille des télomères (bouts d'ADN), sur la vulnérabilité à long terme. Elle réduit l'espérance de vie." La douleur n'existe pas en tant que telle, "c'est une construction par le cerveau", insiste François Jouen. Le système de contrôle de la douleur se met en place au cours du développement du système nerveux central. Les récepteurs répartis sur le corps envoient les informations au cerveau ; ces messages d'alarme sont bloqués par des neurones pour n'être transmis qu'à partir d'un certain seuil. Or ce n'est pas le cas chez les prématurés, qui sont "hyperalgésiques" et souffrent au moindre contact sur leur peau. lejdd.fr, Une couveuse intelligente pour combattre la douleur des prématurés
  • Plus récemment, la découverte de  l’hyperalgésie induite par les opioïdes a ravivé les réticences envers la morphine, mais le recours aux antihyperalgésiques (kétamine) et à l’analgésie multimodale permet d’y palier en limitant les besoins en opioïdes. Actusoins - infirmière, infirmier libéral actualité de la profession, Soignants, n'ayons plus peur des morphiniques ! - Actusoins actualité infirmière

Traductions du mot « hyperalgésique »

Langue Traduction
Anglais hyperalgesic
Espagnol hiperalgésico
Italien hyperalgesic
Allemand hyperalgetisch
Chinois 痛觉过敏
Arabe مفرط التألم
Portugais hiperalgésico
Russe повышенной болевой чувствительности
Japonais 痛覚過敏
Basque hyperalgesic
Corse iperalgesico
Source : Google Translate API

Hyperalgésique

Retour au sommaire ➦

Partager