La langue française

Histotropisme

Sommaire

  • Définitions du mot histotropisme
  • Phonétique de « histotropisme »
  • Traductions du mot « histotropisme »

Définitions du mot histotropisme

Trésor de la Langue Française informatisé

histotropisme , subst. masc.« Réaction d'attirance (histotropisme positif) ou de répulsion (histotropisme négatif) à l'égard d'un tissu ou d'une cellule manifestée par un microorganisme ou un parasite » (Méd. Biol. t. 2 1971). Ces formes métacycliques sont aptes à traverser activement les téguments et les muqueuses avec lesquels ils entrent en contact (histotropisme) (Brumpt dsNouv. Traité Méd., fasc. 5, 2, 1929, p. 374)
Rem. À signaler aussi a) Les empr. à l'angl. : histogramme*; à l'allemand : histidine*; histone, subst. fém. « terme générique désignant un ensemble d'holoprotéines hydrosolubles à caractère basique, associées dans le noyau cellulaire aux acides désoxyribonucléiques et qui interviendraient dans la transmission du message génétique » (Méd. Flamm. 1975). Les protéines associées aux acides nucléiques dans les cellules animales sont hautement basiques et peuvent, par conséquent, être assimilées à des histones ou des protamines (P. Morand, Confins vie, 1955, p. 88). b) Histoplasmose (histoplasm(a), nom de l'agent responsable + -ose*), subst. fém. « Maladie provoquée par des champignons microscopiques ressemblant aux levures, parasites intracellulaires, qui envahissent surtout les cellules du système réticulo-endothélial » (d'apr. Man.-Man. Méd. 1977). Les spores d'un champignon histoplasma capsulatum ont été reconnus responsables d'une affection bronchique parfois suffisamment grave pour entraîner la mort (histoplasmose) (Gèze, Spéléol. sc., 1965, p. 149).

Trésor de la Langue Française informatisé

histotropisme , subst. masc.« Réaction d'attirance (histotropisme positif) ou de répulsion (histotropisme négatif) à l'égard d'un tissu ou d'une cellule manifestée par un microorganisme ou un parasite » (Méd. Biol. t. 2 1971). Ces formes métacycliques sont aptes à traverser activement les téguments et les muqueuses avec lesquels ils entrent en contact (histotropisme) (Brumpt dsNouv. Traité Méd., fasc. 5, 2, 1929, p. 374)
Rem. À signaler aussi a) Les empr. à l'angl. : histogramme*; à l'allemand : histidine*; histone, subst. fém. « terme générique désignant un ensemble d'holoprotéines hydrosolubles à caractère basique, associées dans le noyau cellulaire aux acides désoxyribonucléiques et qui interviendraient dans la transmission du message génétique » (Méd. Flamm. 1975). Les protéines associées aux acides nucléiques dans les cellules animales sont hautement basiques et peuvent, par conséquent, être assimilées à des histones ou des protamines (P. Morand, Confins vie, 1955, p. 88). b) Histoplasmose (histoplasm(a), nom de l'agent responsable + -ose*), subst. fém. « Maladie provoquée par des champignons microscopiques ressemblant aux levures, parasites intracellulaires, qui envahissent surtout les cellules du système réticulo-endothélial » (d'apr. Man.-Man. Méd. 1977). Les spores d'un champignon histoplasma capsulatum ont été reconnus responsables d'une affection bronchique parfois suffisamment grave pour entraîner la mort (histoplasmose) (Gèze, Spéléol. sc., 1965, p. 149).

Phonétique du mot « histotropisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
histotropisme istɔtrɔpism

Traductions du mot « histotropisme »

Langue Traduction
Anglais histotropism
Espagnol histotropismo
Italien histotropism
Allemand histotropismus
Chinois 组织向性
Arabe توجه الأنسجة
Portugais histotropismo
Russe histotropism
Japonais 組織向性
Basque histotropism
Corse istotropismu
Source : Google Translate API
Partager