La langue française

Hoc

Définitions du mot « hoc »

Trésor de la Langue Française informatisé

HOC1 , subst. masc.

JEUX. Jeu de cartes qui se jouait autrefois. Jouer au hoc (Ac. 1798-1878). De la même famille [des jeux d'argent] est le hoc, cher à Mazarin, qui a donné son nom à une variante; six cartes y sont privilégiées, les quatre rois, la dame de pique et le valet de carreau, on disait « hoc » (ceci), en les jouant (Jeux et sports, 1967, p. 246).
Fam. [P. allus. à une expr. de ce jeu] Être hoc. [En parlant de qqc.] Être assuré à quelqu'un. Cela lui est hoc (Ac. 1798-1878). Votre ami Voltaire a dit qu'heureux sont les esclaves inconnus à leur maître. Ce bonheur-là vous est hoc, et c'est là peut-être de quoi vous enragez (Courier, Lettres Fr. et Ital., 1810, p. 829).
Prononc. et Orth. : [ɔk] init. asp. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1640 (Oudin Curiositez, p. 272 : Cela m'est hoc : cela m'est asseuré : Celuy-cy est tiré du jeu de hoc aux cartes). Orig. obsc.; peut-être de hoc ds la loc. cela m'est hoc « je suis sûr d'obtenir cela » (1616 [1eéd. 1633] Comédie des Proverbes éd. Anc. théâtre fr., t. 9, p. 61; mot lat. signifiant « ceci »), parce que ce jeu comprend six cartes qui sont hoc, c'est-à-dire dont la valeur est assurée à celui qui les joue (v. Fur., Rich.). Les rapports du mot avec le néerl. hock, de même sens, sont obscurs; un empr. du fr. au néerl. (Barb., Misc. 7, no12) supposerait bien élucidée l'orig. du néerlandais.

Wiktionnaire

Nom commun

hoc (h aspiré) \ɔk\ masculin (pluriel à préciser)

  1. (Jeux) Sorte de jeu de carte introduit, parait-il, en France par Mazarin.
  2. (Jeux) Terme utilisé pour désigner une carte au jeu de la comète, et signifiant que l'on peut prendre la carte.

Nom commun

hoc \Prononciation ?\ masculin

  1. Crochet.
    • Picois ne hoc ne cisel — (Roman d’Eneas, ms. 60 français de la BnF, f. 149v. a.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HOC. (H est aspirée.) n. m.
Sorte de jeu de cartes.

Littré (1872-1877)

HOC (hok) s. m.
  • 1Sorte de jeu de cartes. Au hoc, les quatre rois, la dame de pique, le valet de carreau, et toutes les cartes au-dessus desquelles il ne s'en trouve point d'autres, comme les six quand tous les sept sont joués, sont hoc ; et en les jouant on dit hoc, parce qu'elles sont assurées au joueur. J'ai vu aujourd'hui Sa Majesté jouer au hoc toute l'après-dînée, et je ne suis pas plus gai, Voiture, Lett. 114. On te tient inventeur du hoc, Ou beau jeu de trente et quarante, Scarron, Mazarin, Œuv. t. I, p. 284.

    Terme du jeu de la comète. Interruption de la suite des cartes. Si l'on n'a pas de six après avoir joué le cinq, c'est un hoc.

  • 2 Fig. Ce qui est assuré à quelqu'un. Bonne chasse, dit-il, qui l'aurait à son croc ! Ah ! que n'es-tu mouton ; car tu me serais hoc, La Fontaine, Fabl. V, 8. … Mon congé cent fois me fût-il hoc, La poule ne doit pas chanter avant le coq, Molière, F. sav. V, 3. Quand tu combats, la victoire t'est hoc, Deshoulières, Ballade à M. Charpentier. Heureux sont les esclaves inconnus à leur maître ; ce bonheur-là vous est hoc, et c'est là peut-être de quoi vous enragez, Courier, Lett. II, 20.
  • 3Ad hoc, à la chose même. C'est une réponse ad hoc.
  • 4Ab hoc et ab hac, voy. cette locution à son rang alphabétique.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

HOC, s. m. (Jeux.) ce jeu a deux noms, le hoc mazarin & le hoc de lion : il se joue différemment ; mais comme le premier est plus en usage que l’autre, nous ne parlerons ici que de lui.

Le hoc mazarin se joue à deux ou trois personnes ; dans le premier cas, on donne quinze cartes à chacun ; & dans le second, douze. Le jeu est composé de toutes les petites.

Le roi leve la dame, & ainsi des autres, suivant l’ordre naturel & ordinaire des cartes.

Ce jeu est une espece d’ambigu, puisqu’il est mêlé du piquet, du berlan, & de la séquence. On l’appelle ainsi, parce qu’il y a six cartes qui font hoc.

Les privileges des cartes qui font hoc, est qu’elles sont assûrées à celui qui les joue, & qu’il peut s’en servir pour telles cartes que bon lui semble.

Les hocs sont les quatre rois, la dame de pique & le valet de carreau ; chacune de ces cartes vaut un jetton à celui qui la jette.

Après avoir reglé le tems que l’on veut jouer, mis trois jettons au jeu l’un pour le point, le second pour la séquence, & l’autre pour le tricon, on voit à qui fera ; & celui qui doit faire, ayant mêlé & fait couper à sa gauche, distribue le nombre de cartes que nous avons dit ci-devant. Le premier commence par accuser le point, ou à dire, je passe, s’il voit qu’il est petit, ou à renvier s’il est haut ; s’il passe & que les autres renvient, en disant deux, trois, ou quatre au point, il y peut revenir. On ne peut renvier sur celui qui renvie que vingt jettons au-dessus, & ainsi de ceux qui suivent en montant toujours de vingt. L’on peut cependant convenir de moins ; & celui qui gagne le point, le leve avec tous les renvis, sans que les deux soient obligés de lui rien donner.

Cela fait, on accuse la séquence, ou bien l’on dit passe pour y revenir, si on le juge à propos, au cas que les autres renvient de leur séquence, & pour-lors le premier qui a passé peut en être.

Quand il n’y a point de renvi, & que le jeu est simple, celui qui gagne de la séquence, tire un jetton de chaque joueur pour chaque séquence simple qu’il a en main.

La premiere qui vaut, fait valoir à celui qui l’a toutes les moindres qui seroient encore dans sa main. Si on passoit du point de la séquence & du tricon, & que par conséquent on ne tirât rien, on double l’enjeu pour le coup suivant ; & celui qui gagne, gagne double, quoique son jeu soit simple, & tire outre cela un jetton de chaque joueur.

Lorsqu’on a séquence ou tierce, quoique le jeu soit simple, on en paye deux à celui qui gagne, & autant à celui qui gagne une séquence simple avec une séquence de quatre cartes, c’est-à-dire une quatrieme de quelque carte que ce puisse être jusqu’au valet. Si le jeu est double, on en paye chacun quatre ; on donne trois jettons pour la quatrieme de roi, quoique le jeu soit simple, & six quand il est double.

Lorsque le jeu est simple, celui qui gagne le tricon tire deux jettons de chaque joueur ; & quatre, lorsqu’il est double. On en paye quatre pour trois rois lorsque le jeu est simple, & autant pour quatre dames, quatre valets, &c. & l’on double lorsque le jeu est double ; quatre rois au jeu simple en valent huit, & seize à jeu double.

Il est permis de renvier au tricon, à la séquence & au point. Ceci peut suffire à l’égard des retributions dûes au point, séquence & tricon, & des avantages des cartes qui font hoc. Passons maintenant à la maniere de jouer les cartes.

Ainsi supposé que le premier ait dans sa main un, deux, trois, quatre, & de même des autres cartes, quoiqu’elles ne soient point de la même couleur, & que les autres n’ayent pas de quoi mettre au-dessus de la carte où il s’arrête, la derniere carte qu’il a jettée lui est hoc, & lui vaut un jetton de chaque joueur ; & il recommence ensuite par ses plus basses, parce qu’il y a plus d’espérances de rentrer par les plus hautes.

Si, par exemple, il joue l’as, il dira un ; & s’il n’a pas le deux, il dira sans deux ; & celui qui le suit & qui aura un deux, le jettera & dira deux, trois, quatre, & ainsi des autres, jusqu’à ce qu’il manque de la carte suivante qu’il dira, par exemple, sept sans huit, & lorsque les autres joueurs n’ont pas la carte qui manque à celui qui joue, la derniere carte qu’il a jettée lui est hoc, & lui vaut un jetton de chaque joueur. Il en est de même de toutes les autres cartes, comme de celles dont on vient de parler ; & lorsque le joueur suivant, celui, par exemple, quatre sans cinq, a un hoc, il peut l’employer pour ce cinq qui lui manque, & alors il recommence à jouer par telle carte qui est plus avantageuse à son jeu, & il gagne un jetton de chaque joueur pour le hoc qu’il a jetté.

Il faut autant qu’on le peut se défaire de ses cartes à ce jeu, puisqu’on paye deux jettons pour chaque carte qui reste en main, depuis dix jusqu’à douze, & un pour chaque carte au-dessous de dix.

Si cependant il n’en restoit qu’une, on payeroit six jettons pour cette seule carte, & quatre pour deux. Celui qui a cartes blanches, c’est-à-dire, n’a point de figures dans son jeu, gagne pour cela dix jettons de chaque joueur ; mais si deux des joueurs avoient cartes blanches, le troisieme ne payeroit rien ni à l’un ni à l’autre.

Celui qui par mégarde en jettant un quatre par exemple, diroit quatre sans cinq, quoiqu’il eût le cinq, perdroit cinq jettons pour chaque joueur s’ils le découvroient.

Celui qui accuse moins de points qu’il n’en a, ne peut plus revenir ; & s’il perd le point par-là, tant pis pour lui.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « hoc »

Lat. hoc, cela, c'est cela.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du vieux-francique *hôk. Apparenté avec hook en anglais.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « hoc »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hoc ɔk

Citations contenant le mot « hoc »

  • A la suite de cette décision, le président de la commission ad-hoc du football féminin Me Famakan Dembélé sort de son silence. Lors d’une interview qu’il nous a accordé hier jeudi, le président pense que cette volonté de la caf est en quelque sorte une décision que tout le monde doit soutenir. Vu le risque de la propagation du Coronavirus, Me Famakan Dembélé trouve que cette décision est une décision réfléchi et responsable. , Annulation de la CAN féminine : Le président de la commission ad-hoc Me Famakan Dembélé s’exprime | maliweb.net

Images d'illustration du mot « hoc »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « hoc »

Langue Traduction
Anglais hoc
Espagnol hoc
Italien hoc
Allemand hoc
Chinois 临时的
Arabe خاص
Portugais hoc
Russe специальная
Japonais ホック
Basque hoc
Corse hoc
Source : Google Translate API

Hoc

Retour au sommaire ➦

Partager