La langue française

Hogner

Sommaire

  • Définitions du mot hogner
  • Étymologie de « hogner »
  • Phonétique de « hogner »
  • Images d'illustration du mot « hogner »
  • Traductions du mot « hogner »

Définitions du mot hogner

Trésor de la Langue Française informatisé

HOGNER, verbe intrans.

Fam. Grogner, grommeler, murmurer entre ses dents. Thérèse insiste : − Alors? Je te fais une piqûre? Il hogne. Il acquiesce (Queneau, Loin Rueil, 1944, p. 23).
REM.
Hognement, subst. masc.Grognement. Le chien redressa la tête et répondit par un hognement de joie accompagné de deux ou trois jappements (Sue, Juif errant, 1844-45, p. 165).
Prononc. et Orth. : [ɔ ɳe] init. asp. Att. ds Ac. 1762-1878. Étymol. et Hist. 1. Ca 1190 hoingnier « mentir » (Renart, éd. M. Roques, 8866); 2. fin xiiies. hoignier « grogner, gronder » (Li Diz dou Soucretain ds Fabliaux, éd. A. de Montaiglon et G. Raynaud, t. 6, p. 133, 503). Orig. incertaine; peut-être issu de honnir* avec infl. phon. et sém. de grogner* (d'où 2). Cf. FEW t. 16, p. 184b. Bbg. Juneau (M.). Probl. de lexicol. québecoise. Québec, 1977, pp. 195-196.

Wiktionnaire

Verbe

hogner (h aspiré)\ɔ.ɲe\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Rare) (Populaire) Gronder, murmurer entre ses dents.
  2. (Rare) (Populaire) Gronder, en parlant des chiens.

Verbe

hogner \Prononciation ?\ 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Grogner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

HOGNER (ho-gné) v. n.
  • Terme populaire. peu usité d'ailleurs. Gronder, murmurer entre ses dents.

    Gronder, en parlant des chiens.

HISTORIQUE

XIIIe s. Dist li vilein : renart, ne hoingne, Ren. 13064.

XIVe s. Pour ce que la charrete du dit exposant pignoit, ce qui est à dire selon le langage du pays, huignoit [criait], le dit Colin lui dist qu'elle avoit bien mestier d'oindre. Icelluy Perrenot dist au suppliant : Se tu en hognes, encore seras tu battu, Du Cange, hugnare.

XVe s. S'il est ainsi, sur moi metez la besongne ; car, s'il hongne, je le payerai tellement qu'il ne sçaura que respondre, Perceforest, t. IV, f° 112.

XVIe s. Elle fongna au clerc plus d'un jour et une nuit, Despériers, Contes, XVI. Grongnars, fongnars, hongnars je prive ; Les biens leur sont mal employez, Roger de Collerye, Œuvres, p. 127, dans LACURNE. Hongne qui voura [voudra], Devise de la maison de Mailly, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « hogner »

Origine incertaine ; peut-être issu de honnir avec l’influence phonétique et sémantique de grogner.
Normand : honer, hanter entre ses dents, houiner, higner, hinner, ouiner (« crier, se plaindre »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Origine inconnue. Normand, honer, hanter entre ses dents, houiner, higner, hinner, ouiner, crier, se plaindre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « hogner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hogner ɔnje

Images d'illustration du mot « hogner »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « hogner »

Langue Traduction
Anglais knock
Espagnol golpe
Italien bussare
Allemand klopfen
Chinois
Arabe طرق
Portugais batida
Russe постучать
Japonais ノック
Basque kolpatu
Corse culpisce
Source : Google Translate API
Partager