La langue française

Hydrologie

Sommaire

  • Définitions du mot hydrologie
  • Étymologie de « hydrologie »
  • Phonétique de « hydrologie »
  • Citations contenant le mot « hydrologie »
  • Traductions du mot « hydrologie »
  • Synonymes de « hydrologie »

Définitions du mot « hydrologie »

Trésor de la Langue Française informatisé

HYDROLOGIE, subst. fém.

Science qui a pour objet l'étude des eaux, de leur nature et de leurs diverses propriétés. Hydrologie marine; hydrologie continentale, fluviale. Un grand Service Soil conservation Service a été créé pour étudier la défense du sol. Ce Service a fait exécuter des études et des travaux relevant à la fois de l'hydrologie et de la météorologie (Maurain, Météor.,1950, p. 234).
En partic. Hydrologie médicale. ,,Étude des propriétés et de l'utilisation thérapeutiques des eaux, naturelles ou artificielles`` (Méd. Biol. t. 2 1971).
REM.
Hydrologue, hydrologiste, subst.Spécialiste en hydrologie. V. Colloque géogr. appl., 1962, p. 20.
Prononc. et Orth. : [idʀ ɔlɔ ʒi]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. 1614 « étude des eaux, de leurs propriétés » (Landrey, Hydrologie, ou discours de l'eaue); 2. 1824 « étude des eaux minérales et de leurs propriétés thérapeutiques » (Nysten). Composé de hydro-* et de -logie*. Bbg. Quem. DDL t. 1, 8, 14 (s.v. hydrologiste).

Wiktionnaire

Nom commun

hydrologie \i.dʁɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. Partie de l’histoire naturelle qui traite des eaux, de leur nature et de leurs propriétés diverses.
  2. Ensemble des processus de circulation de l’eau sur une planète.
    • L'hydrologie de la Terre.
  3. (Par extension) Ensemble des processus de circulation d’un fluide se comportant comme l’eau (même si ce n’est pas de l’eau) sur un corps planétaire.
    • L'hydrologie de Titan.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HYDROLOGIE. n. f.
Partie de l'histoire naturelle qui traite des eaux, de leur nature et de leurs propriétés diverses.

Littré (1872-1877)

HYDROLOGIE (i-dro-lo-jie) s. f.
  • Partie de l'histoire naturelle qui traite des eaux et de leurs différentes espèces.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

HYDROLOGIE, sub. fém. (Hist. nat.) c’est la partie de l’histoire naturelle qui s’occupe de l’examen des eaux en général, de leur nature, & de leurs propriétés.

L’eau est toûjours essentiellement la même ; mais par les mouvemens perpétuels qui se passent dans la nature, les eaux que l’on rencontre en beaucoup d’endroits en se combinant avec d’autres substances avec qui elles ont de l’analogie, se modifient diversement ; elles acquierent des propriétés qu’elles n’avoient point par elles mêmes, & présentent des phénomenes extraordinaires. On peut dire en général que nulle eau n’est parfaitement pure ; elle est plus ou moins chargée de parties terreuses, de parties salines, de parties sulfureuses & métalliques, &c. ce qui vient de la disposition qu’elle a de dissoudre presque tous les corps de la nature. Toutes ces substances influent sur sa pesanteur, sur sa saveur, sur son odeur, & même sur sa couleur ; ces accidens varient en raison des proportions dans lesquelles ces matieres étrangeres se trouvent mêlées ou combinées avec les eaux.

Toutes ces circonstances ont déterminé quelques naturalistes modernes à distribuer les eaux suivant un ordre systématique, & à en faire plusieurs classes fondées sur les différentes substances auxquelles elles se trouvent jointes dans la nature. Plusieurs auteurs avoient déja donné des descriptions des eaux tant en général qu’en particulier ; & nous ne manquons point d’ouvrages qui nous parlent des eaux minérales que l’on rencontre en différens endroits du monde. Le celebre M. Wallerius, est le premier qui ait donné une division méthodique des eaux, dans son Hydrologie, dont la traduction françoise se trouve à la suite de sa Minéralogie, qui a paru à Paris en 1753. Cet habile physicien divise les eaux en deux classes générales, qui sont 1°. les eaux douces, 2°. les eaux minérales ; il soudivise les premieres en eaux du ciel & en eaux de la terre ; & les secondes en eaux minérales froides & en eaux minérales chaudes. Les eaux du ciel sont de différens genres ; il y en a de fluides, telles que l’eau de pluie, de solides ou de gelées telle que la neige. Parmi les eaux terrestres sont les eaux coulantes, les eaux stagnantes, l’eau de la mer, la glace. Les eaux minérales sont ou spiritueuses ou grossieres, ou acidules, ou thermales.

A cette distribution méthodique des eaux, M. Wallerius ajoute un appendix ou supplément, dans lequel il donne une division des eaux étrangeres, c’est-à-dire, de celles qui se trouvent dans les minéraux, les plantes, & les animaux ; il les divise en naturelles & en artificielles. Sous ces dernieres, il comprend toutes les liqueurs que l’art sait tirer des différentes substances de la nature.

Depuis M. Wallerius nous avons encore une nouvelle Hydrologie ; elle a été publiée en 1758 par M. Frédéric-Auguste Cartheuser, sous le titre de Rudimenta hydrologiæ systematicæ, & est imprimée à Francfort sur l’Oder. Cet auteur divise toutes les eaux en insipides & en sapides, c’est-à-dire, en eaux douces & en eaux minérales. Il fait trois genres des premieres ; savoir, 1°. les eaux du ciel, 2°. les eaux de la terre, & 3°. les eaux ou sucs lapidifiques. Il soudivise les eaux qui ont de la saveur, 1°. en eaux alkalines, 2°. en eaux qui contiennent du natron, 3°. en eaux muriatiques, ou qui contiennent du sel marin, 4°. en eaux martiales, ou chargées de fer, 5°. en eaux cuivreuses, 6°. en eaux sulfureuses. 7°. en eaux bitumineuses, 8°. en eaux savoneuses, auxquelles il joint les eaux alumineuses.

Telles sont les divisions systématiques des eaux que l’on nous a données jusqu’à présent, ainsi que toutes les méthodes : elles sont sujettes à un grand nombre d’objections ; cependant elles ont l’avantage de guider la mémoire de ceux qui s’appliquent à l’étude de l’histoire naturelle. (—)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « hydrologie »

Hydro…, et λόγος, traité.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Mot dérivé de hydrologue avec le suffixe -ie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « hydrologie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hydrologie idrɔlɔʒi

Citations contenant le mot « hydrologie »

  • Une nouvelle étape vient d’être franchie dans la gestion des ressources en eau en Tanzanie. Le gouvernement vient de mettre en service un laboratoire d’hydrologie des isotopes à Dodoma, la capitale de la Tanzanie. L’installation contribuera à protéger les sources d’eau du pays à travers la technique de l’hydrologie des isotopes. Il s’agit d’une technique nucléaire qui aide les pays à mieux gérer les ressources en eau en fournissant des informations sur l’origine, l’âge, la qualité et le mouvement de l’eau dans les aquifères souterrains. Ainsi, en étudiant les isotopes ((variantes des éléments chimiques de l’eau, Ndlr) de l’eau, les hydrologues tanzaniens pourront acquérir davantage de connaissances scientifiques qui les aideront à informer les plus de 410 000 habitants de Dodoma et de l’ensemble du pays, sur la meilleure manière de protéger et de préserver les réserves d’eau. Afrik 21, TANZANIE : un laboratoire d’hydrologie des isotopes ouvre ses portes à Dodoma | Afrik 21
  • Le niveau de l'eau à la station hydrologique de Hankou, dans le centre de la Chine, un point crucial du fleuve Yangtsé, a chuté lundi, alors que le pic d'inondation passait par la section, selon le Bureau d'hydrologie de la Commission des ressources en eau de Changjiang. , Le pic d'inondation traverse la section clé du fleuve Yangtsé
  • Lorsque l'eau du lac dépasse le niveau garanti, cela signifie que la lutte contre les inondations est en état d'urgence extraordinaire. Outre les efforts de secours et les mesures de dérivation des inondations, il est également nécessaire de préparer le déplacement massif du public, a déclaré Jiang Dongqing, un responsable du centre provincial d'hydrologie. , L'eau dépasse le niveau garanti dans le deuxième plus grand lac d'eau douce de la Chine
  • C'est la start-up imaGeau qui lance cette plateforme numérique qui regroupe sur un seul site l’ensemble des données publiques des 3 disciplines de la sécheresse (météorologie, hydrologie, hydrogéologie). C'est aussi un outil pédagogique pour apprendre à préserver les ressources. France Bleu, Une start-up de Clapiers lance une plateforme gratuite pour surveiller les sécheresses
  • Face aux situations de sécheresse et stress hydrique récurrentes, la start-up imaGeau lance la plateforme numérique d’accès gratuit et continu aux données sécheresse qualifiées et spatialisées des départements. Elle regroupe sur un seul site l’ensemble des données publiques des 3 disciplines de la sécheresse (météorologie, hydrologie, hydrogéologie) et donne aux différents acteurs territoriaux une vision cartographique. Revue EIN, imaGeau lance la plateforme info-secheresse.fr dédiée à la protection des ressources en eau et des forages - La Revue EIN
  • Grâce au dispositif, les agriculteurs peuvent également accéder à toutes les informations nécessaires concernant la météo et l’hydrologie. Le projet d’Abdou Maman-Kané, en plus de venir en aide aux agriculteurs nigériens, génère aussi de nombreux emplois. Afrik.com, Niger : la télé-irrigation pour booster le secteur agricole
  • La capacité de ce dispositif à contrôler automatiquement l’irrigation de plusieurs hectares de terrains cultivables a suscité l’intérêt de plusieurs agriculteurs. Plus de 200 paysans s’en servent pour gérer leurs exploitations à distance. Le dispositif permet également de collecter et de diffuser en temps réel, toujours à distance, des données sur la météo et l’hydrologie. Agence Ecofin, Au Niger, un entrepreneur se sert de la technologie dans le domaine agricole

Traductions du mot « hydrologie »

Langue Traduction
Anglais hydrology
Espagnol hidrología
Italien idrologia
Allemand hydrologie
Chinois 水文
Arabe الهيدرولوجيا
Portugais hidrologia
Russe гидрология
Japonais 水文学
Basque hidrologia
Corse idrolugia
Source : Google Translate API

Synonymes de « hydrologie »

Source : synonymes de hydrologie sur lebonsynonyme.fr
Partager