La langue française

Hibernant

Définitions du mot « hibernant »

Trésor de la Langue Française informatisé

HIBERNANT, -ANTE, part. prés. et adj.

I. Part. prés. de hiberner*.
II. − Adj., ZOOL. [En parlant de certains animaux] Qui hiberne, qui passe l'hiver dans l'état de sommeil et d'engourdissement. Synon. hivernant.[Un brahmane de Calcutta] Tête longue, (...) des membres maigres (...) toute la substance semblait s'être retirée dans la cervelle, et le reste du corps sommeillait, réduit à une vie latente comme celle des animaux hibernants (Taine, Notes Paris,1867, p. 316).Depuis les premières fraîcheurs de novembre, elle [la tortue] est enfermée dans sa boîte (...) et elle dort son sommeil de petite bête hibernante (Loti, Fleurs ennui,1882, p. 310).Durant le repos hibernal : destruction des formes parasitaires hibernantes (œufs de pucerons et de certains acariens) et des cochenilles; la vulnérabilité des formes hibernantes augmente avec l'approche du printemps (Boulay, Arboric. et prod. fruit.,1961, p. 103).
En emploi subst. Les hibernants constituent un matériel précieux pour analyser les processus de l'engourdissement saisonnier et du réveil printanier (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 645) :
La nutrition (...) est constante (cependant on peut l'arrêter avec certaines précautions chez les animaux qui se dessèchent, la ralentir chez les hibernants, etc.) et ne peut cesser sans que la vie cesse. Ce qui est intermittent, c'est la digestion et, peut-être, la formation du sang qui est le véhicule de la substance nutritive proprement dite. C. Bernard, Notes,1860, p. 172.
Prononc. : [ibε ʀnɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Étymol. et Hist. Cf. hiberner.

Wiktionnaire

Forme de verbe

hibernant \i.bɛʁ.nɑ̃\

  1. Participe présent du verbe hiberner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

HIBERNANT (i-bèr-nan, nan-t') adj.
  • Terme de zoologie. Animaux hibernants, animaux qui passent une partie de l'automne et l'hiver dans un état d'engourdissement et de léthargie d'où ils ne sortent qu'à l'entrée du printemps.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « hibernant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hibernant ibɛrnɑ̃

Citations contenant le mot « hibernant »

  • Le conseil municipal d’Elven s’est réuni mardi soir 7 juillet à 20 h salle du Carré d’Arts. Au programme, le budget mais pas seulement, ce qui indique que la municipalité entre en phase vraiment opérationnelle après une période difficile liée aux mesures sanitaires de ce printemps 2020 plus hibernant que printanier. Le Telegramme, Eau potable et énergie photovoltaïque étaient au menu du conseil municipal - Elven - Le Télégramme
  • Déjà, l'équipe strasbourgeoise se réjouit d'une incroyable découverte. Du sérum (liquide sanguin débarrassé de ses cellules) d'ours en hibernation a été appliqué sur des cellules musculaires humaines en culture. Et là, bingo, ces cellules ont grossi! "Une batterie d'analyses chimiques nous a ensuite montré que tous les événements moléculaires observés dans le muscle de l'ours hibernant étaient reproduits dans les cellules humaines traitées, détaille Fabrice Bertile. Non seulement des facteurs anti-atrophiques circulant dans le sang d'ours pourraient piloter les mécanismes d'épargne de ses protéines musculaires, mais nous avons démontré l'effet de ces facteurs sur l'homme." lejdd.fr, Le secret d'hibernation de l'ours
  • La question est souvent posée. « Quelle est la différence entre hiverner et hiberner ? ». Pour être simple et en s’inspirant du dictionnaire : certains animaux hivernent en supportant l’hiver à l’abri du froid. C’est le cas des oiseaux migrant vers les pays chauds ou des troupeaux occupant les étables. Par contre, d’autres animaux, comme les marmottes, les hérissons, les loirs, les grenouilles ou les lézards, hibernent parce qu’ils passent tout l’hiver à dormir dans un endroit protégé du froid. Ils entrent ainsi dans un état d’hypothermie régulée qui leur permet durant plusieurs semaines de conserver leur énergie. Leur métabolisme est ralenti jusqu’à des niveaux très bas grâce à des températures corporelles et les taux respiratoires s’abaissant graduellement. Ils utilisent les réserves de graisse du corps stockées durant les mois d’activité. Souvent considéré à tort comme un hibernant, l’ours est un semi-hibernant. Bien que ses fréquences cardiaques ralentissent, sa température corporelle reste relativement stable et il peut être facilement réveillé. C’est aussi le cas des blaireaux. Ils n’hibernent pas mais dorment davantage en hiver durant lequel ils perdent jusqu’à 3 kg tout en effectuant quelques balades nocturnes lorsque le temps le permet. Photographié le 30 août dernier sur la commune de Longemaison, ce jeune blaireau vit actuellement son premier hiver. , Edition Besançon | Le blaireau hiverne, la marmotte hiberne
  • Les animaux hibernants sont fascinants. Prenons l’exemple de l’ours. Pendant ses 150 à 215 jours d’hibernation, en quasi-immobilité et sans boire ni manger, l’animal ne perd pas de masse musculaire. De la graisse, oui, mais du muscle, non. C’est de ce constat que sont partis les travaux des scientifiques Etienne Lefai (Unité de nutrition humaine, Inrae - Université Clermont Auvergne) et Fabrice Bertile (CNRS à Strasbourg). C’est que le sujet est d’importance. « L’atrophie musculaire, c’est ce qui fait passer de l’indépendance à la dépendance. Avec le vieillissement de la population, c’est un vrai souci », explique le chercheur clermontois. En fait, la sédentarité et l’inactivité physique sont la 4e cause de décès dans le monde. www.lamontagne.fr, Un chercheur de Clermont-Ferrand permet de s'approcher un peu plus d'un voyage vers Mars - Clermont-Ferrand (63000)
  • Les animaux qui hivernent ont également un métabolisme de faible activité mais pas au point des hibernants. Pendant leur période de somnolence hivernale, ils peuvent manger, uriner, donner naissance aux petits pour les femelles... Ils sont beaucoup plus actifs que ceux qui hibernent. , Expliquez-moi la différence entre hibernation et hivernation ?

Traductions du mot « hibernant »

Langue Traduction
Anglais hibernating
Espagnol hibernando
Italien letargico
Allemand winterschlaf
Chinois 冬眠
Arabe السبات
Portugais hibernando
Russe спячки
Japonais 冬眠
Basque hibernatu
Corse hibernando
Source : Google Translate API

Hibernant

Retour au sommaire ➦

Partager