La langue française

Hétéro

Sommaire

  • Définitions du mot hétéro
  • Phonétique de « hétéro »
  • Citations contenant le mot « hétéro »
  • Images d'illustration du mot « hétéro »
  • Traductions du mot « hétéro »

Définitions du mot hétéro

Trésor de la Langue Française informatisé

hétéro (de hétérosexuel), adj. et subst.À notre époque de libéralisation des moeurs, l'homo(sexuel) revendique sa place parmi les hétéro(sexuels) et le maso(chiste) en quête d'un sado (sadique) a tout loisir de passer une petite annonce (...) dans un quotidien (J.-P. Brunetds Meta,1980, no25, p.352).

Wiktionnaire

Adjectif

hétéro \e.te.ʁo\ masculin et féminin identiques

  1. Hétérosexuel.
    • La majorité hétéro.

Nom commun

hétéro \e.te.ʁo\ masculin et féminin identiques

  1. Hétérosexuel.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « hétéro »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hétéro eterɔ

Citations contenant le mot « hétéro »

  • Homo-hétéro : Notre identité sexuelle se détermine à l’adolescence. Pourtant, certains en changent à l’âge adulte. Trois « convertis » nous ont raconté leur métamorphose. , Témoignages - homo, hétéro, ils ont changé d'orientation sexuelle | Psychologies.com
  • Puis retour des gilets jaunes sur un autre thème, «La marche des fiertés». Il en faut également pour les LGBTQI. Tout le monde ne connaissant pas la fin de cet acronyme, le Q signifiant que la personne n’est ni hétéro ni homo. Quant au I, c’est pour les personnes pensant qu’elles n’ont pas de genre (féminin ou masculin). Comme quoi, ce n’est pas les idées qui manquent pour manifester. Forbes France, Négocier Son Rôle De Citoyen Proactif | Forbes France
  • Je n’ai jamais été une femme. Je veux dire par là que j’ai été violée comme une femme, j’ai été harcelée comme une femme, j’ai été silenciée et remise à ma place comme une femme, j’ai gagné moins d’argent comme une femme, j’ai porté la charge mentale comme une femme. Mais très tôt, enfant garçon manqué/adjacent lesbienne j’ai aussi été fui par les femmes parce que je sentais le soufre, je les rendais suspectes aux yeux de ceux dont la main donne à manger. Soucieuses et suspectes de ne pas être, elles aussi, de vraies femmes, aimantes et dévouées. Peut-être alors ils ne leur feront pas de chèques. Peut-être ils ne leur donneront pas d’enfants. Parfois on pense qu’il vaut mieux avoir une position de merde que pas de position du tout. Je comprends. Je veux dire je comprends vraiment. Et c’est pas comme si plus tard je n’avais pas dû mettre mes talons et ma séduction, performer la cohérence de genre et d’hétérosexualité « être une femme » pour avoir du travail. Pour manger, comme les autres. Club de Mediapart, «Femme» n’est pas le principal sujet du féminisme | Le Club de Mediapart
  • Aujourd’hui ? « Je me sens libéré. Affranchi de ce qui me pesait. » Précision : ce qui le pesait, ça n’était pas sa relation hétérosexuelle, mais bien sa relation tout court. Ni hétérosexuel ni homosexuel, il s’assume aujourd’hui comme « bisexuel ». Ou mieux : « juste sexuel ». La Presse, Derrière la porte: ni homo ni hétéro
  • Toutes les femmes en couple hétéro ne sautent pas le pas. Les fréquentes confrontations qu'Elsa a avec son conjoint l'ont également conduite à songer à la séparation; elle a abordé le sujet avec lui, sans vraiment envisager la mise en pratique de cette échappatoire. «On ne peut pas se séparer de quelqu'un juste pour lui prouver qu'il faut partager les tâches», se persuade-t-elle. Ce qui n'étonne pas Jenny van Hooff: «Pour la plupart des couples, la répartition des tâches est une source permanente de conflit. Pourtant, les femmes estiment que c'est une question trop futile pour quitter leur partenaire, malgré la détresse existante.» Slate.fr, Le couple ou les convictions, une féministe hétéro aura difficilement les deux | Slate.fr
  • En premier lieu, nous ne croyons pas en ce que professe le discours masculiniste sur les éventuels méfaits du féminisme, qui auraient mené à des abus et à une société dominée par la femme. Nous savons que les hommes hétéros demeurent majoritaires dans toutes les instances de pouvoir, publiques comme privées. Nous savons que l’espace public reste un espace dominé par les normes patriarcales. Nous savons que la violence de genre concerne dans sa très grande majorité les femmes, et que, par exemple, en Angleterre et au Pays de Galles, en 2016, 94% des homicides ont été commis par des hommes, qu’aux USA en 2014 94% des agresseurs sexuels étaient des hommes (mais que, par contre, 87% des victimes étaient des femmes), nous savons tout ceci et tout ceci nous inspire un profond dégoût. En tant qu'hommes non-machos, et anti-autoritaire, nous ressentons en nous chaque coup donné à nos amies, nos soeurs, nos mères, et nous tenons l'oppression partiarcale pour une violence qui nous touche aussi nous-même (de façon différente que les femmes, bien sûr), nous empêchant de librement nous épanouir en tant que non-mâles. Club de Mediapart, Même pas mâle: être homme, hétéro, et féministe, ça se passe comment? | Le Club de Mediapart
  • Pour Monique Wittig, on ne naît pas femme. Donc on ne le devient pas. Elle se positionne déjà dans un au-delà de Simone de Beauvoir. Qui est ce "on" : les lesbiennes. Parce que être femme est une construction politique qui s’inscrit dans un rapport de pouvoir intrinsèquement lié au régime hétérosexuel. Ilana Eloit France Culture, Face à un féminisme hétéro - Ép. 2/4 - Sortir les lesbiennes du placard
  • A partir de “Pascal, le grand frère” ou des “Anges de la téléréalité”, la chercheuse Maureen Lepers, nouvelle invitée de “Camille” sur Binge audio, analyse avec sérieux mais bonne humeur un genre où la féminité est toujours ultra-stéréotypée, et où l’hétérosexualité est la norme. Télérama, Podcast : tu fais de la téléréalité et t’es pas hétéro ? Non mais allô quoi ! 
  • ÉTATS-UNIS - La police a fait usage de spray au poivre samedi 31 août à Boston pour disperser des contre-manifestants. Ils accusaient les forces de l’ordre de protéger les participants au défilé pour la “fierté hétérosexuelle”, et tentaient de les empêcher de rouvrir un axe routier. Le HuffPost, À la "fierté hétéro" de Boston, plus de contre-manifestants que de participants et des tensions | Le HuffPost
  • Pas forcément, mais cet article était vraiment très mauvais. Je pense que nous avons de nombreux objectifs communs avec la communauté LGBT, comme l’émancipation face à la société, la critique de la masculinité toxique et violente. Et puis être accusé de s’approprier la culture queer parce qu’on s’habille de façon extravagante, et qu’on prend des postures flamboyantes… c’est plus dangereux qu’autre choses. C’est une façon de dire que si tu es gay, la seule manière de t’habiller c’est avec un costume rose et, qu’au contraire, si tu es hétéro tu te dois d’aller gueuler des chants racistes dans un stade de foot. Je pense qu’il y a la place pour d’autres versions de la masculinité, être hétéro cisgenre sans être violent, mais éprouver de la compassion. L'hétérosexualité n'implique pas de défendre le patriarcat. Les Inrockuptibles, HMLTD : “Tu peux être hétéro et ne pas gueuler des chants racistes dans un stade”
  • Pour les séparatistes, la messe est dite, le couple hétérosexuel nuit aux femmes… Mais, l’amour ébranle aussi profondément le machisme, objecte la chroniqueuse Maïa Mazaurette, qui en appelle à de nouvelles coopérations. Le Monde.fr, L’hétérosexualité, c’est terminé ?
  • Des organisateurs de la « Straight Pride » de Boston ont brandi un drapeau de « fierté hétéro » lors du rassemblement d’extrême droite « Demand Free Speech » à Washington, le 6 juillet dernier. La Presse, «Fierté hétéro» à Boston
  • Résultats : sur les 378 mariages gays, lesbiens et hétéros qui ont été analysés, ce sont bien les couples d’hommes qui présentaient le plus faible taux de détresse psychologique et relataient le moins de tensions conjugales au sein de leur couple. À l’inverse, ce sont les femmes hétérosexuelles qui ont signalé les taux les plus élevés de détresse. Leurs partenaires ont quant à eux déclaré des taux de stress assez similaires à ceux des couples de femmes lesbiens, pour qui ce n’est ni la grosse éclate ni un désastre total. NEON, Les couples de mêmes sexe, surtout les hommes, seraient plus heureux en mariage que les hétéros - NEON
  • Queer: un terme qui veut dire «pas hétéro». Certaines personnes préfèrent l’utiliser lorsqu’elles ne veulent pas définir leur sexualité par un terme qui pourrait être trop limitant pour eux.     billie, 15 mythes sur l’orientation sexuelle qui sont absurdes | billie
  • Certains d’entre nous s’en sortent mieux que d’autres. Certains réussissent, d’autres trébuchent. Certains intériorisent leur personnalité publique, d’autres la haine qu’ils reçoivent. Certains se cachent, d’autres s’enfuient. Les uns contractent un mariage hétéro, les autres en sortent, tandis que la plupart vivent dans un entre-deux qui permet d’éviter l’effondrement sans parvenir non plus à l’épanouissement. Et puis il y a ces âmes courageuses, comme Sara Hegazy, qui vivent leur vérité à la vue de tous, qui nous permettent de rêver d’une réalité où notre sexualité ne se résume pas à ce que nous sommes. Peut-être que les temps changent, nous disons-nous alors. Peut-être que nous pouvons baisser un peu la garde, pour flirter ou pour exister. Pour nous affirmer et tester les limites de notre monde. Orient XXI, Sara Hegazy. Nos vies ne sont pas conditionnelles
  • Le woke, d’un mot anglais voulant dire « éveillé » ou «  vigilant », constitue une sorte de tétraèdre aux quatre facettes, chacune représentant une opposition manichéenne : la race, montant les noirs contre les blancs (toutes les autres ethnies sont invitées à se ranger du côté des noirs) ; le féminisme, montant les femmes contre les hommes ; la sexualité, montant les homos contre les hétéros ; et le genre, montant les transgenres et autres non-binaires contre les cis, c’est-à-dire tous ceux qui ne se catégorisent pas comme les premiers. Chaque facette est inséparable des autres ; les militants de l’une sont solidaires des autres. Dans chaque opposition, le second groupe – les blancs, les hommes, les hétéros et les cis – est considéré comme ayant tort de par son existence même. Cela s’appelle le « privilège » blanc, masculin et/ou hétéro. Tout le système est placé sous le signe du vieux marxisme révolutionnaire : il s’agit de saisir le pouvoir dans tous les pays, de détruire le capitalisme et de renverser l’ordre social. Quant à la cancel culture, elle se justifie de la manière suivante : des groupes qui, au cours de l’histoire, auraient été privés d’opportunités pour s’exprimer, qui auraient été « silencés », ont le droit aujourd’hui de « silencer » à leur tour tous ceux qui expriment une opinion contraire à la leur. Causeur, La "cancel culture", cette effrayante intolérance progressiste - Causeur
  • C'est l’histoire de deux mecs hétéros qui décident de faire semblant d'être gays. C’est l'histoire de stéréotypes, de blagues éculées, d'une communauté que certains continuent à singer aujourd'hui encore, avec des intentions plus ou moins louables, mais avec des résultats généralement calamiteux. Cette deuxième saison s’ouvre sur la question suivante: pourquoi les films où les hétérosexuels se déguisent en homosexuels posent-ils problème? Un mercredi sur deux, Mansplaining observe les masculinités à travers des œuvres culturelles et des faits d’actualité. Parce que la parole masculine est dominante, sauf lorsqu’il s’agit de remettre en question les privilèges des hommes. Si vous aimez Mansplaining, pensez à l’exprimer en lui donnant la note maximale sur iTunes et ailleurs, en en parlant autour de vous, et en laissant plein de commentaires bienveillants sur les réseaux sociaux. Slate.fr, L'hétéro-gay, cliché usé des comédies | Slate.fr
  • Quand on est né dans la France des années 50, il va sans dire que s’épanouir en assumant son homosexualité, à une époque où celle-ci était encore vue comme une maladie, ne devait pas être chose facile. A l’époque, la question devait rester dans le placard et on ne parlait pas de coming-out. Pour Rémi, qui a grandi près de Rouen, les choses étaient encore plus compliquées. Comme beaucoup dans son cas, il a opté, sous la pression sociale et familiale, pour le mariage (hétéro). Son histoire est mise en image avec beaucoup de justesse par Hugues Barthe, chef de file de la BD française LGBT. Benzine Magazine, Mes années hétéro : avant j'étais moche... - Benzine Magazine
  • « Sortir de l’hétérosexualité ». Cette aguichante injonction était le titre d’un festival féministe organisé à Paris du 24 au 26 septembre. Quelques jours avant l’événement, le site des Inrocks a publié un entretien avec les trois organisatrices, qui a remporté un franc succès. Le salmigondis improbable de Juliet Drouar, Juliette Hammé (de l’émission de radio « Gouinement lundi ») et Tamar, qui a beaucoup tourné entre amis, a suscité des fous rires carabinés, réconciliant droite et gauche, réacs et progressistes et même hommes et femmes. Dans l’échantillon représentatif de mes copains que j’ai sondé (qui comporte quelques féministes béats), la réaction a été, à 100 % : « Mais elles sont dingues ! La fin de l’hétérosexualité, ce sera sans moi. » Il faut croire que la libido l’emporte encore sur l’envie éperdue d’être dans le bon camp. Causeur, La chasse à l'hétéro est ouverte - Causeur
  • Côté désir, ça ne va pas vraiment mieux, puisque l’imaginaire hétérosexuel oublie d’érotiser la moitié de la population. Le corps des hommes ? Quel corps des hommes ? A ma gauche, les tenants d’une vision à œillères (« les femmes sont naturellement plus désirables »). A ma droite, les fatalistes (« les hommes ne se rendront jamais plus désirables, ils perdraient leur virilité »). En attendant, ça fait moitié de désir en moins. Le Monde.fr, Hétéro, cisgenre et monogame : qui rêve encore d’être « normal » ?
  • BOSTON — Un défilé de la «fierté hétéro» et une contre-manifestation ont eu lieu à Boston samedi sans qu’aucun conflit majeur ne soit signalé entre les deux groupes. L’actualité, Aucun conflit majeur lors d'un défilé de la fierté hétéro à Boston | L’actualité
  • Voilà une drôle d’idée. Un groupe de trois hommes cherche à organiser une marche des fiertés à Boston. Mais pas n’importe laquelle. Une marche des fiertés… hétérosexuelles. TÊTU, Trois hommes veulent faire une pride hétéro à Boston, et ça fait rire toute l'Amérique - TÊTU
  • L’école nous conditionne-t-elle à être des garçons et des filles hétéros, obligatoirement attirés par des personnes de l’autre sexe ? C’est la question que pose la sociologue du genre, Gabrielle Richard dans son ouvrage « Hétéro, l’école ? ». Soirmag, L’école est-elle sexiste? - Soirmag
  • Scène de samedi soir entre amis dans la jeune trentaine. Daniel (le prénom a été modifié) est un peu éméché et a une confession à faire : il en a marre de voir des jeunes femmes présentant tous les attributs de l’hétérosexualité faire des égoportraits pour alimenter leurs réseaux sociaux à la terrasse d’un de ses débits de boisson favoris du Village. Le Devoir, Trop d’hétéros dans les bars gais? | Le Devoir
  • La représentativité des homosexuels dans la société s’est beaucoup améliorée. Pourtant, l’hétérosexualité est toujours considérée comme allant de soi, obligeant les gays à un coming out perpétuel. A Genève et Lausanne, une conférence décrypte la question Le Temps, Difficile d’être gay dans un monde hétéro - Le Temps
  • «Si on veut vraiment être féministe, on ne peut pas être en couple avec un homme: soit on accepte de faire plus pour avoir la paix dans le couple, soit on se retrouve derrière lui à minuter», synthétise à regret Elsa. Pour Chiara Piazzesi, professeure à l'Université du Québec à Montréal (Uqam) et membre du Réseau québécois en études féministes (RéQEF), cette apparente impasse dans laquelle se retrouvent les féministes en couple hétérosexuel est le signe qu'«on ne peut pas avoir des solutions noires ou blanches» à ce clash conjugal des socialisations. Slate.fr, Peut-on être féministe et apprendre la vie à son mec? | Slate.fr
  • D’après une étude scientifique très sérieuse il se pourrait bien qu’aucune personne, ni homme, ni femme, ne puisse être hétéro à 100% ! MCE TV, Une étude affirme qu’être « 100% hétéro » n’est pas possible !
  • Qu'est ce que sa peut faire de savoir si elle est hétéro bi ou homo ? C'est sa vie privée et on s'en fou du moment qu'elle chante toujours aussi bien et des textes sympas. C'est juste sa qu'il faut pas qu'elle change: ce qu'elle est et pas devenir une ingrate qui nous regarde de haut une fois qu'elle est devenue célèbre comme malheureusement beaucoup ! ladepeche.fr, Bisexualité, homophobie : Angèle se confie - ladepeche.fr
  • Il n'y a pas que l'hétérosexualité dans la vie. En témoignage ce sigle, LGBTQIA+, qui tente d'inclure en une poignée de lettres toutes les orientations et identités sexuelles possibles.  RTL.fr, "Hétéro", "Bi", "Pan"... Le lexique des sexualités
  • “On ne naît pas hétérosexuel.le, on le devient”. C’est sur ce présupposé qu’est bâti un festival au nom aussi radical que prometteur qui commencera mardi 24 septembre à Paris : “Sortir de l’hétérosexualité”. Deuxième volet du festival “Des sexes et des ‘femmes’”, qui avait entrepris l’an dernier de dénaturaliser le mot “femme” en travaillant sur le désalignement genre/sexe, l’événement s’attaquera cette année au régime politique hétérosexuel en multipliant les perspectives critiques et les lignes de front : érotisation de la violence (avec Valérie Rey-Robert), répartition raciale du travail de care, économie du désir (avec Morgane Merteuil), production médicale de la binarité des sexes, éducation à l’hétérosexualité (avec Ovidie et Wendy Delorme), autant d’ateliers et de conférences à travers lesquels l’équipe du festival entend exposer l’hétérosexualité pour ce qu’elle est : un régime d’exploitation et une fiction politique. Pour en savoir plus, Les Inrocks ont discuté avec Juliet Drouar, Juliette (de l’émission de radio Gouinement Lundi) et Tamar, militantes féministes derrière ce festival ouvert à toutes et tous qui se tiendra du 24 septembre au 6 octobre. Les Inrockuptibles, A Paris, un festival féministe propose de “sortir de l’hétérosexualité”
  • CHIPMAN, N.-B. — Le concepteur d’un «drapeau de la fierté hétérosexuelle» songe à intenter une poursuite contre le conseil municipal d’un village du Nouveau-Brunswick qui a décidé de baisser pavillon face à la controverse. Journal Métro, Retrait du «drapeau hétéro»: son créateur songe à poursuivre
  • Une des principales revendications du mouvement "queer" est de reconnaître mon désir, que mon désir soit reconnu et qu'on m'autorise à en faire un langage, qu'il soit publiquement reconnu, même s'il ne se conforme pas à l'hétéro-normativité. France Culture, Judith Butler : "Une des revendications du mouvement 'queer' est de reconnaître mon désir, même s'il ne se conforme pas à l'hétéro-normativité"
  • Cette lectrice de madmoiZelle s'est toujours définie comme hétérosexuelle. Pourtant, son cœur s'est mis à battre pour une femme, et le désir aussi a fini par naître... madmoiZelle.com, Amoureuse d'une femme quand on est hétéro : témoignage
  • Les trois catégories définissant nos orientations sexuelles –hétéro, homo ou bi– sont-elles trop restrictives et peinent-elles à saisir la réalité d'une fluidité bien plus courante qu'on pourrait le croire? C'est en tout cas ce que pense Christine Kaestle, chercheuse à Viginia Tech et spécialiste de la santé adolescente. Slate.fr, En matière d'orientation sexuelle, la fluidité est une réalité | Slate.fr
  • Le pire, dans le délire conspirationniste de Delvaux et de ses semblables, c’est qu’elles démocratisent à tous les hommes blancs, hétéros et cinquantenaires, peu importe leur métier ou leur statut social, le même mépris qu’elles adressent à une toute petite minorité de décideurs. Il suffit de constater la réaction épidermique de Delvaux à l’annonce de la série « Les mecs », de Jacques Davidts, qui parlera d’hommes blancs, hétéros et dans la cinquantaine, pour s’en convaincre : DixQuatre.com, Pourquoi diable devrait-on s’excuser d’être homme, blanc, hétéro et cinquantenaire ?
  • Les marques grand public ont suivi cette mutation de près et ont intégré ces nouveaux codes dans leurs collections masculines, avec un storytelling adapté: dans les années 1990, on assiste à la naissance de la métrosexualité. Pour la première fois, la mode apprivoise ces clients hétéros qui ne veulent surtout pas être vus comme des acheteurs compulsifs frivoles –l’équivalent de «gays» dans leur imagination. Slate.fr, L’homosexualité masculine est-elle une norme dans l’industrie de la mode? | Slate.fr
  • Newsweek, qui a révélé l'existence et la mise en vente de ce pin's, rappelle qu'il n'y a pas de drapeau hétéro officiel, si ce n'est celui créé par le parti de Vladimir Poutine en 2015. Et c'est bien normal: l'hétérosexualité n'est pas un combat. Il est assez peu probable que qui que ce soit se fasse casser la figure en raison de son attirance pour les personnes du genre opposé, ou qu'un commentateur sportif insulte des footballeurs en les qualifiant d'«hétérosexuels». L'hétérosexualité est un statut assez confortable, qui n'a donc nul besoin d'être revendiqué. Slate.fr, La courte carrière du pin's «Fierté hétéro» | Slate.fr
  • Pour prouver que l’homosexualité n’est pas un choix mais qu’elle est en revanche quotidiennement soumise aux discriminations, aux tentatives d’invisibilisation, et employée comme un prisme réducteur de l’identité, une enseignante d’université en Floride a soumis ses étudiants à un drôle d’exercice. Durant un cours, elle a projeté une série de « questions pour les hétérosexuels » à ses élèves : TÊTU, TÊTU | "Pourquoi t'es hétéro ?" Une prof inverse les rôles contre les préjugés
  • Pendant longtemps, cette madmoiZelle a voulu modeler son orientation sexuelle. Des années après, elle raconte comment elle a fini par accepter son hétérosexualité. madmoiZelle.com, Je suis hétérosexuelle mais j'ai eu des doutes — madmoiZelle.com
  • Avec le recul, cette nuit de passion relative, presque aussi caricaturale que les pratiques ordinaires hétérosexuelles de l’Américain moyen, me donna un avant-goût de mon avenir homosexuel. C’est un peu comme si le gentil Ken, en stimulant mon clitoris, m’avait servi un grand verre de jus de brocoli et fait comprendre que, bien que ce ne soit pas ma boisson préférée, j’avais soif. Le Huffington Post, Le jour où un hétéro m’a initiée à l’homosexualité | Le Huffington Post LIFE
  • Les bons conseils de Millennials Magazine pour reconnaître un gay d'un hétéro. pic.twitter.com/xqJ25DNCMN leparisien.fr, «Comment reconnaître un gay d'un hétéro ?», l'article qui suscite un tollé sur la Toile - Le Parisien
  • C'est en regardant la série que Fadila a réalisé qu'il n'y avait pas tant de différences entre des personnes hétéro et LGBT+. «J'étais surprise de constater que je pouvais m'identifier à elles dans leur quotidien, même si je suis hétéro, indique la quadragénaire. Entre ça et l'esthétique de la série, la place de la mode et de la culture, je me suis investie et je ne me voyais plus arrêter la série.» Slate.fr, «The L Word» a aussi beaucoup appris aux hétéros | Slate.fr
  • Indéniablement, il y aura un avant et un après « sortir de l’hétérosexualité », le festival féministe qui débute ce mardi 24 septembre à Paris. Au programme, des ateliers à même de déconstruire tous nos stéréotypes pour les remplacer par d’autres et de nous aider enfin à penser, comme « érotisation de la violence » (avec l’inénarrable Valérie Rey-Robert), « répartition raciale du travail de care », « économie du désir » (avec Morgane Merteuil, Laclos aurait apprécié) ou encore « production médicale de la binarité des sexes ». Marianne, "Sortir de l'hétérosexualité" : quand Les Inrocks se vautrent dans les apories du nouveau féminisme | Marianne
  • Même si c'est une sexualité qui a tendance à être effacée, la bisexualité existe bien ! Et ce n'est pas parce qu'une personne qui s'identifie comme bisexuelle sort ou se marie avec un partenaire du même sexe ou avec une personne du sexe opposé que ça fait d'elle immédiatement quelqu'un d'hétéro ou d'homo. Etre bisexuel, c'est être une personne qui est sexuellement attirée par les hommes ET par les femmes, pas forcément au même degré (et pas forcément en même temps...) Dans la vie, on sait que Michelle Rodriguez, Aubrey Plaza, Evan Rachel Wood, Nico Tortorella, Tessa Thompson, Frank Ocean, Janelle Monáe ou encore Alan Cumming se sont identifiés comme des personnes bi. Dans les séries, la bisexualité est de mieux en mieux représentée, avec Callie Torres dans Grey's Anatomy (son interprète Sara Ramirez a d'ailleurs fait son coming-out bi en 2016), Rosa Diaz (Brooklyn Nine-Nine) ou encore Daryl (Crazy Ex-Girlfriend). melty, Homo, pansexuel, transgenre, cisgenre... Petit lexique des genres et des sexualités pour ne plus se tromper | melty
  • Alors que le communautarisme grignote le vivre ensemble, Bure s’impose ce week-end comme l’épicentre de cette atomisation. En cause : un rassemblement antinucléaire et féministe s’y déroule « en mixité choisie ». Seules y sont conviées « les femmes, meufs, gouines, personnes trans, intersexes, non-binaires […] sans hommes cisgenres [être en accord avec le genre qui nous a été assigné à la naissance]. En clair, les mâles hétéros peuvent aller jouer aux billes. Que le communiqué de presse soit rédigé en langage inclusif n’y change rien. Le mauvais genre est bel et bien exclu du raout. Passons sur les justifications oiseuses des organisateur.trice.s, elles relèvent comme toujours d’une rhétorique victimaire. Laquelle est le plus souvent calquée sur « l’antiracisme décolonial », fer de lance des stages interdits aux « non racisés », c’est-à-dire aux blancs. Encore que dans ce cas précis, la méthode a beau être douteuse, elle articule un lien de cause à effet : blanc colonisateur, noir colonisé. Donc, pas de blanc. Dans le cas de la mobilisation anti-Bure, il va falloir gratter un peu. Cerise sur le gâteau, « les journalistes hommes cisgenres ne sont pas autorisés tout au long du week-end ». Pour savoureuse que soit l’anecdote, elle n’en cache pas moins un défi majeur. L’enfer est, dit-on, pavé de bonnes intentions. Voilà donc comment, au prétexte de difficultés – bien réelles - à faire société, ressurgissent des logiques discriminatoires Balayer la règle commune, rejeter l’intégration et faire de la norme le bouc émissaire de telle ou telle catégorie sociale, ethnique, sexuelle ou religieuse, fracture dangereusement un pays dont le délitement figure au cœur des préoccupations de sa population. Communautarisme et identitarisme ne sont, au fond, que les deux faces d’une même médaille. En fractionnant le bien commun, celles-ci abusent la République pour mieux en restreindre l’assise. Après le mâle blanc hétéro, à qui le tour ? , Edition de Metz ville | Haro sur le mâle « cisgenre »
  • "Rendre hétéro" quelqu'un, est-ce seulement possible ? Au-delà du malaise que la question suscite, les internautes s'interrogent : L'homosexualité est-elle un choix ? Choisit-on sa vie sexuelle ? Le Point, Hétéro, homo : pourquoi ? - Le Point
  • Au lendemain de leurs célébrations de la fierté LGBTQ, les Américains découvrent le mouvement #HeterosexualPrideDay, un appel réactionnaire à célébrer aussi la fierté des hétérosexuels. Sur Twitter, le mot-clic a rapidement été tourné en dérision. Voici les meilleures répliques : «Incroyable que le mariage hétéro ait été légalisé seulement en 1655!» ; «Les hétéros : premiers créateurs de personnes LGBTQ!»; «Je n’ai rien contre les hétéros, tant qu’ils ne m’imposent pas leur hétérosexualité!» Journal Métro, La fierté hétéro
  • La greffe de testicules d’hétérosexuels sur des homosexuels a été théorisée par le directeur de l’Institut Biologique de Vienne Eugen Steinbach aux XIXe et XXe siècle. Il affirma en 1919 avoir trouvé des « cellules mâles » (sic) dans les ovaires d’une « chèvre homosexuelle ». Il préconisait donc de greffer des parties de testicules d’hétérosexuels dans le scrotum de ses patients. Les Nazis auraient aussi testé la méthode. Eugen Steinbach a été nommé six fois pour le Prix Nobel pour ses différentes recherches, mais ne l’a jamais obtenu. NEON, Devenir hétéro : 9 méthodes (bien barbares) utilisées dans l'histoire pour "faire changer" d’orientation sexuelle - NEON
  • Le conjoint homosexuel d'un Européen bénéficie des mêmes droits qu'un hétérosexuel quand il demande un titre de séjour dans l'UE, quelle que soit sa nationalité, y compris dans un Etat membre ne reconnaissant pas le mariage entre personnes de même sexe, a décidé mardi la justice européenne. Capital.fr, Couples gay ou hétéro, mêmes droits de séjour dans l'UE - Capital.fr
  • S’il y a une chose sur laquelle je dois donner raison à Gabrielle Bouchard malgré sa personnalité très clivante, c’est qu’il y a encore trop de monstres dominateurs dans nos sociétés qui pensent qu’avoir des testicules donne le droit d’écraser et même d’anéantir ceux qui n’en ont pas. Il est tout aussi pertinent de sa part d’affirmer que la très grande majorité de ces horribles histoires qui défrayent la chronique sont le fait de gars hétéros possessifs qui confondent partager sa vie avec une femme et posséder une femelle.  La Presse, Avez-vous dit abolition des couples hétérosexuels?
  • Môôôôôsieur Jérémy : Sur l’échelle de Kinsey (qui détermine un arc des possibles des orientations sexuelles), ton collègue est-il plutôt hétéro par conviction, hétéro-curieux voire même hétéro-flexible ? Parce que si tu t’aventures dans les causes désespérées, autant voter pour la candidature de Rama Yade à l’Eurovision ou de Régine à la présidentielle (même l’inverse fonctionne, tu verras !). Si ton collègue est entre 95% et 120% hétéro : ça peut surtout faire mal sur l’échelle de Richter, ça peut faire mal ! Si il est plutôt du genre 180°, attention les yeux : il est prêt à vriller ! Reste que je me souviens de la sympathique déclinaison de mes avances d’un de mes collègues, quand j’étais équeuteuse de haricots dans le Béarn. Il m’avait même gentiment dit qu’il était sur le point de se marier avec Caroline, avec un petit air condescendant dans le regard… J’ai compris qu’il avait changé ses plans quand je l’ai recroisé à l’Europride de Marseille, dans la backroom de la soirée officielle. Sans Caroline. Je te laisse imaginer le regard que je lui ai lancé… (Oui, toujours plein d’envies comme à l’époque, il était encore plus canon qu’avant !). Sur l’échelle de la difficulté, convaincre un petit hétéro de se faire sodomiser, c’est grimper l’Everest en stilletos, c’est monter sur un escabeau pour se battre contre Tony Yoka (fantasme perso 2016-2017 bien parti pour être aussi 2018), c’est passer une soirée sans boire (défi perso 2016-2017 bien parti pour être aussi 2018)… Enfin tu m’as comprise… Il y a bien les « Gay for pay », ces hétéros qui deviennent passifs contre des billets dans les pornos gays, mais à part quelques hétéros qui ne trouvent pas de femme pour leur chatouiller la prostate, ils sont rares, les aventuriers de l’Anus perdu… Certes, ils sont nombreux à accepter de fermer les yeux le temps d’une petite fellation amicale, voire même très cordiale, voire même très généreuse… Mais un collègue oserait-il se risquer à vous dévoiler sa curiosité, voire même sa bisexualité, voire même son homosexualité cachée en réunion très privée ? Attention, dossier secret défonce. Faites lui un brief pour qu’il se questionne asap sur les modalités de votre entretien de débauche, mais ne rêvez peut-être pas trop à ce qu’il devienne votre actionnaire principal de sitôt. Le fantasme de la photocopieuse, oui, mais si c’est le chef, gare au harcèlement ! Faudrait pas non plus que ça se retourne contre vous (la situation, pas lui) ! Par contre, si ton bosse qui te harcèle, alors là mon gars, comme on dit chez moi, c’est la couille aux œufs d’or.   Allez je vous laisse, j’ai deux trois travaux d’intérêts généraux à faire suite à une broutille de vol de poppers, bref, trois fois rien… TÊTU, TÊTU | Comment conclure avec mon collègue hétéro ?
  • L'hétérosexualité, ce n'est pas forcément facile à comprendre. Tout le monde ne connaît pas de personne hétérosexuelle, et il est difficile de démêler clichés et réalité. Voici un petit guide pour en savoir plus ! madmoiZelle.com, Hétéros et idées reçues : les questions qu'on n'ose pas poser

Images d'illustration du mot « hétéro »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « hétéro »

Langue Traduction
Anglais hetero
Espagnol hetero
Italien etero
Allemand hetero
Chinois 杂种
Arabe مغاير
Portugais hetero
Russe гетеро
Japonais ヘテロ
Basque hetero
Corse etero
Source : Google Translate API
Partager