La langue française

Huque

Sommaire

  • Définitions du mot huque
  • Étymologie de « huque »
  • Phonétique de « huque »
  • Traductions du mot « huque »

Définitions du mot huque

Trésor de la Langue Française informatisé

HUQUE, subst. fém.

Casaque non ajustée portée comme manteau ou sur l'armure. Huque fourrée, de drap d'or. Ils se firent faire un manteau à l'italienne qu'on nommait huque; il était de drap violet avec une croix d'argent (Barante, Hist. ducs Bourg., t. 3, 1821-24, p. 379).Peut-être un de ces (...) drapiers de Tours prit-il mesure sur la jeune fille d'une huque ou houppelande, sorte de casaque de drap de soie, d'or et d'argent (A. France, J. d'Arc, t. 1, 1908, p. 250).
Prononc. : [yk] init. aspirée. Étymol. et Hist. 1404 « sorte de cape, avec capuchon, à l'usage des deux sexes » (Arch. JJ. 158, pièce 382 ds Gdf.). Empr. au m. néerl.hoike, heuke, huke « sorte de manteau » (xives. [ms.] ds E. Verwijs, J. Verdam et F. A. Stoett, Middelnederlandsch Woordenboek); néerl. huik « id. »; cf. aussi m. b. all. hoike, heike, huke de même sens. L'hyp. inverse d'un empr., du néerl. au fr., qui pourrait être appuyée par les formes variées du m. néerl. et du m. b. all. ainsi que l'existence en lat. médiév. d'un subst. huca, hapax, de même sens (Marseille, 1276 ds Du Cange) doit être écartée pour des raisons d'ordre chronol. La soudaine et massive apparition du mot en fr. au début du xves. est vraisemblablement liée à la mode de l'époque. Cf. FEW t. 16, p. 258a.

Wiktionnaire

Nom commun

huque (h aspiré)\yk\ féminin

  1. (Histoire) Robe courte portée par les hommes au Moyen Âge, et qui diffère peu du hoqueton primitif.
    • Notre-Seigneur a l’air de sourire. — Notre-Seigneur sourit souvent — il nous dit : « Ne prenez pas ces sortes de choses trop au sérieux, mais enfin il y a des triomphes légitimes, ça n’est pas défendu de triompher, quand Jeanne d’Arc rentrera dans Orléans sous les fleurs et les oriflammes, avec sa belle huque de drap d’or, je ne veux pas qu’elle puisse croire mal faire. Puisque vous y tenez tant, mes pauvres enfants, je l’ai sanctifié, votre triomphe, je l’ai béni, comme j’ai béni le vin de vos vignes. » — (Georges Bernanos, Journal d’un curé de campagne, 1936, p. 181)
    • Et il était reconnaissable à son bonnet de laine rouge, à sa huque fourrée, à son visage noyé de graisse jaune et à ses petits yeux vifs. — (Anatole France, Le Pain noir)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

HUQUE (hu-k') s. f.
  • Anciennement, sorte de toque. Ils reconnaissaient l'étendard de Jeanne d'Arc, et la distinguaient à sa huque d'écarlate, bordée d'or et d'argent, De Barante, dans le Dict. de POITEVIN.

HISTORIQUE

XVe s. Le suppliant print une huque noire qui estoit à son dit maistre, Du Cange, huca.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

HUQUE, s. f. (Hist. ecclésiast.) espece de robe ou de manteau, qui couvre la tête & descend jusqu’aux piés, à l’usage des sœurs noires quand elles sortent.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « huque »

(XIVe siècle) Emprunté au moyen néerlandais hoike, heuke, huke (« sorte de manteau »). [1]
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « huque »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
huque yk

Traductions du mot « huque »

Langue Traduction
Anglais huque
Espagnol huque
Italien huque
Allemand huque
Chinois 胡克
Arabe هوكي
Portugais huque
Russe huque
Japonais huque
Basque huque
Corse huque
Source : Google Translate API
Partager