La langue française

Historiciser

Sommaire

  • Définitions du mot historiciser
  • Étymologie de « historiciser »
  • Phonétique de « historiciser »
  • Citations contenant le mot « historiciser »
  • Traductions du mot « historiciser »

Définitions du mot historiciser

Wiktionnaire

Verbe

historiciser (h muet)\is.tɔ.ʁi.si.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Traiter avec des méthodes relevant de la recherche historique, étudier dans le contexte temporel.
    • Cette reparatio correspond à la conversion néoplatonicienne, avec cette nuance que Boèce l’historicise, mieux, la généalogise selon quatre étapes et les « lignées » correspondantes : […]. — (Lambros Couloubaritsis, Histoire de la philosophie ancienne et médiévale, Grasset, 1998)
    • On ne peut débattre de l’antisémitisme sans l’historiciser, ce que les professeurs s’efforcent de faire en France. — (Vincent Duclert, « Antisémitisme en France : les leçons de l’histoire », Libération, 20 février 2019, page 19)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « historiciser »

(Siècle à préciser) Dérivé de historique avec le suffixe -iser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « historiciser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
historiciser istɔrisize

Citations contenant le mot « historiciser »

  • Argument du séminaire : Le séminaire organisé par Tiziana Leucci et Pierre Philippe-Meden s'inscrit dans la continuité des recherches doctorales conduites dans la perspective de l'ethnoscénologie : études interdisciplinaires de l'esthétique des incarnations de l'imaginaire. La première séance a ainsi pour objectif d'exposer et donner à discussion les fondements de l'ethnoscénologie dans le champ général de l'anthropologie de l'esthétique la position qu'occupe l'ethnoscénologie par rapport aux sciences de l'art dans les institutions académiques nationales, l'anthropologie théâtrale, les performances studies, l'anthropologie historique du cirque, l'histoire connectée de la danse, etc. Cette séance et celles qui suivront partent du principe que l'artiste de spectacle vivant et ses créations se caractérisent par leur nomadisme. Or, il arrive que la liberté de créer des oeuvres éphémères par nature se paie au prix de l'absence d'établissement fixe, de la circulation forcée, de l'exil, mais aussi au bénéfice de la rencontre, du devenir autre, de la connaissance, du partage et du métissage. Ainsi le séminaire s'attachera-t-il à historiciser le nomadisme du spectacle vivant, les processus négociés par l'artiste pour acclimater, adapter, réinventer selon les circonstances ses techniques du corps et de transmission, ses esthétiques et ses sensibilités. Il s'agira d'appréhender les enjeux, les difficultés et les malentendus culturels qui émergent dans ces processus. L'approche biographique, les témoignages d'artistes et d'artistes-chercheurs en situation nomade seront privilégiés. , Anthropologie historique des arts nomades (Séminaire d'ethnoscénologie, EHESS, Paris)
  • Ce genre de question se pose sous le poids de l’actualité. Comme beaucoup d’autres textes religieux, le Coran comporte, bien sûr, de la violence. Mais les parties violentes de l’Ancien Testament ne sont pas moins développées. Notre démarche est d’«historiciser» ces données conjoncturelles. Un texte appartient à son époque et au lieu dans lequel il a émergé. Vouloir trouver, par exemple, du féminisme ou de l’antiféminisme dans le Coran ou l’Ancien Testament est un anachronisme. Le travail de contextualisation, nous le répétons, est fondamental. Ce qui est critiquable, c’est d’accepter le Coran comme un tout dogmatique absolu, valable en tout temps et en tout lieu. Le point crucial à ce propos n’est pas le texte lui-même mais la manière dont il est lu. Libération.fr, «On fait fréquemment dire au texte coranique ce qu’il ne dit pas» - Libération
  • Le rapport Femme/Histoire trouve également sa place dans le roman historique, dans l’autofiction, l’autobiographie, etc. En ce sens, il convient de se demander dans quelle mesure la prise en charge de l’histoire par les littératures et les arts, terrain de la subjectivité par excellence, est susceptible de restituer les tensions dans les rapports de genre et d’illustrer les combats féminins et/ou de les historiciser. Existe-il des formes d’expression littéraires et artistiques plus enclines à accueillir l’histoire des femmes ? Le XVIIIe siècle bien pensant n’a-t-il pas condamné le roman en s’appuyant sur les mêmes allégations : le roman, les mémoires et pseudo-mémoires seraient des « affaires de femmes », trop intimistes pour prétendre à des causes universelles. Les combats de femmes ne peuvent-ils être que matière autobiographique et biographique ? Inscrire le personnel dans le collectif et interpréter l’historique à l’aune des subjectivités contribue pourtant, nous le savons, à une meilleure compréhension de l’histoire. , Femmes et Histoire(s) dans la littérature et les arts (Tunis)
  • L’ouvrage dont Charlotte Guichard nous gratifie est le fruit de plusieurs années d’enquête et de réflexion. Il fait suite à de nombreux travaux consacrés, entre autres, à l’émergence de la figure de l’amateur, aux expositions publiques, à l’expertise ou encore aux graffitis à Rome. Derrière tous ces travaux, inscrits au croisement de plusieurs disciplines, l’auteure réfléchit à la construction de la valeur de l’art. Pour cela, elle s’attache à historiciser nos catégories de jugement, en s’appuyant notamment sur la matérialité des œuvres. , Le nom de l’artiste - La Vie des idées
  • Nous savons combien de trottinettes stationnent dans Paris pour chaque opérateur et connaissons leur taux de rotation. Nous pouvons historiciser le phénomène à l'échelle d'une journée, d'une semaine, ou d'un mois, analyser l'influence de la météo ou encore comprendre les mécaniques de déploiement des trottinettes par les opérateurs en début de journée. Par exemple, nous avions l'impression au début que les quatre premiers arrondissements de Paris étaient les plus concernés. Mais nous nous sommes aperçus grâce à l'analyse de ces données que ce n'était pas une question d'arrondissement, mais plutôt de points névralgiques. , Jean-Philippe Clément (Mairie de Paris) : "Nous avons développé un système de régulation des trottinettes par la donnée"

Traductions du mot « historiciser »

Langue Traduction
Anglais historicize
Espagnol historizar
Italien storicizzare
Allemand historisieren
Chinois 历史化
Arabe تأريخ
Portugais historicizar
Russe историзировать
Japonais 歴史化する
Basque historicize
Corse storicizà
Source : Google Translate API
Partager