La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « humification »

Humification

[ymifikasjɔ̃]
Ecouter

Définitions de « humification »

Humification - Nom commun

  • Processus biologique de conversion de la matière organique en humus par l'action de la microfaune et de la microflore.

    …la décomposition, l'humification, la minéralisation.
    — L'Humanité.fr, 27 avril 2010

Étymologie de « humification »

Du verbe humifier, dérivé de humus, et du suffixe -fication.

Usage du mot « humification »

Évolution historique de l’usage du mot « humification » depuis 1800

Synonymes de « humification »

Citations contenant le mot « humification »

  • Lors de l’administration d’O2 chez un patient en ventilation spontanée, l’humification de l’O2 est donc de ce fait, devenue totalement inutile (ce qui n’est pas du tout le cas chez un patient intubé et ventilé !).
    Actusoins - infirmière, infirmier libéral actualité de la profession — Oxygénothérapie : administrer de l’oxygène en ventilation spontanée - Actusoins actualité infirmière
  • L’humus est issu de la dégradation des matières organiques fraîches (débris végétaux, cadavres d’animaux, déjections, exsudats racinaires…) sous l’action des micro-organismes (bactéries), des champignons et de la microfaune du sol (vers de terre, insectes, petits arthropodes, nématodes, etc.). On parle d’humification des matières organiques. Pour que cette humification ait lieu correctement, certaines conditions doivent être réunies : température et humidité suffisantes, pH proche de la neutralité, aération…
    Humus : Définition, Rôles et Intérêts pour les Plantes

Traductions du mot « humification »

Langue Traduction
Anglais humification
Espagnol humificación
Italien umificazione
Allemand demütigung
Chinois 谦卑
Arabe الترطيب
Portugais humificação
Russe гумификация
Japonais 屈辱
Basque humification
Corse umificazione
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.