La langue française

Historicisation

Sommaire

  • Définitions du mot historicisation
  • Étymologie de « historicisation »
  • Phonétique de « historicisation »
  • Citations contenant le mot « historicisation »
  • Traductions du mot « historicisation »

Définitions du mot historicisation

Wiktionnaire

Nom commun

historicisation \is.tɔ.ʁi.si.za.tjɔ̃\ féminin

  1. (Néologisme) Prise en compte du contexte historique.
  2. (Philosophie) Intégration psychique des évènements, qui peut différer selon le contexte et le vécu de chacun.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « historicisation »

(Siècle à préciser) Dérivé de historiciser avec le suffixe -ation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « historicisation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
historicisation istɔrisisasjɔ̃

Citations contenant le mot « historicisation »

  • Premièrement, nous devons nous éloigner du parti pris épistémologique qui prend, comme l’illustre de façon convaincante Sammy Baloji dans ses photographies, la colonisation ou l’indépendance comme point de départ de toute évaluation historique. Une telle approche est coloniale par définition, car elle tend à donner à l’Occident une place centrale dans l’historicisation de l’Afrique. D’autres temporalités, qui ne font pas partie de ces deux moments historiques, risquent de passer inaperçues alors qu’elles sont un élément crucial de ces dynamiques qui font du Congo ce qu’il est aujourd’hui. The Conversation, Soixante ans après l’indépendance du Congo : décoloniser la lecture de l’histoire
  • Si Engel ne saurait accepter cette objection, c’est pour la raison qu’il accorde une objectivité absolue aux normes de la vérité. Elles sont, selon lui, immuables en tant que telles et, donc, universellement valables. Elles ne sauraient être le moins du monde historicisées, ce qui reviendrait à les rendre contingentes. Mais cette conception n’a-t-elle pas l’inconvénient de conduire à une philosophie évolutionniste de l’histoire de l’humanité consistant à juger des représentations sociales et individuelles des hommes de toutes cultures et de toutes époques du point de vue d’un tribunal anhistorique de la raison ? Une conception moins tranchée de l’opposition entre le droit et le fait est-elle tout à fait illégitime ? Concevoir que les normes, quelles qu’elles soient, y compris les plus rigoureusement scientifiques, sont socialement instituées, n’est peut-être pas une voie aussi impraticable que ne le pense Engel. Que les normes épistémiques existent sous le mode de règles solides, stabilisées et durables, ne conduit pas nécessairement au constructivisme social ou aux thèses généalogistes, que Engel critique à travers Foucault. Il n’est pas évident que l’historicisation des cadres transcendantaux soit incompatible avec une position réaliste. Dans cette perspective, on pourrait adjoindre aux deux niveaux distingués par Engel, celui des normes épistémiques et celui des vertus intellectuelles, le moment de l’invention, qui, par la critique et l’imagination, peut parfois instituer avec succès de nouvelles normes épistémiques. , Que devons-nous croire ? - Nonfiction.fr le portail des livres et des idées
  •      S’ensuit alors un moment d’accalmie ponctué de quelques tensions au niveau des barrières mobiles attaquées à coup de pied du côté de Rue du Temple. Les prises de parole se poursuivent et pendant que la foule tourne à nouveau son attention sur celles-ci, ces dernières se font plus contemplatives à propos de la situation concrète présente : la place de la République déborde d’une foule qui gronde. La démarche d’historicisation de ce rassemblement ne se cache pas : on peut entendre dire Assa Traoré : « Le nom de mon frère Adama rentre dans l’histoire et la marque ». La galvanisation de la foule ne tarde pas à se manifester : un silence grave marque les visages de cell.e.ux genoux à terre et poing levé. Le nom de Georges Floyd est évoqué à de nombreuses reprises, et si une solidarité et un respect collectif semble émaner des jeunes racisé.es banlieusard.e.s et des collectifs organisateurs, peuvent s’entendre quelques remarques de la part de gilets-jaunes : « on a attendu qu’il se passe quelque chose de l’autre côté du monde pour bouger alors que ça fait plus qu’un an qu’il y a des morts et des mutilés en France ». Une heure plus tôt s’exprimait une membre du comité Lamine Dieng, dont le frère a été tué suite à une interpellation des forces de l’ordre en 2007. « De Paris à Minneapolis, tout le monde déteste la police. » Club de Mediapart, 13.06.20 : du bas des blocs et du black bloc, République cassée en deux. | Le Club de Mediapart
  • Hélas, chez les musulmans, le travail d’historicisation est difficile : on continue à lire les exégèses du Moyen Âge en pensant qu’elles sont encore opératoires telles quelles pour orienter nos comportements. Il faudrait pouvoir reconnaître à un auteur fameux comme Ibn Taymyyia son apport considérable dans plusieurs disciplines des sciences islamiques, et reconnaître aussi qu’on ne peut plus appliquer ses recommandations dans le domaine des rapports de genre ou des rapports entre musulmans et non-musulmans. La Croix, « Les musulmans doivent accepter de changer de paradigme »
  • Dès lors, un geste d’ouverture et d’ajustement théoriques s’impose pour saisir ces nouveaux usages et leurs implications. Les études réunies dans le présent ouvrage participent ainsi de trois perspectives : poétique, pragmatique et culturelle. Attentives à leurs objets propres comme aux enjeux conceptuels qui les traversent, elles donnent à voir la singularité des nouveaux possibles des œuvres (littéraires, cinématographiques ou numériques), et contribuent à la nécessaire historicisation des théories du personnage. , R. Audet, N. Xanthos (dir), Ce que le personnage contemporain dit à la critique
  • Je vois l'oeuvre de Gramsci comme un sous texte des mouvements populaires ou une pensée qui peut fournir des outils conceptuels pour lire, comprendre ce qui se passe. Les Gilets Jaunes sont un bon exemple, on peut considérer ce mouvement depuis une perspective gramscienne avec des outils forgés par Gramsci, parce que sa pensée est complexe, mobile, ses concepts sont plastiques, jamais figés dans des définitions. Une des idées fortes de Gramsci c’est l’idée d’historicisation : inscrire y compris ses propres pensées dans l’histoire et considérer qu’une chose peut être vraie à un temps donné, et être utile dans le sens de l’émancipation des subalternes, mais plus tard se retourner en son contraire et devenir une idée qu’il faut abandonner parce qu’il faut repenser le temps présent. Donc ce n’est pas trahir Gramsci de rendre ses concepts dans la dynamique, leur donner leur historicité et les faire vivre en fonction de leur temps. C’est pour ça que Gramsci a eu tellement de succès en dehors d’Italie alors même que ses concepts sont nés dans un terreau italien...                     Christophe Mileschi France Culture, Avoir raison avec... Antonio Gramsci

Traductions du mot « historicisation »

Langue Traduction
Anglais historicization
Espagnol historización
Italien storicizzazione
Allemand historisierung
Chinois 历史化
Arabe التأريخ
Portugais historicização
Russe историзация
Japonais 歴史化
Basque historizazio
Corse storizazione
Source : Google Translate API
Partager