La langue française

Hongreline

Sommaire

  • Définitions du mot hongreline
  • Étymologie de « hongreline »
  • Phonétique de « hongreline »
  • Traductions du mot « hongreline »

Définitions du mot hongreline

Trésor de la Langue Française informatisé

HONGRELINE, subst. fém.

HIST. DU COST. Justaucorps cintré, pincé aux hanches, fendu un peu au-dessus de la ceinture, porté par les officiers d'infanterie jusqu'au milieu du xviiesiècle; sorte de camisole à grandes basques portée par les femmes. Son habit était composé d'un petit corps [corsage] qui avait la moitié figure d'un pourpoint d'homme et l'autre moitié celle d'une hongreline de femme (La Varende, Anne d'Autr.,1938, p. 226).
Prononc. : [ɔ ̃gʀ əlin] init. asp. Dernière transcr. ds DG. Étymol. et Hist. 1. 1622 « casaque qu'on porte sur le pourpoint » (E. Binet, Essay des merveilles de nature, p. 1); 2. 1648 « habillement de femme à grandes basques » (Scarron, Le Virgile travesti, I, éd. V. Fournel, p. 43). Prob. dér. de hongre* (d'apr. capeline* pour le suff.) au sens de « hongrois », la hongreline imitant un vêtement hongrois (cf. FEW t. 17, p. 414). Bbg. Boucher (Fr.). Hist. du cost. Paris, 1965, p. 255, 258, 434. - Thomas (A.) Nouv. Essais 1904, p. 17.

Wiktionnaire

Nom commun

hongreline \ɔ̃.ɡʁə.lin\ féminin

  1. Corsage ajusté, à longues basques flottantes, porté sur la jupe par les femmes du peuple ou de la campagne.
    • On nommait hongreline une veste étoffée qui remplaçait la robe chez les servantes et les femmes du peuple. — (Alfred Franklin, Corporations ouvrières de Paris Du Douzième Au Dix-Huitième Siècle, éditeur Burt Franklin, 1884)
  2. (Militaire) Paletot boutonné sur le devant et fendu tout autour à partir des hanches.
    • On se rappelle le buffle et la hongreline, qui étaient les vêtements préférés dans la cavalerie à la fin du règne de Louis XIII. — (Histoire du costume en France, Le magasin pittoresque, 1860)
  3. Justaucorps fourré porté par les hommes.
    • Dans la cour se tenaient les officiers de chasse, et, au milieu d’eux, Marillac, habillé d’une hongreline écarlate et bien fourrée, une plume flottant sur le petit chapeau retroussé et boutonné d’or sous le menton. — (X. B. Saintine, Une maitresse de Louis XIII, éditeur L. Hachette et Cie, 1858)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

HONGRELINE (hon-gre-li-n') s. f.
  • Ancienne sorte de justaucorps. Les femmes y sont honnêtes, civiles et de peu de malice ; la coquetterie n'y est point en usage ; elles sont simples en leurs mœurs et pompeuses en leurs habits, qui sont une jupe et un grand justaucorps ou hongreline qui ferme depuis le col jusqu'à la ceinture et tombe fort bas, Le Laboureur, Gouvern. de Pologne, p. 115, dans LACURNE. Puis sa frayeur étant passée, Et sa hongreline endossée, Scarron, Virg. IV.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

HONGRELINE, s. f. (Gram. & mod.) sorte d’ajustement des femmes, fait en chemisette à grandes basques. On prétend qu’il a été ainsi appellé, parce que l’usage en est venu de Hongrie.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « hongreline »

Sans doute Hongrie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Probablement dérivé de hongrois avec le suffixe -ine sur le modèle de capeline.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « hongreline »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hongreline ɔ̃grœlin

Traductions du mot « hongreline »

Langue Traduction
Anglais hungarian
Espagnol húngaro
Italien ungherese
Allemand ungarisch
Chinois 匈牙利
Arabe المجرية
Portugais húngaro
Russe венгерский язык
Japonais ハンガリー人
Basque hungarian
Corse ungherese
Source : Google Translate API
Partager