La langue française

Hoazin

Définitions du mot « hoazin »

Wiktionnaire

Nom commun

hoazin \o.a.zɛ̃\ masculin

  1. (Zoologie) Genre d’oiseau tropical de la famille des opisthocomidés, représenté par l’hoazin huppé comme seule espèce encore existante, endémique aux forêts marécageuses de l’Amazonie, caractérisé par sa longue huppe et ses hackles érectiles, la riche coloration roux fauve des couvertures sous-alaires et du crissum, par la présence chez les jeunes de griffes alaires articulées similaires à celles retrouvées chez l’archéoptéryx adulte, et par un système digestif analogue à celui des mammifères ruminants, cas unique en son genre chez les oiseaux.
    • La forêt amazonienne héberge un bien drôle d’oiseau, l’hoazin. — (Jean-Jacques Barloy, Lamarck contre Darwin: l’évolution des êtres vivants, 1980)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « hoazin »

(Fin XVIIIème) Du nahuatl huāctzin (« sorte de gros oiseau qui servait de gibier aux peuples amérindiens de la vallée de l'Orénoque, et qui pouvait correspondre ou non à l'hoatzin »). Latham[1] a rapporté que le cri du gibier en question ressemblait à « hoactzin », mais correspondait vraisemblablement à un autre oiseau que l’hoazin huppé. [2].
Le nom d’hoazin a été attribué pour la première fois par Buffon dans son Histoire naturelle des oiseaux (1770-1783) à l’espèce que Louis-Jean-Marie Daubenton avait désignée « Faisan huppé de Cayenne »[3], et qui était bel et bien l’hoazin huppé (Opisthocomus hoazin).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « hoazin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hoazin ɔazɛ̃

Citations contenant le mot « hoazin »

  • Pourtant, un drôle de volatile sud-américain pourrait presque lui contester le titre. A première vue, le hoazin pourrait passer pour un vulgaire faisan. A première vue… Car en réalité, de son mode de vie à son métabolisme en passant par son anatomie, l’animal défie toutes les catégories. Le Monde.fr, Le hoazin, cet oiseau qui rumine et marche à quatre pattes
  • Pourtant, un drôle de volatile sud-américain pourrait presque lui contester le titre. A première vue, l'hoazin pourrait passer pour un vulgaire faisan. A première vue… Car, en réalité, de son mode de vie à son métabolisme en passant par son anatomie, l’animal défie toutes les catégories. Le Temps, A la découverte de l'hoazin, «l’oiseau puant» - Le Temps
  • Selon les chercheurs qui sont parvenus à filmer au Venezuela ce « mouvement coordonné de leurs quatre membres, ailes et pattes », les poussins des hoazins sont les seuls oiseaux actuels à le maîtriser.    Le Journal de Montréal, Le poussin de l’hoazin, un petit doué pour la varappe | JDM
  • Quelque 630 espèces d’oiseaux ont été recensées dans les environs, dont des aras bleus et jaunes qui viennent se poser sur la cime des arbres morts. Les hoazins huppés, symboliques de la région, sont quant à eux plus facilement observables en bordure de plans d’eau. Le Journal de Montréal, Réserve Tambopata: l’Amazone au Pérou! | JDM
  • Créée en 1998, la réserve naturelle des marais de Kaw-Roura abrite aujourd'hui près de 74 % des oiseaux de Guyane et de nombreuses espèces en voie d'extinction: ibis rouge dans l'estuaire, lamantin se nourrissant sur les herbiers, loutre géante dont on a suivi le sillage tout à l'heure, jaguar nocturne ou archaïque hoazin. L'un de ces oiseaux à l'œil rouge étincelant sous une huppe dressée lance de rauques soupirs à notre approche. Ce piètre voilier, doté de griffes alaires à l'état de poussin, est considéré comme un véritable fossile vivant. Relancée par le ministère de l'Ecologie, une protection plus ambitieuse, un parc national «zone humide» pourrait prochainement contrer les projets de mines d'or à ciel ouvert sur la réserve de Kaw. Le Figaro.fr, Kaw, la Guyane côté marais
  • Il appartient au club très fermé des oiseaux exclusivement herbivores, et possède parmi eux une caractéristique unique au monde : un système digestif assurant l’intégralité du processus de fermentation nécessaire à la dégradation de cette matière végétale. D’où son surnom d’« oiseau vache ». A l’instar des bovins, l’hoazin consacre une grande partie de son temps à cette digestion (mais sans ­remastication). L’essentiel du broyage s’effectue dans son jabot, un organe monumental doté de puissants muscles malaxeurs, aux côtés duquel il ne reste guère de place pour l’attache des muscles des ailes. Conséquence : l’animal vole mal. Dans les bassins sud-américains de l’Amazone et de l’Orénoque, où il niche, il passe l’essentiel de son temps dans l’un de ses arbres favoris, le palétuvier. Un habitat forestier qui, comme celui de toutes les espèces tropicales, ne cesse de se restreindre. Le Monde.fr, En images : les petites bizarreries de la nature

Traductions du mot « hoazin »

Langue Traduction
Anglais hoazin
Espagnol hoazin
Italien hoazin
Allemand hoazin
Chinois 霍赞
Arabe هوزين
Portugais hoazin
Russe hoazin
Japonais ホアジン
Basque hoazin
Corse hoazin
Source : Google Translate API

Hoazin

Retour au sommaire ➦

Partager