La langue française

Hippodamien

Sommaire

  • Phonétique de « hippodamien »
  • Citations contenant le mot « hippodamien »
  • Traductions du mot « hippodamien »

Phonétique du mot « hippodamien »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hippodamien ipɔdamjɛ̃

Citations contenant le mot « hippodamien »

  • Au Moyen Âge, le plan hippodamien est toujours utilisé dans la création des villes nouvelles, par exemple les bastides. Cette grille ( Un grille-pain est un petit appareil électroménager. Une grille écran est un élément du tube de télévision. Une grille d'arrêt est un élément du tube de télévision. Une grille de...) hippodamienne est aussi celle du jeu d'échecs qui sert au dominicain Jacques de Cessoles à décrire l'organisation idéale de la cité ceinturée dans ses murs, symbolisés par les quatre tours d'angle. Selon Jacques Heers, le fractionnement de l'espace urbain en espaces privés, l'absence d'un pouvoir central fort s'opposent à la conception et la réalisation de grands projets publics au cours du Moyen Âge. Techno-Science.net, 🔎 Cité idéale - Définition et Explications
  • Administrée jusque dans les années 1860 par les Turinois, la ville de Nice bénéfice d’un contexte historique riche marqué sur les pavés de la ville. La cité balance entre une ville basse à l’image méditerranéenne dans laquelle s’imbriquent placette et végétation et une urbanité beaucoup plus dessinée, tramée sur un plan hippodamien par les Italiens. Chroniques d‘architecture, Dix ans plus tard, plaine du Var, où en est Nice Ecovallée ? | Chroniques d‘architecture
  • En 1860, le plan d’urbanisme hippodamien initié par l’architecte Idelfons Cerdà dans la capitale catalane renverse les codes. Barcelone, déjà laboratoire d’expérimentation architecturale devient la capitale du "modernisme". Partons en visite à la découverte de différents monuments majeurs typiques de cette époque. France Inter, Le modernisme à Barcelone - ou la tentation d'une ville idéale
  • La catastrophe de 64 offre une opportunité unique de remodelage général. Néron rêve d'une Nova Urbs inspirée de l'urbanisme hellène hippodamien. Il prévoit que les maisons soient reconstruites en matériaux à l'épreuve du feu, mises à l'alignement, sans murs mitoyens, d'une hauteur réduite et précédées de portiques en façade (qu'il promet de payer de ses deniers), que les rues soient élargies, rectilignes et pourvues de fontaines. Il s'engage à remettre aux propriétaires les terrains à bâtir après les avoir fait déblayer, institue des primes proportionnées au rang et à la fortune de chacun et détermine le délai dans lequel, les habitations ou les îlots étant terminés, on pourra en percevoir le montant. Vastes projets sérieusement élaborés donc, mais dont l'archéologie ne décèle la réalisation que dans des aires limitées, essentiellement entre le Forum et le Palatin et ponctuellement ailleurs. C'est que l'urgence des secours aux sinistrés, l'ampleur du chantier, la spéculation et la nostalgie de certains pour la Rome ancienne n'y sont pas favorables. C'est aussi que les soucis du pouvoir en 65-67 - la conspiration de Pison puis le voyage en Grèce - accaparent son énergie. Le Figaro.fr, Néron a-t-il bâti une nouvelle Rome ?
  • L’administration de l’Etat de New York orchestre alors un “Commissioners’ Plan” en 1811 pour définir l’organisation spatiale de Manhattan, entre Houston Street et la 155e rue. C’est à ce moment là qu’est choisi le fameux plan hippodamien, ou en damier (encore appelé “grid” à New York), avec ses routes perpendiculaires. Les avenues (axées nord-sud), et les rues (est-ouest) créent un quadrillage strictement géométrique, ne tenant pas compte de la topographie. French Morning US, Pourquoi certaines avenues sont-elles désignées par des lettres à Manhattan ? - French Morning US
  • Après la publication, en novembre, d'un ouvrage de référence à l'occasion du Centenaire de 1914-1918 : «Le Lauragais se souvient» (éditions Lauragais Patrimoine), Jean-Paul Calvet, en passionné assidu, présente le tome I d'une série qui devrait voir, par la suite, l'édition de quatre autres tomes sur l'histoire de la bastide de Revel. Ce premier tome de 336 pages, tout en couleurs, sera suivi de quatre autres publications qui correspondront au nombre de lettres que comporte «R.E.V.E.L.» mais aussi au nombre de blasons identifiant la ville. Plus de 1 500 pages sont prévues en tout. L'Histoire de «Rebel ô moun païs» («Revel ô mon pays») méritait bien cela. «Revel est une bastide de dernière génération et, à ce titre, est signée par une typologie urbaine très caractéristique et souvent prise en exemple des villes à plan hippodamien, avec des rues qui se croisent à angle droit, une halle avec son beffroi en bois et des galeries couvertes, «las garlandas», en son centre», explique Jean-Paul Calvet. «Entourée à l'époque d'un système défensif, avec remparts et tours, elle a aussi été une place forte militaire et stratégique, notamment durant les Guerres de Religion». ladepeche.fr, Revel. Conférence sur la fondation de la bastide au Ciné Get, jeudi - ladepeche.fr
  • Je commence d’abord avec le plan hippodamien, dit aussi en damier ou en échiquier. C’est un type d’organisation en urbanisme, la manière de construire une ville avec des rues rectilignes qui se croisent à angle droit, formant ainsi des blocs carrés ou rectangulaires. Wikipédia dit que ce plan aurait déjà été utilisé 3000 ans avant JC. J’ai d’ailleurs appris que ce plan a également été appliqué à la Ville de la Chaux-de-Fonds, après un énorme incendie en 1794. Ce style de construction de ville ne date donc pas d’hier et il n’est pas seulement appliqué aux Etats-Unis! A New York, c’est en 1811 qu’une commission a établi un plan particulier sur ce concept pour définir l’organisation de l’ile de Manhattan. Migros Medien, Connaissez-vous New York? - Episode 2 | Migros Magazine
  • Les principaux responsables de cette situation seraient les créateurs du “Commissioners’ plan of 1811”, le fameux schéma quadrillé (ou plan hippodamien) qui régit une grande partie de Manhattan. Pour Harvey Molotch, sociologue de la ville et professeur à la New York University, “le plan de New York repose sur un système très rationnel, avec une organisation des rues et avenues réalisée en maîtrisant et en optimisant les caractéristiques topographiques, les voies navigables, les espaces privés. C’est une grande réussite de ce point de vue“. French Morning US, Pourquoi autant de poubelles en plein air à New York ? - French Morning US

Traductions du mot « hippodamien »

Langue Traduction
Anglais hippodamian
Espagnol hippodamian
Italien ippodameo
Allemand hippodamian
Chinois 河马
Arabe عمودي
Portugais hipodamiano
Russe hippodamian
Japonais ヒポダミアン
Basque hippodamian
Corse hippodamian
Source : Google Translate API
Partager