La langue française

Hémoprotéine

Sommaire

  • Définitions du mot hémoprotéine
  • Phonétique de « hémoprotéine »
  • Citations contenant le mot « hémoprotéine »
  • Traductions du mot « hémoprotéine »

Définitions du mot hémoprotéine

Trésor de la Langue Française informatisé

hémoprotéine , subst. fém., biochim. « Protéine du sang ». Certains ferments autres que les hémoprotéines possèdent la propriété d'activer l'oxygène (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 743)

Wiktionnaire

Nom commun

hémoprotéine \e.mɔ.pʁɔ.te.in\ féminin

  1. (Biochimie) Protéine dont le groupement prosthétique est un hème.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « hémoprotéine »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hémoprotéine emɔprɔtein

Citations contenant le mot « hémoprotéine »

  • À l’intérieur de l’hème se trouve un atome de fer et surtout l’hémoglobine, responsable de la couleur rouge du sang. Hautement concentrée dans la viande, l’hémoglobine est également présente dans les végétaux. Après isolation du gène de soja qui correspond à l’hémoprotéine et après l’avoir transférer dans de la levure, il est possible de créer du faux-sang en grande quantité. Un seule cuve de concentré d’hémoglobine peut permettre la production de 20.000 burgers. La Revue des Transitions, Impossible Food : les burgers vegan pourraient dominer le marché américain du fast-food - La Revue des Transitions
  • Parmi les poids lourds du secteur : la start-up californienne Impossible Foods, fondée en 2011 par Patrick Brown, un biochimiste de l’université de Stanford désireux de trouver une alternative à la consommation de viande et ainsi faire du bien à la planète. La recette secrète d’Impossible Foods ? Un faux steak à hamburger imitant parfaitement l’aspect de la viande bouchère, avec un goût carné et une texture saignante. La start-up utilise une hémoprotéine, appelée leghémoglobine, présente dans les racines de soja, qu’elle transforme en sang végétal en la mélangeant à de la levure. usine-digitale.fr, [Foodtech] Pourquoi les start-up de protéines alternatives aiguisent l'appétit des investisseurs
  • Brown et son équipe ont découvert qu’en isolant le gène de soja correspondant à l’hémoprotéine et en le transférant dans de la levure, il était possible de produire de grandes quantité de "faux sang". Une simple cuve de ce liquide suffirait même à la production de 20 000 burgers. France 24, "The Impossible Burger", le "faux" steak qui tromperait les plus carnivores
  • Les burgers ‘Impossible’ sont différents des burgers vegan traditionnels dans la mesure où ils sont faits directement à partir de protéines et d’autres ingrédients, dont de la protéine de blé, de la protéine de pomme de terre et de d’huile de coco. L’ingrédient clé, selon l’entreprise, est une protéine appelée hémoprotéine ou protéine à hème, et qui procure aux sandwichs leurs goût et leur texture. Il est connu pour « saigner » comme un burger normal – et pour avoir presque le même goût. The Times of Israël, Le cheeseburger 'Impossible' certifié casher | The Times of Israël
  • Parmi les causes du cancer colorectal, les charcuteries nitrées sont un des facteurs qu’il est le plus facile de modifier. L’effet cancérogène des additifs nitrés est connu. Il n’est pas lié à la toxicité directe du nitrite ou du nitrate, mais à leur conversion en radicaux libres (NO°, NO2°) extrêmement réactifs et connus pour leur implication dans les processus pathologiques de stress oxydant. Ces oxydes d’azote fortement toxiques réagissent avec un large éventail de molécules biologiques (lipides, protéines, ADN…). Les travaux expérimentaux de recherche ont permis de mettre en évidence que la réaction entre ces oxydes d’azote et les composants de la matière carnée tels que amines, amides, et surtout le fer contenu dans les hémoprotéines de la viande, conduisent à la production, en particulier dans l’estomac et dans l’intestin, de composés nitrosés cancérogènes. Le Monde.fr, Jérôme Santolini, Denis Corpet et Guillaume Coudray : « Taxons les viandes nitrées pour protéger les Français du cancer ! »
  • Ils ont également détecté de grandes quantités de fer et d'oxydes de fer provenant de tels résidus. La préservation extraordinairement rare de preuves putatives significatives de la dégradation thermique de l'hémoprotéine chez les victimes de l'éruption suggère fortement la vaporisation rapide de liquides organiques et de tissus mous chez les personnes décédées, du fait d'une exposition à une chaleur extrême. , Voici l’affreux sort qu’ont connu les victimes du Vésuve il y a 2.000 ans - Sputnik France
  • Impossible foods a trouvé la faille en utilisant la leghemoglobine de soja (LegH). Cette hémoprotéine à la structure tridimensionnelle proche de la myoglobine permet de donner à leur substitut de viande l’aspect et le goût distinctif du sang. En effet, durant la cuisson la leghemoglobine tout comme la myoglobine, se déroule et libére l’heme (co-facteur). S’en suit une série de réactions qui vont être catalysées par celui-ci pour transformer les acides aminés, les sucres et les vitamines contenues dans la denrée pour générer les arômes et la saveur authentique de la viande. Pour nourrir demain, Nourriture du futur : que mangerons-nous en 2050 ? - Partie 1 - Pour nourrir demain

Traductions du mot « hémoprotéine »

Langue Traduction
Anglais hemoprotein
Espagnol hemoproteína
Italien emoproteina
Allemand hämoprotein
Chinois 血蛋白
Arabe بروتين هيموبروتين
Portugais hemoproteína
Russe гемо-
Japonais ヘムタンパク質
Basque hemoprotein
Corse hemoprotein
Source : Google Translate API
Partager